Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Soeurs Chocolat, de Catherine Velle

Un roman qui met en scène des bonnes soeurs en Colombie !

Catherine Velle n’est pas académicienne mais elle porte en elle une part au moins de l’esprit de l’Académie, de l’Académie française, un esprit dont elle a pu, dans son enfance, observer les traces, écouter les vibrations, les recevoir en héritage. Il suffit pour s’en convaincre de regarder une photo, celle publiée en couverture de l’ouvrage de Micheline Cellier-Gelly consacré à André Chamson. On y voit ce dernier, dans la cour de l’Institut de France, le jour de sa réception à l’Académie française le 17 mai 1957, accompagné d’une petite fille, sa petite-fille.


Bookmark and Share

Sœurs Chocolat, le troisième roman de Catherine Velle, est un livre dont le moins qu’on puisse dire est qu’il sort des sentiers battus. Bâtir tout un roman autour d’un couvent de bonnes sœurs, il fallait oser. Il fallait oser faire de ce couvent l’arrière[lan d’une histoire faite aussi de violence et de haine.

Sœurs Chocolat, c’est cela d’abord, un curieux mélange de spiritualité limpide et d’humanité débridée. Deux petites bonnes sœurs de l’Abbaye de Saint-Julien du Vaste Monde envoyées dans la jungle colombienne à la recherche de la source de production de fèves de cacao qu’il est vital pour leur communauté de consolider car elle en vit mais qui attise aussi la jalousie de concurrents peu scrupuleux. Deux petites bonnes sœurs confrontées au pire et qui se redécouvrent femmes, avec leurs désirs, avec leur beauté, avec leur héroïsme. Au bout du compte, on peut se demander si une telle histoire, qui met en scène un lieu qui est d’abord un lieu de silence, ne reflète pas finalement un vrai besoin de notre monde actuel, le besoin de silence.

Dans cette émission, Catherine Velle raconte la genèse de ce livre et ce qui l’a poussé à mettre en scène ce combat du silence et des fureurs qui l’entourent et à transporter ce combat en lointaine Colombie, tout un symbole, celui d’un pays à double face, gangrené depuis longtemps par la violence et pourtant imprégné, comme beaucoup de pays d’Amérique latine, par une sorte de joie intime.

Catherine Velle tisse également la trame de sa démarche littéraire depuis La Vallée des Mensonges et Le Silence des Sources, publiés chez Flammarion respectivement en 2000 et 2001. Ces deux premiers romans racontaient déjà une forme de confrontation entre l’innocence et la cruauté, comme si cette confrontation était un condensé de l’humain. Ils racontaient l’éternelle Alliance de l’infiniment grand et de l’infiniment petit (le brin d’herbe qui s’éteint avant que naisse la lumière du jour, cette belle image « peinte » en ouverture du Silence des Sources).(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires