Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Marguerite Yourcenar, une académicienne citoyenne du monde 4/4 : la traduction

Avec Jean-Pierre Castellani, professeur émérite de l’université François Rabelais de Tours.

Marguerite Yourcenar, afin de subvenir à ses besoins, exerça le métier de traductrice durant plusieurs années. Mais, à partir du succès des « Mémoires d’Hadrien », c’est son oeuvre qu’on traduira dans le monde entier.


Bookmark and Share



Pour clore ce cycle Marguerite Yourcenar, une académicienne citoyenne du monde, Lucrèce La Chenardière donne tout naturellement la parole à Jean-Pierre Castellani, co-fondateur et vice[résident de la Société internationale des études yourcenariennes. Il nous présente l'intense activité de cette société savante. Mais surtout, il nous explique la nature du rapport qu'entretenait Marguerite Yourcenar à la traduction, aux langues, à la littérature, à la politique, autant dire, au monde.




Bibliographies :

Traductions de Marguerite Yourcenar :

- 1987 : La Voix des choses, textes recueillis par Marguerite Yourcenar, photographies de Jerry Wilson, Paris, NRF-Gallimard.
- 1984 : Blues et Gospels, textes traduits et présentés, images réunies par Jerry Wilson, Paris, Gallimard.
- 1984 : Cinq Nô modernes, de Yukio Mishima, traduits en collaboration avec Jun Shiragi, avec préface de Marguerite Yourcenar, Paris, Gallimard .
- 1983 : Poèmes d’Amrita Pritam, Nouvelle Revue française, n°365.
- 1983 : Le coin des « Amen », de James Baldwin, Paris, Gallimard.
- 1979 : La Couronne et la lyre, présentation critique et traduction d’un choix de poètes grecs, Paris, Gallimard, « Poésie ».
- 1969 : Présentation critique d’Hortense Flexner, suivie d’un choix de Poèmes, Paris, Gallimard, « Poésie ».
- 1964 : Fleuve profond, sombre rivière, Negro Spirituals, commentaires et traductions, Paris, Gallimard « Poésie ».
- 1958 : Présentation critique de Constantin Cavafy, suivie d’une traduction intégrale des Poèmes, en collaboration avec avec Constantin Dimaras, Paris, Gallimard, Poésie.
- 1947 :(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires