Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Fluctuations de l’historiographie de la Russie

Par Alain Besançon
Pour l’année 2005, Jean Tulard, président de l’Académie des sciences morales et politiques, a lancé la réflexion suivante : Peut-on faire confiance aux historiens ? Alain Besançon, membre de cette académie, présente, sur le sujet, sa communication.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : es078
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/es078.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida154-Fluctuations-de-l-historiographie-de-la-Russie.html
Date de mise en ligne : 20 décembre 2006

Il y a plusieurs histoires de la Russie. D’abord, celle d’un pays « comme les autres », puis avec la révolution bolchévique, celle d’un pays exceptionnel : l’URSS. De plus, à l’extérieur, deux histoires passionnelles se sont forgées, selon que l’on était pour ou contre ce pays communiste. Enfin, à l’intérieur de la Russie même, il y a une histoire oficielle et une histoire souterraine.

Alain Besançon trace, à grands traits, l’histoire de la Russie ancienne. Puis il s’attarde sur la période soviétique afin d’analyser la construction d’une affabulation qui a tenu lieu d’histoire officielle. Parallèlement, à l’extérieur, - en France, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis - un travail s’élaborait pour tenter de construire une histoire plus conforme aux réalités.

Alain Besançon, nous éclaire sur le mensonge comme principe central historiographique, dans la constitution de l’histoire officielle d’un État.

Séance du lundi 30 mai 2005.






© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires