Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les médicaments : quels risques pour l’environnement ?

Avec Jean-Marie Haguenoer, correspondant de l’Académie de Pharmacie

Les médicaments soignent notre santé, mais soignent-ils la santé de notre environnement ? Cette question de santé publique, souvent peu évoquée, présente néanmoins des enjeux majeurs. Jean-Marie Haguenoer, toxicologue, est président de la commission santé-environnement de l’Académie de Pharmacie. Il nous parle de ces enjeux et des éventuels impacts sur l’environnement.


Bookmark and Share





Les médicaments: quel impact sur l'environnement? Cette question mérite d'être posée dans la mesure où la France est le deuxième consommateur au monde de médicaments derrière les Etats-Unis qui, à eux seuls, engloutissent 36,1% de la consommation mondiale de médicaments. Quels sont les effets de cette consommation sur notre éco-système ?

Pendant longtemps, la société ne s'est intéressée qu'aux déchets de médicaments, les emballages et autres notices, mais maintenant il serait temps, selon les membres de l'Académie de Pharmacie, de s'intéresser aux résidus tels que les déchets rejetés par les hommes et qui ne sont pas toujours bio-dégradables. Une fois absorbés, les médicaments peuvent présenter un danger pour l'environnement. La bio-dégradabilité du médicament ne dépend pas du laboratoire-fabricant mais de la nature de la molécule elle-même. C'est pourquoi tous les médicaments ne peuvent pas être bio-dégradables. Jean-Marie Haguenoer nous rappelle que le premier pas à effectuer, c'est de remettre les médicaments dans le circuit de recyclage (Cyclamed).



On retrouve une concentration de plus en plus élevée de résidus de médicaments dans les eaux usées (à la sortie des hôpitaux ou des cliniques), dans les eaux de surface mais aussi dans la mer. Et parfois même dans l'eau du robinet, car les stations d'épuration ne suffisent pas toujours à éliminer complètement la molécule.

Jean-Marie Haguenoer préconise d'avoir une vision plus prospective du problème et de mettre en œuvre un principe de précaution. Les données sur le problème ne sont encore que parcellaires mais assez significatives pour mettre en place des mesures de prévention qui, à terme, pourraient limiter les effets encore mal connus.


En savoir plus sur:

- Jean-Marie Haguenoer à l'Académie de Pharmacie, toxicologue, président de la commission santé-environnement et président de l'AFPO

-(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires