Accueil 

Rechercher

Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

A savoir

25 octobre – 27 novembre

Exposition Une odyssée sibérienne de Claudine Doury, lauréate en 2017 du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière en partenariat avec l’Académie des beaux-arts. Plus d’informations

Résultats de la recherche

islam






Hommage à Roger Arnaldez, membre de l’Institut : « L’islam, une religion conquérante ? »

L’interrogation, en 1994, d’un philosophe de la pensée médiévale et de l’islam, Roger Arnaldez
« La question précise est non pas de savoir si on peut appeler l’islam conquérant parce qu’il a fait des conquêtes, mais s’il est essentiellement conquérant, ou encore s’il relève de sa nature propre, de conquérir » : ainsi s’exprimait Roger Arnaldez (1911-2006) membre de l’Académie des sciences morales et politiques dans L’islam, une religion conquérante ?, texte écrit en 1994. Canal Académie vous propose d’en écouter la lecture.
jeudi 29 juin 2006 par Marianne Durand-Lacaze - réf. VOI024

L’Islam en France

avec Alain Besançon et Pascal Le Pautremat
Comment se porte l’islam en France ? Alors qu’elle compte 3,7 millions de musulmans, comment la France peut-elle mieux accueillir la pratique de cette religion ? Un chiffre global pour un islam pluriel et cultuel qui pose la question des interprétations du Coran où Etat et religion sont indissociables.
samedi 1er janvier 2005 - réf. ECL031

« Graffitis islamiques du début de l’islam : nouvelles découvertes en Arabie Saoudite ».

Par Frédéric Imbert
L’étude de milliers de graffitis en Arabie Saoudite, jusqu’alors délaissés par les chercheurs, nous livrent une photographie de la société arabe et musulmane des débuts de l’islam totalement inédite. Gravés dans la pierre, analysés en masse, ces graffitis du Haute époque islamique écrits en caractères dits coufiques archaïques permettent de jeter un nouveau regard sur l’histoire des débuts de l’islam au VII-VIIIe de l’ère chrétienne et au Iier et IIe siècle de l’hégire que nous ne connaissions que par des textes hagiographiques et relativement tardifs.
dimanche 26 mai 2013 par Marianne Durand-Lacaze - réf. ES694

L’Europe et l’islam, quinze siècles d’histoire  : entretien avec les auteurs

Une interview d’Henry Laurens et de Gilles Veinstein (1945-2013) du Collège de France
Comment aborder l’Europe et l’islam aujourd’hui sans opposer deux civilisations ? Depuis le VII esiècle, les contacts entre l’Europe et le monde musulman n’ont cessé. Pour comprendre la richesse et la variété de ces relations dont les racines s’enfoncent dans un héritage religieux, culturel et intellectuel commun, trois spécialistes, Henry Laurens, John Tolan et Gilles Veinstein proposent une somme historique de référence sur quinze siècles pour éclairer la complexité et les enjeux contemporains (Odile Jacob, 2009).
dimanche 3 mai 2009 par Marianne Durand-Lacaze - réf. HIST546

« Religion et politique en islam »

Communication de Rémi Brague, en séance de l’Académie des sciences morales et politiques, lundi 21 septembre 2014.
vendredi 25 septembre 2015 par paul - réf. ES761

Notice sur la vie et les travaux de Roger Arnaldez, de l’Académie des sciences morales et politiques par Chantal Delsol

Œuvre et parcours de Roger Arnaldez par son successeur Chantal Delsol
La philosophe Chantal Delsol a été élue le 18 juin 2007, au fauteuil de Roger Arnaldez disparu le 7 avril 2006, à l’Académie des sciences morales et politiques. Chantal Delsol a écrit et lu en séance la notice consacrée à son prédécesseur, le 8 décembre 2008. Canal Académie vous propose d’écouter la retransmission de cette séance où la philosophe a saisi la vocation de Roger Arnaldez pour les langues, pour l’étude de l’islam, son rapport aux autres et son intérêt pour l’œcuménisme.
dimanche 4 janvier 2009 par Marianne Durand-Lacaze - réf. ES504

La piété musulmane en Egypte

avec Catherine Mayeur-Jaouen
Catherine Mayeur-Jaouen est professeur à l’INALCO (Langues’O), spécialiste de l’islam en Egypte. Elle brosse une pratique de l’islam en contre-point des grandes manoeuvres politico-religieuses : une société égyptienne profondément pieuse, majoritairement soufie, pratiquant les pèlerinages et le culte des saints.
jeudi 16 novembre 2006 - réf. ECL215

Roger Arnaldez : parcours d’un philosophe de la pensée orientale médiévale avec François Déroche

Un entretien avec François Déroche, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Roger Arnaldez, (1911-2006) philosophe de la pensée médiévale et islamologue était membre de l’Académie des sciences morales et politiques. François Déroche, correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, historien de l’islam, spécialiste des manuscrits arabes, nous éclaire sur l’œuvre de cet académicien au carrefour de la philosophie et de la théologie.
jeudi 29 juin 2006 par Marianne Durand-Lacaze - réf. HAB043

L’islam dans le Pakistan d’aujourd’hui

Une communication de Michel Boivin à l’Académie des sciences morales et politiques
Michel Boivin, chargé de recherche au CNRS, a fait une communication intitulée « l’Islam dans le Pakistan d’aujourd’hui » devant les membres de l’Académie des sciences morales et politiques réunis en séance le 24 septembre 2012. Le Pakistan est-il un Etat musulman ou un Etat pour les Musulmans, sachant la grande diversité de l’islam en ce pays ?
dimanche 2 décembre 2012 - réf. ES664

Hommage à Roger Arnaldez : parcours d’un philosophe de la pensée orientale médiévale avec Michel Zink et Daniel Gimaret

Le témoignage de ses confrères de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Roger Arnaldez, philosophe de la pensée médiévale et islamologue, a mis son érudition au service de la traduction des auteurs grecs de l’antiquité, comme Philon d’Alexandrie. Son don pour les langues orientales permet à Roger Arnaldez de s’intéresser aux textes des commentateurs du Coran ou des théologiens musulmans du Moyen Âge, ainsi qu’à la pensée d’Averroès. Michel Zink et Daniel Gimaret membres de l’Académie des inscriptions et belles lettres lui rendent hommage dans cette émission.
jeudi 29 juin 2006 par Marianne Durand-Lacaze - réf. HAB039

L’Europe vue du monde arabo-musulman

par Antoine Sfeir
Communication d’Antoine Sfeir prononcée en séance publique devant l’Académie des sciences morales et politiques le lundi 1er mars 2004.
samedi 1er janvier 2005 - réf. es015

La grande mosquée d’Al-Azhar

Le célèbre foyer d’enseignement traditionnel de l’Egypte et du Proche-Orient
Al-Azhar, construite au Xè siècle, dont le nom signifie "la brillante" est l’une des principales mosquées et universités du Grand Caire actuel. Son prestige est dû pour une part à la place géographique et politique que Le Caire occupe dans le monde musulman.
jeudi 16 novembre 2006 par Marianne Durand-Lacaze - réf. FOC201

L’Islam, le sexe et nous, un essai de Denis Bachelot

Icône sexy ou femme voilée, réflexion sur deux images divergentes
Le sujet est délicat et quasiment tabou : quelle image de la sexualité et de la femme est véhiculée par l’Occident (dans ses productions médiatiques) et comment est-elle reçue dans les pays musulmans ? L’essai à rebours du politiquement correct de Denis Bachelot invite à une réflexion en profondeur sur les perceptions différentes de deux espaces culturels appelés à cohabiter ou à s’affronter... Il ose formuler le "refoulé" et placer la question sexuelle au coeur des débats, persuadé qu’il est que la formulation peut désamorcer l’incompréhension.
dimanche 7 mars 2010 - réf. pag733

Loi 1905 : Islam et laïcité

Interventions de Alain Gresh, Fouad Allaoui et Nicolas Sarkozy
Retransmission du troisième volet du colloque consacré au centenaire de la laïcité en France les 19, 20 et 21 septembre 2005.
mercredi 6 septembre 2006 - réf. col002

« L’autorité, obstacle ou condition de la réforme »

Communication de Ramine Kamrane, chercheur au Centre d’histoire des systèmes de pensée moderne (CHSPM) en séance de l’Académie des sciences morales et politiques.
vendredi 6 novembre 2015 par paul - réf. es763

« Les origines du Coran, le Coran des origines ».

Entretien avec l’islamologue François Déroche, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.
mercredi 17 juin 2015 par paul - réf. afel167

“Comment faire régresser le fondamentalisme musulman dans notre pays ?”

Communication de Hakim el Karoui, essayiste.
En s’appuyant sur le rapport Un islam français est possible, qu’il avait coordonné en 2016 pour l’Institut Montaigne, l’orateur s’est livré à un état des lieux de la réalité de l’islam en France. Il en ressort un tableau complexe, loin de la religion pour travailleurs immigrés dont on a gardé l’image. Pesant environ 8 % de la population - une proportion destinée à augmenter, du fait d’une moyenne d’âge inférieure à celle de la nation dans son ensemble -, les musulmans de France sont travaillés par des dynamiques sociologiques contradictoires. Alors qu’une petite moitié de musulmans est en en voie de sécularisation, l’intervenant relève en effet la préoccupante montée en puissance d’un islam de rupture, suivi par environ un quart des fidèles, en majorité des jeunes, à la culture religieuse rudimentaire. Afin de constituer un “islam de France”, il propose notamment les pistes suivantes : rompre avec l’ingérence et le financement par des pays étrangers, en redirigeant une partie des sommes générées par la consommation islamique vers des associations ad hoc, offrir une alternative scolaire à l’apprentissage de l’arabe dans les mosquées, former et professionnaliser les aumôniers, comme cela s’est fait pour l’armée, ou encore encourager la formation d’une contre-offre sur Internet.
mercredi 20 décembre 2017 par paul - réf. es818

“Comment faire régresser le fondamentalisme musulman dans notre pays ?”

Communication de Hakim el Karoui, essayiste.
En s’appuyant sur le rapport Un islam français est possible, qu’il avait coordonné en 2016 pour l’Institut Montaigne, l’orateur s’est livré à un état des lieux de la réalité de l’islam en France. Il en ressort un tableau complexe, loin de la religion pour travailleurs immigrés dont on a gardé l’image. Pesant environ 8 % de la population - une proportion destinée à augmenter, du fait d’une moyenne d’âge inférieure à celle de la nation dans son ensemble -, les musulmans de France sont travaillés par des dynamiques sociologiques contradictoires. Alors qu’une petite moitié de musulmans est en en voie de sécularisation, l’intervenant relève en effet la préoccupante montée en puissance d’un islam de rupture, suivi par environ un quart des fidèles, en majorité des jeunes, à la culture religieuse rudimentaire. Afin de constituer un “islam de France”, il propose notamment les pistes suivantes : rompre avec l’ingérence et le financement par des pays étrangers, en redirigeant une partie des sommes générées par la consommation islamique vers des associations ad hoc, offrir une alternative scolaire à l’apprentissage de l’arabe dans les mosquées, former et professionnaliser les aumôniers, comme cela s’est fait pour l’armée, ou encore encourager la formation d’une contre-offre sur Internet.
mercredi 20 décembre 2017 par paul - réf. des184

“Des risques et des livres”

Allocution prononcée le 25 octobre 2016 par M. François Déroche, délégué de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, lors de la séance solennelle de rentrée des académies.
mardi 8 novembre 2016 par paul - réf. es777

Point de vue : L’islam dans le Pakistan d’aujourd’hui (14.12.2012)

Une communication de Michel Boivin à l’Académie des sciences morales et politiques
vendredi 14 décembre 2012 - réf.

« Religion et politique en islam »

Communication de Rémi Brague, en séance de l’Académie des sciences morales et politiques, lundi 21 septembre 2014.
vendredi 25 septembre 2015 par paul - réf. DES138

Le désir du vin à la conquête du monde de Jean-Robert Pitte, de l’Académie des sciences morales et politiques

Le vin, le divin et l’humain : partout et depuis toujours !
Le lien entre le vin, le religieux et l’humain, nul ne l’a mieux étudié que Jean-Robert Pitte auteur de plusieurs ouvrages sur ce thème. Il présente ici son dernier ouvrage paru, racontant où sont nés la vigne et le vin, comment le vin se propage maintenant dans les régions d’Extrême-Orient, pourquoi il reste interdit en islam et nous offre bien d’autres éléments historiques, géographiques et économiques.
dimanche 9 août 2009 - réf. PAG611

L’Europe ou l’illusion de la grandeur : dépression démographique et dépendance migratoire

par Jean-Claude Chesnais
Communication de Jean-Claude Chesnais prononcée en séance publique devant l’Académie des sciences morales et politiques le lundi 18 octobre 2004.
samedi 1er janvier 2005 - réf. es056

L’Europe et Dieu

par Jean Boissonnat
Communication du journaliste Jean Boissonnat présentée en séance publique devant l’Académie des sciences morales et politiques le lundi 5 juillet 2004.
samedi 1er janvier 2005 - réf. es050

Les mille et une nuits, une nouvelle traduction pour La Pléiade

présentée par André Miquel, ancien professeur au Collège de France
André Miquel explique le travail de traduction entrepris par lui et Jamel Eddine Bencheikh sur Les Mille et une nuits pour la collection La Pléiade. André Miquel est historien et géographe, spécialiste de la langue et de la littérature arabes.
mardi 11 avril 2006 - réf. PAG090

Benoît XVI devant les trois tentations de l’Eglise

Avec Alain Besançon et le père Iborra
En 1996, Alain Besançon publiait un essai capital intitulé Trois tentations dans l’Eglise (réédité chez Perrin). Alors que le voyage du pape Benoît XVI à Paris et à Lourdes fut pour beaucoup de Français une révélation de la véritable personnalité du pontife, Christophe Dickès a demandé à Alain Besançon de replacer le pontificat de l’ancien cardinal Ratzinger en face de ces "trois tentations". Pour sa part, le père Iborra, traducteur du livre d’Aidan Nichols La pensée de Benoît XVI (Editions Ad Solem), éclaire le parcours intellectuel de l’ancien préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.
dimanche 19 octobre 2008 par Christophe Dickès - réf. ECL508

Geneviève Gobillot : Le Coran, guide de lecture des Écritures

Professeur de civilisation arabo-musulmane, elle intervenait au colloque "Quelle sagesse pour notre temps ?" de la Fondation Ostad Elahi Ethique et Solidarité humaine
A l’occasion de la 10 ème édition de la journée de la solidarité humaine, l’Institut de France accueillait un colloque dont le thème s’articulait autour de la question "Quelle sagesse pour notre temps ?" Geneviève Gobillot, professeur de civilisation arabo-musulmane et d’histoire des idées à l’université de Lyon, spécialiste de la mystique musulmane des premiers siècles, qui, depuis 12 ans, travaille sur les lectures intertextuelles et interculturelles du Coran, a donné un exposé intitulé « Le Coran, guide de lecture des Ecritures ».
dimanche 22 janvier 2012 - réf. col672

L’Europe médiévale

Communication de Jean Favier, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, prononcée en séance publique devant l’Académie des sciences morales et politiques le lundi 2 février 2004.
“Les hommes du Moyen Âge ont mis en place l’essentiel de ce qui va cimenter l’Europe. Ils n’en ont guère eu conscience. À plusieurs reprises, ils ont frôlé la construction d’une Europe. Selon l’analyse que nous faisons quelques siècles plus tard, ils l’ont frôlée au temps de Charlemagne, au temps de la réforme grégorienne et de la première croisade, au temps des premières universités. En réalité, ce qu’ils ont perçu, c’est l’Occident chrétien et romain, non parce qu’il était européen ou parce qu’il était occidental, mais parce qu’il était pontifical et latin. En définitive, n’y a-t-il pas des Européens avant qu’on pense une Europe ?”
samedi 1er janvier 2005 - réf. es014

Quand les Catholiques étaient hors la loi

Un ouvrage de Jean Sévillia
Dans son livre d’histoire, Jean Sévillia pose notamment la question de la laïcité à l’aube du XXIème siècle et souhaite un renouveau religieux pour assurer la cohésion d’une société confrontée à l’importance de l’Islam.
samedi 1er janvier 2005 - réf. hist051

Créationnisme : quand défier l’évolution des espèces revient à la mode

Avec Jacques Arnould, dominicain spécialiste de la théorie de l’évolution
Janvier 2007 : les écoles reçoivent "L’atlas de la création", une encyclopédie publiée en Turquie, qui valorise le créationnisme et démonte point par point la théorie de l’évolution de Charles Darwin. Présents aux Etats-Unis et en Australie, les créationnistes pensent que toute vie sur Terre est l’oeuvre de la main divine. Italie, Pologne Hollande, et France : le créationnisme fait son entrée en Europe depuis la fin des années 1990. Explications sur les fondements de ce courant avec Jacques Arnould.
dimanche 24 juin 2007 - réf. ECL270

Rémi Brague, membre de l’Académie des sciences morales et poitiques, le philosophe qui prend au sérieux le « fait religieux »

Le philosophe Rémi Brague, spécialiste des religions, a reçu en décembre 2009, le Grand Prix de Philosophie décerné par l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre. Il venait tout juste d’être élu à l’Académie des sciences morales et politiques.
dimanche 17 janvier 2010 par Damien Le Guay - réf. HAB575

L’Université française du Caire et le Prix Louis D. pour la culture : des projets aux réalisations

Avec Gabriel de Broglie, chancelier de l’Institut de France
Le chancelier de l’Institut de France Gabriel de Broglie, membre de l’Académie française et de l’Académie des sciences morales et politiques, s’est rendu récemment en Égypte à l’Université française du Caire qui avait reçu, en 2008, le Prix culturel de la Fondation Louis D. : retour sur un prix et son utilisation, sur le maintien des liens et des échanges dans une relation de mécénat, à travers l’exemple d’un des plus grands prix de l’Institut de France distribué chaque année, le Prix Louis D. pour la culture.
dimanche 15 août 2010 par Marianne Durand-Lacaze - réf. FOC587

Le Prince Karim Aga Khan reçu sous la Coupole

Un nouvel élu à l’Académie des beaux-arts
Le mercredi 18 juin 2008, sous la Coupole de l’Institut de France, S.A. le Prince Karim Aga Khan a été reçu membre associé étranger à l’Académie des beaux-arts, par le Secrétaire perpétuel Arnaud d’Hauterives. Le Prince Karim Aga Khan avait été élu le 21 novembre 2007, au fauteuil précédemment occupé par Kenzo Tange. Canal Académie vous propose d’écouter la retransmission de cette séance d’installation.
dimanche 6 juillet 2008 par Marianne Durand-Lacaze - réf. COU316

Les Emirats arabes unis et la Sorbonne d’Abou Dhabi

La chronique Géographie de Jean-Robert Pitte, de l’Académie des sciences morales et politiques
Pourquoi la Sorbonne s’est-elle implantée à Abou Dhabi et dans quelles conditions ? Voilà ce que conte ici Jean-Robert Pitte qui fut le président de la Sorbonne (Paris IV) au moment où le contrat fut signé (en 2006). Il précise également le fort enjeu du développement d’une université française dans cette partie du monde où l’éducation, le dialogue des cultures et des religions seront un antidote aux dérives de l’islamisme.
dimanche 30 août 2009 - réf. ECL574

L’oeuvre ultime de Matisse : La grande décoration aux masques

1ère émission d’une série animée par Jacques-Louis Binet, correspondant de l’Académie des beaux-arts
Henri Matisse fut à la fois peintre, dessinateur, sculpteur, graveur et architecte. Il vivra pleinement jusqu’à 85 ans, malgré une opération qui le contraint les dix dernières années de sa vie à peindre en restant alité. Jacques-Louis Binet, secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie de médecine et correspondant dans la section membres libres de l’Académie des beaux-arts commente pour nous La Grande décoration aux masques, reconnue comme œuvre ultime par le grand critique d’art Pierre Schneider. Cette émission est la première d’une série consacrée à "l’oeuvre ultime" animée par Jacques-Louis Binet.
dimanche 24 avril 2011 - réf. CARR764

Rémi Brague : Du Dieu des chrétiens et d’un ou deux autres

Regard sur la philosophie, la chronique de Damien Le Guay
Le philosophe Rémi Brague, trilingue religieux, nous fait mieux comprendre l’importance des religions. Il bat en brèche certaines « évidences » qui n’en sont pas à faire œuvre d’intelligence religieuse.
dimanche 28 septembre 2008 par Damien Le Guay - réf. CHR372

L’Essentiel avec... Alain Besançon, membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Les sept questions essentielles posées par Jacques Paugam
L’académicien Alain Besançon a consacré l’essentiel de sa carrière à trouver les clés de l’énigme soviétique et totalitaire. Ancien communiste repenti, c’est avec clarté et franchise, et sans se départir de son goût pour le débat et la provocation, qu’il répond sur ces sujets. Élu en 1996 dans la section « Morale et Sociologie » de l’Académie des sciences morales et politiques, il est le nouvel invité de cette rubrique L’Essentiel avec, animée par Jacques Paugam.
vendredi 3 septembre 2010 - réf. HAB595

Nos soldats assassinés

Plus que jamais d’actualité... la chronique de François d’Orcival
Désarmés. Nos soldats l’étaient, le 20 janvier, dans leur camp de la Kapisa, en Afghanistan. Ils partageaient un moment de détente avec ceux de l’armée afghane qu’ils étaient chargés de former – et avec qui ils vivaient quasiment jour et nuit. Un traître a surgi, fusil d’assaut à la main. Trente cartouches. Quinze hommes sont tombés, quatre tués sur le coup (les adjudants chefs Denis Estin et Fabrice Willm, le brigadier chef Geoffrey Baumela, du 93e régiment d’artillerie de montagne, le sergent chef Svilen Simeonov, du 2e régiment étranger de génie), un cinquième était entre la vie et la mort, sept autres gravement blessés. Cet assassinat collectif avait été soigneusement prémédité – un vendredi, jour de prière en pays d’islam où l’on est moins sur ses gardes, et six jours avant la venue à Paris du président Karzaï pour y signer un traité franco-afghan.
mardi 31 janvier 2012 par François d’Orcival - réf. chr776

Sens et puissance du salafisme dans le monde arabe

par Bernard Rougier, une communication à l’ACADEMIE DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES
Qu’est-ce que le salafisme, ce courant musulman qui rencontre beaucoup de succès aujourd’hui dans le monde arabe ? En quoi se distingue t-il d’autres courants comme les Frères musulmans ou le wahhabisme ? Le salafisme est le sujet traité par Bernard Rougier, dans la communication qu’il a donnée à l’Académie des sciences morales et politiques devant les académiciens réunis en séance le lundi 5 novembre 2012. L’intervenant invité a intitulé sa communication « Sens et puissance du salafisme dans le monde arabe ».
dimanche 25 novembre 2012 - réf. ES668

Les religions peuvent-elles se connaître entre elles ?

jeudi 3 septembre 2015 par paul - réf.

L’expansion de la langue arabe (2/6)

avec la linguiste Henriette Walter
Deuxième volet de cette série consacrée à la langue arabe et ses relations avec la langue française. Henriette Walter évoque ici l’expansion de la langue arabe.
jeudi 14 septembre 2006 - réf. PAG134

Luxe et civilisations avec Jean Castarède

Le luxe, de Sumer à aujourd’hui
Luxe : Raffinement qui procède du faste et du confort dans les manières de vivre, nous apprend le dictionnaire de l’Académie française. De Sumer en 3500 av. J.-C, aux « BRIC » (Brésil, Russie, Inde, Chine), Jean Castarède nous livre la manifestation du luxe à travers les civilisations du monde. Un ouvrage préfacé par Jean-Marie Rouart, de l’Académie française.
dimanche 22 mars 2009 - réf. ecl530

L’essentiel avec... Jean d’Ormesson, de l’Académie française

L’académicien répond aux sept questions essentielles de Jacques Paugam
Jean d’Ormesson, de l’Académie française depuis 1973, répond à sept questions "essentielles" avec la délectation d’un amateur de cabinet de curiosités. Passé maître dans l’art de la conversation, il évoque quelques grands moments de sa vie, ses aspirations et ses craintes tout en portant un regard amusé et bienveillant sur le monde qui l’entoure.
dimanche 20 novembre 2011 par Jacques Paugam - réf. hab661

L’histoire est-elle politisée au point de devenir... incorrecte ?

Jean Sévillia, invité par Damien Le Guay, s’explique sur sa démarche et ses motivations
Après Historiquement correct (2003, 120 000 exemplaires), Moralement correct (2007), Jean Sévillia, rédacteur en chef adjoint au Figaro-magazine, nous revient avec un Historiquement incorrect . Damien Le Guay lui a demandé de s’expliquer sur ses choix, ses motivations et sa méthode de travail.
dimanche 18 décembre 2011 par Damien Le Guay - réf. pag1017

Notre selection du 11 au 17 septembre

lundi 11 septembre 2006 - réf.

Voile intégral : Et si l’on tenait compte sociologiquement du phénomène religieux ? avec Jean-Paul Willaime

Le sociologue des religions développe son point de vue dans un entretien avec Damien Le Guay
Le visage découvert est-il un signe élémentaire de civilité ? Couvrir son corps d’un voile intégral est-il une atteinte aux valeurs de la République française ? Faut-il considérer les femmes voilées comme une régression quant à la dignité de toutes les femmes ? Et s’il fallait avant tout mieux poser le débat pour aborder ce sujet sensible ? Jean-Paul Willaime, sociologue des religions, se propose d’apporter ici un autre éclairage en osant dire : cessons de nous voiler la face en minimisant le phénomène religieux ! Voici le troisième volet d’une série sur la laïcité et les religions proposée par Damien Le Guay avec Jean-Paul Willaime.
dimanche 18 avril 2010 par Damien Le Guay - réf. ecl629

Gilbert Dagron : Le Traité sur la guérilla de l’empereur byzantin Nicéphore Phocas

Un texte du X e siècle, l’un des plus importants de l’histoire militaire, étudié par l’historien de l’ACADEMIE DES INSCRIPTIONS ET BELLES-LETTRES
Gilbert Dagron, l’un des historiens "byzantinistes" les plus réputés, présente ici le Traité sur la guérilla attribué à l’empereur Nicéphore Phocas (Xe siècle de notre ère). Il explique pourquoi, à un moment donné de l’histoire, le temps n’était plus à la grande guerre d’affrontement des armées mais à une "petite guerre" d’escarmouches incessantes contre les Arabes, dans les territoires frontière de l’Anatolie. Gilbert Dagron, professeur honoraire au Collège de France, est membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres depuis 1994.
dimanche 25 septembre 2011 - réf. pag932

Y a-t-il une attitude européenne quant à la transmission de la culture ?

Entretien avec Rémi Brague, de l’Académie des sciences morales et politiques, invité de Damien Le Guay
Comment s’opèrent les transmissions culturelles ? Par où est passée, depuis le début, cette culture grecque qui appartient à notre tradition européenne ? Que devons-nous aux uns et aux autres dans cette transmission endroit par endroit, époque par époque ? Toutes ces questions sont d’autant plus nécessaires qu’aujourd’hui, nous sommes si critiques vis-à-vis de notre héritage, en pleine crise de foi à l’égard du futur, nous, Européens, sommes, en quelques sorte, des héritiers sans en avoir conscience, des transmetteurs sans tradition, des pédagogues sans désir de transmission. Car, la transmission suppose un désir de transmission - c’est-à-dire, au sens étymologique, un désir d’envoyer du présent de l’autre coté du mur, – le tout accompagné d’un sentiment de - piété filiale.
dimanche 6 mai 2012 par Damien Le Guay - réf. pag1041