EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,



Toutes les civilisations se font d’elles-mêmes une idée qui oriente, à des degrés divers, leurs manières d’être, de penser et d’agir. Comme le démontre Jean-Vincent Holeindre, dans un récent ouvrage consacré à “une autre histoire mondiale de la stratégie”, l’art de la guerre n’y échappe pas.



À l’issue de cette vaste fresque historique, distinguée en 2019 par le Prix Maréchal Foch de l’Académie française, ce professeur de science politique à l’université Paris 2 Panthéon-Assas, rappelle qu’en matière militaire, l’Occident a toujours préféré valoriser la force plutôt que la ruse. En référence aux archétypes forgés par Homère dans l’Iliade et l’Odyssée, il se voulait héritier du valeureux Achille plutôt que du rusé Ulysse.



Dans l’entretien qu’il nous a accordé, Jean-Vincent Holeindre estime toutefois que cette version hémiplégique de l’art militaire occidental n’est pas conforme à la réalité. En effet, des guerres antiques jusqu’à la confrontation actuelle avec le terrorisme, la ruse et la force ont toujours été conjuguées au gré des nécessités.



L’auteur ne se contente pas de réhabiliter la ruse. Plus globalement, il démontre aussi que la guerre représente bien, selon le mot de Jean Baechler, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, “un phénomène social total et central” ne pouvant être compris sans l’examen de ses multiples dimensions politiques, morales, éthiques, culturelles et psychiques.



C’est à cette exploration qu’est consacrée, cette semaine, notre programmation faisant notamment la part belle aux relations entre la guerre et la politique à travers l’histoire. Dans une époque où les conflits sont loin d’avoir disparu, il nous semble qu’il s’agit d’un sujet sur lequel devraient se pencher tous les honnêtes hommes et citoyens.



Bonne écoute !



Xavier DARCOS

Chancelier de l’Institut de France


Le grand entretien de la semaine

Réhabilitation de la ruse



Au VIIIe siècle avant J.C., Homère expose de manière frappante la dualité qui fonde la stratégie. Dans l’Iliade et l’Odyssée, le poète grec met en scène la guerre à travers deux personnages phares. Achille, héros de la force, est un guerrier : son honneur est au-dessus de tout. Ulysse, héros de la ruse, est un stratège : seule la victoire compte.
Cette combinaison de la force et de la ruse semble structurer dès l’origine l’histoire de la stratégie en occident. Pourtant, la force a davantage attiré l’attention des historiens. Dans l’ouvrage de Victor Davis Hanson, Le Modèle occidental de la guerre, la ruse n’apparaît jamais comme un élément majeur de la stratégie. Au contraire, elle fait figure de repoussoir. Cet " orientalisme " militaire et stratégique n’est évidemment pas recevable, tout simplement parce qu’il ne reflète pas la réalité historique et se fait l’écho d’un discours idéologique.
Il s’agit donc d’en finir avec cette lecture afin de comprendre ce que la stratégie, dans le monde occidental, doit à la ruse, en identifiant les moments clés de son histoire, de l’antiquité grec aux mouvements terroristes du XXIe. Se déploie ainsi une histoire longue de la stratégie qui met en scène, pour la première fois et de manière systématique, le dialogue ininterrompu de la ruse et de la force.



Présentation par l’éditeur de La Ruse et la Force. Une autre histoire de la stratégie, par Jean-Vincent Holeindre, Editions Perrin, 464 p., 24 €.

volume

Écoute en direct

volume
En cours :
Depuis 22:46:06
La Russie tsariste et la guerre
Par Alain Besançon de l'Académie des sciences morales et politiques

Prochainement :

Commence à 23:19:05
La guerre féodale par l'académicien Philippe Contamine
Une communication du colloque "Guerre et politique"

Émissions de la semaine

La ruse et la force : une relecture de l’art occidental de la guerre Affinités électives Entretien avec Jean-Vincent Holeindre, lauréat 2019 du Prix Maréchal Foch de l’Académie française
Le terrorisme comme phénomène ou personnage historique Histoire Par Henry Laurens du Collège de France
Épitaphe, de Gérard de Nerval A voix lue Lecture par Robert Werner

Les conférences de l’Institut



L'Institut de France propose pour l'année 2019-2020 six cycles de douze conférences chacun données par des académiciens. Ce programme, organisé pour un large public, aura lieu dans l'auditorium Liliane et André Bettencourt récemment inauguré.

Le programme portera sur les sujets suivants :
- « Chateaubriand : de l'Ancien Régime au Nouveau Monde »
- « Les grands défis des changements de l'environnement »
- « Mondialisation et humanisme »
- « De la tragédie grecque au tragique d'aujourd'hui »
- « Regards croisés sur l'animal »
- « Leçons de géométrie populaire »

Le détail des conférences, les dates et les horaires sont consultables sur le site de l'Institut de France www.institut-de-france.fr
Les inscriptions se font à l'adresse suivante : www.fnacspectacles.com/place-spectacle/paris-06-institut-de-france-salinfra-lt.htm

Magazine de la semaine

Chaque semaine, Canal Académie vous propose une sélection issue de ses archives pour prolonger le grand entretien

Définition politique de la guerre par Jean Baechler Ouverture du colloque international " Guerre et politique"
Guerre et manoeuvre : prix Fréville-Messmer 2010 de l’Académie des sciences morales et politiques L’auteur Christian Malis est reçu par le Général Michel Forget, correspondant de l’Institut
Gagner la Grande Guerre, prix Edmond Fréville-Pierre Messmer 2008 avec le contrôleur général Cailleteau et Gilbert Guillaume, de l’Académie des sciences morales et politiques
Le Mythe de la guerre-éclair : La Campagne de l’Ouest de 1940 Un ouvrage de Karl-Heinz Frieser analysé par le général Forget, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques
“Les questions morales et philosophiques soulevées par la stratégie de dissuasion nucléaire” Communication de Nicolas Roche, directeur des affaires stratégiques, de sécurité et du désarmement au ministère des Affaires étrangères.
Penser, préparer et faire la guerre à l’américaine Par Yves Boyer, colloque "Guerre et politique"
Le rôle de la guerre dans la vie politique romaine à l’époque d’Auguste Par Yann le Bohec, Colloque "Guerre et politique"
La guerre féodale par l’académicien Philippe Contamine Une communication du colloque "Guerre et politique"
"La guerre et la paix au Moyen-Orient de Cyrus à Alexandre" par Pierre Briant, Professseur honoraire au Collège de France, colloque "Guerre et politique"
La Russie tsariste et la guerre Par Alain Besançon de l’Académie des sciences morales et politiques
“La genèse de la guerre” par Jean Guilaine Une communication de l’académicien, professeur honoraire au Collège de France
La guerre et le droit par Gilbert Guillaume Une communication du colloque international "Guerre et politique"
Gilbert Dagron : Le Traité sur la guérilla de l’empereur byzantin Nicéphore Phocas Un texte du X e siècle, l’un des plus importants de l’histoire militaire, étudié par l’historien de l’ACADEMIE DES INSCRIPTIONS ET BELLES-LETTRES