Rechercher

Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

A savoir

6 juin

« Le Louvre Abou Dabi, premier musée universel du 21e siècle » Communication de Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre, à 16h30.

Inscriptions dans la limite des places disponibles

A tout prix

A tout prix


Dernier ajout : mercredi 13 juin 2018
Abonnez-vous en RSS Fil RSS de cette rubrique     Abonnez vous au podcast “ A tout prix ” Podcast de cette rubrique


Articles de cette rubrique

Claire de Oliveira, prix Jules Janin 2017 décerné par l'Académie française,

Claire de Oliveira, prix Jules Janin 2017 décerné par l’Académie française,

présente sa nouvelle traduction de La Montagne magique de Thomas Mann.
En décembre dernier, La Montagne magique, le chef d’oeuvre de Thomas Mann publié en 1924, a été réédité dans une nouvelle traduction signée Claire de Oliveira. Cinq ans ont été nécessaires à cette maître de conférence de la Sorbonne pour réaliser ce travail qui lui a valu le prix Jules Janin 2017 de l’Académie française. Pour les experts de Mann, cette version, plus fidèle que la précédente réalisée en 1931, rend au roman de Thomas Mann tout son humour et son tragique.

mercredi 13 juin 2018

Thomas Schlesser, lauréat du prix Bernier décerné par l'Académie des beaux-arts présente son ouvrage <i>L'Univers sans l'homme - les arts contre l'anthropocentrisme.</i>

Thomas Schlesser, lauréat du prix Bernier décerné par l’Académie des beaux-arts présente son ouvrage L’Univers sans l’homme - les arts contre l’anthropocentrisme.

Thomas Schlesser directeur de la Fondation Hartung-Bergman à Antibes et professeur d’histoire de l’art à l’Ecole polytechnique présente L’Univers sans l’homme. Dans cet ouvrage qui lui a valu le prix Bernier décerné par l’Académie des beaux-arts, il présente les œuvres d’art qui, de 1755 à nos jours, se sont attaquées à l’anthropocentrisme.

mercredi 30 mai 2018

Rencontre avec Isabelle Spaak, lauréate du prix Amic décerné par l'Académie française pour son roman Une allure folle.

Rencontre avec Isabelle Spaak, lauréate du prix Amic décerné par l’Académie française pour son roman Une allure folle.

Rencontre avec Isabelle Spaak à propos du roman dans lequel elle poursuit le douloureux retour vers sa mémoire familiale, “brodant de déchirantes variations autour des portraits de sa grand-mère et de sa mère, avec une élégance lointaine et blessée, dans une écriture subtile et douce”, comme l’a précisé Michael Edwards, de l’Académie française dans son Discours sur les prix littéraires 2017.

mardi 15 mai 2018

Alexandra Dimou, médaille Gustave Mendel décernée par l'Académie des inscriptions et belles-lettres présente son ouvrage La déesse Korè-Perséphone : mythe, culte et magie en Attique

Alexandra Dimou, médaille Gustave Mendel décernée par l’Académie des inscriptions et belles-lettres présente son ouvrage La déesse Korè-Perséphone : mythe, culte et magie en Attique

Le 20 janvier 2017, la commission de la fondation Gustave Mendel a décidé d’attribuer sa Médaille à Alexandra Dimou pour son ouvrage La déesse Korè-Perséphone : mythe, culte et magie en Attique (Turnhout, Brepols Publishers, coll. « Recherches sur les Rhétoriques religieuses », 18, 2016). L’auteur présente ici ses recherches sur cette une déesse marquée par la dualité, aussi bien dans par son nom que dans son existence mythique. Korè-Perséphone est en effet une divinité en perpétuel mouvement entre deux mondes, le monde souterrain et celui des vivants, et entre deux statuts, celui de la jeune fille et celui de la femme mariée.

jeudi 26 avril 2018

Claire Veillères, présente son recueil Une poule rousse et autres nouvelles

Claire Veillères, présente son recueil Une poule rousse et autres nouvelles

Claire Veillères est la lauréate 2017 du prix de la nouvelle de l’Académie française. Son recueil a été publié par les éditions du Contrefort. Voici les mots prononcés par Michael Edwards à ce sujet dans son discours sur les prix littéraires 2017 : « Les cinq nouvelles de ce recueil sont puissantes, nous assure M. Dany Laferrière, et décrivent un univers qu’on nous raconte de moins en moins souvent. C’est un monde boueux de gens qui passent leur temps dans le sous-sol de la vie. Ils n’arrivent à avoir aucun contact avec le monde extérieur, encerclés qu’ils sont par un monde plus riche, plus puissant, définitivement hors de leur portée. Ils n’ont pas l’air de chercher à y entrer mais quand parfois cela arrive, ils s’y accrochent jusqu’à la mort. La première nouvelle est une œuvre ronde, forte et juste. C’est par les animaux que le lien se fait entre les puissants et les faibles : une poule rousse, un cheval, un loup… Dans cet univers où les personnages ont tant de mal à respirer, la prose de Claire Veillères nous touche au poumon, ce qui permet au cœur de prendre des vacances. »

jeudi 12 avril 2018

Rencontre avec Christophe Pellet lauréat du prix du jeune théâtre Béatrix Dussane-André Roussin

Rencontre avec Christophe Pellet lauréat du prix du jeune théâtre Béatrix Dussane-André Roussin

décerné par l’Académie française pour Aphrodisia et l’ensemble de son œuvre
“On peut raccorder le théâtre de Christophe Pellet, qui se détache, en France, du peloton des jeunes dramaturges, au théâtre de la cruauté cher à Antonin Artaud. Ses personnages s’entrechoquent, selon la comparaison imagée de M. Angelo Rinaldi, comme des boules de billard sur le tapis de feutre, pour s’éloigner, ensuite, à proportion de cette violence. C’est qu’ils ont découvert dans leurs interlocuteurs défauts et vices qu’ils vont en même temps déceler chez eux-mêmes. Et malgré leur répulsion, une aimantation les ramène à leur point de départ, coupant leur texte de plaintes rêvées, respiration suspendue, lèvres entrouvertes sans un mot parfois. Ils semblent ainsi prolonger le cri de Munch, avant de s’éloigner à jamais chacun de son côté, « la bouche pleine d’ombre, les yeux pleins de gémissements », dirait Cocteau. Et riches seulement d’une vérité qui les écrase dans un monde dont ils n’ont rien à attendre, ce qu’ils ignoraient encore”. Tels sont les mots par lesquels Michael Edwards, de l’Académie française, présentait l’œuvre de Christophe Pellet, lors de son discours sur les prix littéraires de 2017.

vendredi 23 mars 2018

Hugo Duminil, présente ses recherches sur la “Modélisation mathématique de phénomènes physiques.”

Hugo Duminil, présente ses recherches sur la “Modélisation mathématique de phénomènes physiques.”

Le prix Jacques Herbrand 2017 a été décerné par l’Académie des sciences à Hugo Duminil-Copin, professeur à l’Institut des hautes études scientifiques à Bures-sur-Yvette. Comme le précisait l’Académie, “les travaux remarquables en physique statistique de Hugo Duminil-Copin concernent les transitions de phases pour le modèle d’Ising et les modèles de Potts. Ces modèles classiques et l’étude de leur comportement au voisinage du point critique ont été parmi les thèmes centraux de la physique mathématique depuis 60 ans. Hugo Duminil-Copin et ses collaborateurs ont apporté des preuves mathématiques attendues depuis de nombreuses décennies à des questions fondamentales sur ces transitions de phase, comme la détermination de la valeur de certaines températures critiques ou la continuité/discontinuité de la transition de phase en fonction du modèle considéré.”

jeudi 8 mars 2018

Margot Delon présente son travail sur “les trajectoires des enfants des bidonvilles et cités de transit de l'après-guerre en France”

Margot Delon présente son travail sur “les trajectoires des enfants des bidonvilles et cités de transit de l’après-guerre en France”

Margot Delon est lauréate du prix de recherche 2017 de la Fondation Caritas-Institut de France pour sa thèse « Les incidences biographiques de la ségrégation. Trajectoires et mémoires des enfants des bidonvilles et cités de transit de l’après-guerre en France » Que sont devenus les enfants des bidonvilles et des cités de transit de l’après-guerre en France ? Au moyen d’entretiens, d’observations, d’analyse d’archives et statistiques, la thèse reconstitue les expériences et les trajectoires d’individus d’origines algérienne, marocaine et portugaise ayant grandi dans les bidonvilles et cités de Nanterre et de Champigny-sur-Marne, en Île-de-France. Elle rend compte de leur vécu dans ces formes d’habitat précaires, ségrégées et stigmatisées qui ont duré de nombreuses années en insistant sur la diversité des expériences résidentielles et donc de leurs effets socialisateurs. De fait, les anciens enfants des bidonvilles et cités ont connu des trajectoires variées et n’interprètent pas cet épisode de la même façon.

jeudi 1er mars 2018

Élisabeth Lusset présente son travail sur les justices d'Église au Moyen Âge

Élisabeth Lusset présente son travail sur les justices d’Église au Moyen Âge

Cette semaine, Élisabeth Lusset présente son travail sur les justices d’Église au Moyen Âge, débuté alors qu’elle était membre de la fondation Thiers, placée sous le patronage de l’Institut de France. Comment le pape gouverne-t-il et affirme-t-il son pouvoir au XVe siècle à travers l’octroi de pardons et de grâces ? Un certain nombre de dispositifs juridiques émanant du droit canonique sont mis en place pour mieux réguler les comportements des fidèles. Dès le XIIIe siècle, une bureaucratie dédiée se développe à la curie pontificale afin de les mettre en œuvre. Élisabeth Lusset a étudié l’un des organes qui la composent : la Pénitencerie apostolique. Cette cour reçoit des suppliques provenant de toute l’Europe, demandant au pape le pardon pour des délits variés : violences sur un clerc, homicides, infractions matrimoniales.

jeudi 15 février 2018

Benoit Meyssignac présente ses travaux en océanographie spatiale

Benoit Meyssignac présente ses travaux en océanographie spatiale

Benoit Meyssignac, chercheur au laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (Legos) de Toulouse est le lauréat 2017 du prix Christian Le Provost décerné par l’Académie des sciences. Après des études à l’École polytechnique et un passage au CNES dans le domaine de l’orbitographie, Benoit Meyssignac a rejoint l’équipe d’Anny Cazenave au LEGOS à Toulouse, pour y démarrer une carrière de chercheur océanographe. Pendant sa thèse, dans les années qui ont suivi, il est allé chercher dans l’océan des éléments pour mieux quantifier le rôle du déséquilibre radiatif de la planète en réponse aux gaz à effet de serre. En quelques années Benoit Meyssignac est devenu l’un des experts mondialement reconnus de ce domaine qu’il a su aborder à la fois par l’observation, l’analyse de processus, et la modélisation climatique. Auteur ou co-auteur de 39 publications, c’est un jeune chercheur extrêmement brillant qui inscrit sa démarche dans la continuité du travail de Christian Le Provost lui-même.

vendredi 2 février 2018

Charles Guérin présente La Voix de la vérité. Témoin et témoignage dans les tribunaux romains du premier siècle avant J.-C.

Charles Guérin présente La Voix de la vérité. Témoin et témoignage dans les tribunaux romains du premier siècle avant J.-C.

Fidèles à l’une de leurs missions fondatrices, l’Institut et les Académies décernent chaque année des centaines de prix et de bourses à des chercheurs ou à des créateurs qui voient ainsi leur travail distingué. Dans sa nouvelle rubrique, « À tout prix », Canal Académie leur donne la parole, avec une attention particulière portée aux plus jeunes d’entre eux. Cette semaine, Charles Guérin présente son ouvrage consacré au rôle du témoin dans les procès de la Rome républicaine (La voix de la vérité, Éditions Les Belles Lettres, 2015, 432 p.). Ce travail de recherche lui a valu de se voir décerner le prix Georges Perrot décerné par l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

jeudi 18 janvier 2018

Thomas Tanase présente sa biographie de Marco Polo

Thomas Tanase présente sa biographie de Marco Polo

Fidèles à l’une de leurs missions fondatrices, l’Institut et les Académies décernent chaque année des centaines de prix et de bourses à des chercheurs ou à des créateurs qui voient ainsi leur travail distingué. Dans sa nouvelle rubrique, « À tout prix », Canal Académie leur donne la parole, avec une attention particulière portée aux plus jeunes d’entre eux. Cette semaine, Thomas Tanase présente sa biographie de Marco Polo (Editions Ellipse, 2016, 624 p), dans lequel il voit “une figure incarnant une histoire presque totale, passant par Jérusalem, Byzance, Pékin, le monde des steppes, les îles luxuriantes de l’océan Indien, le Japon mystérieux. Une histoire qui permet de suivre sur la longue durée le brassage des peuples jusqu’à ce qu’elle ne déborde encore plus à l’Ouest, vers un nouveau monde, l’Amérique, découvert par un des admirateurs du Vénitien, Christophe Colomb, ouvrant la voie à une mondialisation rêvée par les lecteurs de Marco Polo.”

mercredi 20 décembre 2017

Andrei Minzetanu présente Carnets de lecture.

Andrei Minzetanu présente Carnets de lecture.

Généalogie d’une pratique littéraire
Fidèles à l’une de leurs missions fondatrices, l’Institut et les Académies décernent chaque année des centaines de prix et de bourses à des chercheurs ou à des créateurs qui voient ainsi leur travail distingué. Dans sa nouvelle rubrique, « À tout prix », Canal Académie leur donne la parole, avec une attention particulière portée aux plus jeunes d’entre eux. Cette semaine, Andrei Minzetnu présente son ouvrage Carnets de lecture. Généalogie d’une pratique littéraire, paru en 2016, aux Presses Universitaires de Vincennes dans la collection « Manuscrits modernes ». Dans cette étude, il propose une généalogie du carnet de lecture. Il s’intéresse à la note-citation, la phrase recopiée fidèlement dans un carnet dédié à cet effet, sans être accompagnée d’aucun commentaire. Il considère le carnet de lecture comme objet théorique, comme geste et comme pratique, dans une histoire qui le rattache à la littérature de compilation et à l’art de l’extrait. Son analyse se fonde sur les Cahiers de Paul Valéry, les fiches de lecture de José Ortega y Gasset, le journal de lecture de Constantin Noica, les Cahiers d’Emil Cioran, le journal intime de Mihail Sebastian et le carnet d’Enrique Vila-Matas.

jeudi 23 novembre 2017