Rechercher

Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

A savoir

25 octobre – 27 novembre

Exposition Une odyssée sibérienne de Claudine Doury, lauréate en 2017 du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière en partenariat avec l’Académie des beaux-arts. Plus d’informations

A tout prix

A tout prix

L’Institut et les Académies décernent chaque année plusieurs centaines de prix à des chercheurs ou à des créateurs qui voient ainsi leur travail distingué. Dans l’émission « À tout prix », Canal Académie leur donne la parole, avec une attention particulière portée aux plus jeunes d’entre eux.

Dernier ajout : lundi 30 septembre 2019
Abonnez-vous en RSS Fil RSS de cette rubrique     Abonnez vous au podcast “ A tout prix ” Podcast de cette rubrique


Articles de cette rubrique

Anévrismes intracrâniens : pourquoi les femmes en souffrent-elles plus que les hommes ?

Anévrismes intracrâniens : pourquoi les femmes en souffrent-elles plus que les hommes ?

Par Anne-Clémence Vion, chercheuse en biologie vasculaire, lauréate d’une bourse de la Fondation Recherche cardio-vasculaire dans le cadre du programme de recherche « Danièle Hermann-Cœurs de femmes »
À l’Institut du thorax, à Nantes, une équipe pluridisciplinaire de cliniciens, de généticiens et de biologistes travaille à une meilleure connaissance des anévrismes intra-crâniens. L’une de leurs pistes de travail va être mise en œuvre par Anne-Clémence Vion, lauréate d’une bourse de la Fondation de recherche cardio-vasculaire, abritée à l’Institut de France. Il s’agit de mieux comprendre pourquoi les femme sont davantage touchées que les hommes par cette dilatation artérielle aux conséquences dévastatrices. La jeune chercheuse présente son programme de recherche au micro de Canal Académie. Son point de départ est l’étude d’une protéine dont l’absence est associée à la survenue d’anévrisme et qui reste mal connue. Au terme de ses travaux, des outils de diagnostic pourraient voir le jour, permettant de prévenir les risques de formation et de rupture des anévrismes intracrâniens.

lundi 30 septembre 2019

Étendre la justice du roi, construire l'État

Étendre la justice du roi, construire l’État

Par Pierre-Anne Forcadet, historien du droit, lauréat la 1ère Médaille de la Commission des Antiquités de la France décernée sur approbation de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

lundi 16 septembre 2019

Taches de peinture, plongée vers les origines

Taches de peinture, plongée vers les origines

par Lionel Sabatté, artiste plasticien, lauréat du prix de Confirmation de Peinture décerné par la Fondation Simone et Cino del Duca
Pour Lionel Sabatté, qui est peintre mais également sculpteur et dessinateur, la peinture est le support d’une plongée dans nos univers intérieurs. Amas, coulées, matérialité de l’acrylique ouvrent une voie en direction d’un monde ancestral, oublié, vers d’anciennes formes de vie sédimentées. Rendant hommage à son maître Vladimir Velickovic, membre de l’Académie des beaux-arts, Lionel Sabatté relate en outre sa récente résidence au cœur de la grotte préhistorique de Bédeilhac, en Ariège. Dix jours et dix nuits dans les profondeurs du monde, dont sa peinture se nourrira à l’avenir.

mercredi 10 juillet 2019

“L'école française au Vietnam de 1945 à 1975 : du colonial au diplomatique”

“L’école française au Vietnam de 1945 à 1975 : du colonial au diplomatique”

Par Nguyen Thuy Phuong, docteure en sciences de l’éducation, lauréate du prix Louis Cros décerné par l’académie des sciences morales et politiques
Dans le Vietnam actuel, les liens avec la France apparaissent ténus, malgré la longue durée de la période coloniale. Un certain nombre de Vietnamiens conservent toutefois un souvenir heureux de leur passage dans les lycées français, où ils ont trouvé une éducation jugée solide et enrichissante. Nguyen Thuy Phuong a étudié le fonctionnement de ces établissements au cours de la période troublée qui s’étend de 1945 à 1965. Elle montre comment la France maintenait alors sa présence dans la région au moyen des lycées français, y compris au Nord-Vietnam où le lycée Albert-Sarraut a fonctionné jusqu’en 1964. Après avoir servi de support à la mission civilisatrice coloniale, les écoles françaises sont ainsi apparues comme des outils de la diplomatie culturelle et du soft power français.

lundi 8 juillet 2019

Tourbillons d'air, de feu et d'eau : modéliser pour anticiper

Tourbillons d’air, de feu et d’eau : modéliser pour anticiper

Par Vincent Moureau, chercheur en mecanique des fluides, lauréat du prix Onera décerné par l’Académie des sciences
L’intérêt scientifique pour les phénomènes de turbulences ne date pas d’hier, ils fascinaient déjà Léonard de Vinci comme le montrent ses carnets conservés à la bibliothèque de l’Institut, dans lesquels il dessinait les flux de l’Arno. Vincent Moureau, chercheur CNRS en mécanique des fluides au laboratoire CORIA de Rouen, a reçu le prix ONERA pour ses travaux de modélisation des écoulements turbulents. A l’intersection de la physique, des mathématiques et du génie logiciel, il a développé un code informatique, YALES2, permettant de simuler finement les turbulences créées par la rotation d’une turbine hydroélectrique ou celles qui se propagent dans la chambre de combustion d’un moteur d’avion. Réalisées à l’aide de super-calculateurs, ces modélisations permettent d’accroître les performances industrielles et réduire les pollutions.

lundi 24 juin 2019

Les boîtes à idées de Marianne : naissance des think tanks de relations internationales en France (1935-1985)

Les boîtes à idées de Marianne : naissance des think tanks de relations internationales en France (1935-1985)

Par Sabine Jansen, historienne, laureate du prix Jean Sainteny décerné par l’Académie des sciences morales et politiques
Un organisme français, l’Institut français des relations internationales (IFRI), occupe aujourd’hui la deuxième place au classement mondial des think tanks. Quels sont les ingrédients de ce succès ? L’historienne Sabine Jansen, en retraçant l’histoire de cette organisation, montre comment le Centre d’études de politique étrangère, sorte de bureau d’études au service du gouvernement, s’est mué en think tank à la fin des années 1970. Elle explique comment s’est opérée l’ouverture au monde de l’entreprise et la création d’un modèle hybride de diplomatie économique et politique, et met en lumière le rôle pionnier joué par Thierry de Montbrial, à présent membre de l’Académie des sciences morales et politiques.

vendredi 7 juin 2019

Sons du monde contemporain

Sons du monde contemporain

Par Laurent Durupt, compositeur, lauréat du prix Pierre Cardin décerné par l’Académie des beaux-arts
En musique, le drone est un genre musical présentant de longues plages sonores sans début ni fin. Laurent Durupt l’exploite dans son album Dronocracy pour évoquer l’usage militaires des drones permettant de tuer à distance. Durcissement des frontières dans le monde, diffusion des robots et de l’intelligence artificielle, le jeune compositeur se saisit de questions cruciales d’aujourd’hui et les travaille en musique. Par le choix de l’instrumentation, l’exploration des styles harmoniques et sonores et l’association de la musique à des univers visuels, ses morceaux ouvrent des espaces de réflexion et de questionnement.

lundi 27 mai 2019

<i>Une poche d'air dans un circuit d'eau : modèles mathématiques et simulation numérique</i>

Une poche d’air dans un circuit d’eau : modèles mathématiques et simulation numérique

par Charles Demay, ingénieur-chercheur en mathématiques appliquées, lauréat du prix Paul Caseau 2018
Chaque année, le prix Paul Caseau récompense trois thèses de doctorat scientifiques dans le cadre du programme « Science et enseignement » développé par EDF, l’Institut de France, l’Académie des sciences et l’Académies des technologies. Charles Demay, ingénieur-chercheur chez EDF, a été primé dans le domaine de la modélisation et de la simulation numérique pour ses travaux sur l’écoulement de l’air et de l’eau dans les circuits hydrauliques. Qu’advient-il des poches d’air qui se forment dans les conduites d’eau des centrales nucléaires et hydrauliques ou des installations pétrolières ? Charles Demay présente les étapes qu’il a suivies : la modélisation mathématique puis la simulation numérique et enfin les tests expérimentaux. Ses recherches ont permis de valider des modèles pour différentes configurations eau-air dans les circuits étudiés, qui pourront à l’avenir être employés dans l’industrie.

jeudi 9 mai 2019

Quatre-Vingt-Quinze. La Terreur en procès

Quatre-Vingt-Quinze. La Terreur en procès

par Loris Chavanette, lauréat 2018 du prix Histoire de la Fondation Stéphane Bern-Institut de France
En 1795, la Révolution ne s’achève pas, elle recommence. Tel est le propos de Loris Chavanette, docteur en histoire et professeur de droit, qui a choisi la période thermidorienne pour examiner ce qu’il advient du droit en période révolutionnaire, dans le cadre de justices d’exception. Dans son livre Quatre-Vingt-Quinze. La Terreur en procès (CNRS Éditions, 2017), l’historien montre que sur les ruines de l’absolutisme révolutionnaire propre à la Terreur est née une difficile recherche d’équilibre démocratique et de modération, les thermidoriens tentant de redonner un espace politique et judiciaire aux idéaux de 1789. Loris Chavanette prépare actuellement une anthologie de la correspondance de Napoléon à paraître chez Robert Laffont dans la collection Bouquins et dirige un ouvrage collectif sur le Directoire en préparation chez CNRS éditions.

mardi 23 avril 2019

Jardins de cuivre, d'encre et de papier

Jardins de cuivre, d’encre et de papier

par Thomas Fouque, graveur et taille-doucier, lauréat du prix Frédéric et Jean de Vernon décerné par l’Académie des beaux-arts
Pointe sèche, burin, manière noire, aquatinte, eau-forte : ces mots ouvrent les portes d’un univers, celui de la gravure. Thomas Fouque, artiste graveur et artisan d’art, travaille comme imprimeur en taille-douce aux ateliers Moret dans le cinquième arrondissement de Paris. Récompensé par l’Académie des beaux-arts pour ses représentations gravées de métamorphoses naturelles, formes éphémères suspendues dans le vide, il met également tout son talent à présenter au public le métier d’imprimeur d’art avec ses techniques séculaires, ses outils aux noms étranges et l’odeur des encres aux abords de l’atelier.

vendredi 29 mars 2019

Big bang dans le monde des matériaux : les promesses nouvelles des alliages concentrés complexes

Big bang dans le monde des matériaux : les promesses nouvelles des alliages concentrés complexes

Par Stéphane Gorsse, lauréat du prix Constellium décerné par l’Académie des sciences
Depuis quelques décennies, l’univers de la métallurgie et la chimie des solides connaissent un bouleversement sans précédent du fait d’une nouvelle manière de concevoir les alliages métalliques. De nouveaux types d’alliage sont réalisés, formés non plus à partir d’un élément principal mais sur une base multiple. Les matériaux ainsi créés, appelés alliages concentrés complexes, se comptent potentiellement par millions et offrent des propriétés aux combinaisons quasiment infinies. L’intelligence artificielle, associant mathématiques et informatique, devrait permettre d’explorer méthodiquement ce nouveau champ des possibles.

lundi 18 mars 2019

Fantaisies philosophiques du XVIe siècle : rire et penser à la Renaissance

Fantaisies philosophiques du XVIe siècle : rire et penser à la Renaissance

par Alice Vintenon, lauréate du prix Monseigneur-Marcel décerné par l’Académie française
À la Renaissance, de nombreux auteurs de fiction et de poésie manifestent un goût affirmé pour l’invraisemblance comique et la fantaisie la plus débridée. Leurs récits, tout rocambolesques qu’ils soient, n’en possèdent pas moins une profondeur philosophique revendiquée, usant de toutes les ressources de l’allégorie et du paradoxe, jusqu’à l’hermétisme. Alice Vintenon nous convie à la lecture de ces textes bouffons et énigmatiques. Maîtresse de conférences à l’université Bordeaux-Montaigne, elle a été récompensée du prix Monseigneur-Marcel décerné par l’Académie française pour son ouvrage La Fantaisie philosophique à la Renaissance paru à la Librairie Droz en 2017.

lundi 4 mars 2019

Guillaume Canaud, lauréat du prix Jean-Pierre Lecoq : un espoir nouveau dans la lutte contre le syndrome d'hypercroissance dysharmonieuse

Guillaume Canaud, lauréat du prix Jean-Pierre Lecoq : un espoir nouveau dans la lutte contre le syndrome d’hypercroissance dysharmonieuse

Guillaume Canaud, médecin et chercheur à l’hôpital universitaire Necker-Enfants malades, a récemment obtenu des résultats spectaculaires dans le traitement du syndrome de CLOVES, maladie génétique rare provoquant une prolifération cellulaire et le développement de graves déformations qui atteignent en particulier de très jeunes enfants. Ce praticien a démontré qu’une molécule actuellement testée en cancérologie permettait de bloquer la croissance excessive des cellules et de résorber en grande partie les malformations. Sa découverte a été récompensée par le prix Jean-Pierre Lecoq, domaine des sciences appliquées, de l’Académie des sciences. La fondation Simone et Cino Del Duca, abritée à l’Institut de France, soutient elle aussi par l’octroi d’une subvention l’équipe de Guillaume Canaud dans son effort pour mieux connaître cette maladie.

lundi 18 février 2019

Claire Auzuret, lauréate du prix de recherche Caritas : expériences d'une chercheuse en sociologie de la pauvreté

Claire Auzuret, lauréate du prix de recherche Caritas : expériences d’une chercheuse en sociologie de la pauvreté

Travailler sur la pauvreté et plus précisément sur les itinéraires de sortie de la pauvreté, angle mort des travaux de sociologie : tel est l’objectif que s’est fixée Claire Auzuret pour sa thèse de doctorat, récompensée par le prix 2018 de la fondation de recherche Caritas – Institut de France. Pour expliquer le basculement des personnes et des familles dans et hors de la pauvreté, la jeune sociologue croise plusieurs dimensions d’analyse et prend pleinement en compte les différents aspects du sentiment de pauvreté. Elle raconte ici les obstacles rencontrés dans sa recherche des personnes à interroger, notamment la méfiance face à l’institution, mais aussi l’émotion partagée lors du récit de parcours douloureux.

lundi 4 février 2019

Laurent Bonnefoy, lauréat du prix Eugène Colas de l'Académie française : le Yémen, un pays à prendre en considération

Laurent Bonnefoy, lauréat du prix Eugène Colas de l’Académie française : le Yémen, un pays à prendre en considération

Le Yémen ne devrait pas être vu seulement comme un pays en guerre, victime d’une grave crise humanitaire et base arrière du terrorisme. Situé au cœur du monde arabo-musulman depuis les débuts de l’Islam, cet État est aujourd’hui appelé à affecter de manière non négligeable les relations internationales. L’explosion démographique qu’il connaît, l’épuisement progressif de ses ressources naturelles et les flux migratoires associés font du Yémen un pays qui mérite de recevoir toute l’attention des États du monde. C’est ce à quoi nous invite Laurent Bonnefoy, chercheur en sciences politiques (CNRS/Sciences Po Paris), dans son livre Le Yémen, de l’Arabie heureuse à la guerre, paru en 2017 aux éditions Fayard et récompensé par le prix Eugène Colas.

vendredi 18 janvier 2019

Charlène Selva, lauréate du prix Paul-Bertrand, G. Deflandre et M. Deflandre-Rigaud, Jean Cuvillier décerné par l'Académie des sciences : parcours d'une jeune chercheuse en biologie animale

Charlène Selva, lauréate du prix Paul-Bertrand, G. Deflandre et M. Deflandre-Rigaud, Jean Cuvillier décerné par l’Académie des sciences : parcours d’une jeune chercheuse en biologie animale

Issue d’une formation en paléontologie, Charlène Selva a réalisé une thèse au Museum national d’histoire naturelle destinée à mieux comprendre la morphologie et la fonction du système vestibulaire de l’oreille interne des mammifères souterrains. Partageant sa passion pour le monde inattendu de ces petits animaux, elle relate les aspects variés d’une première recherche, entre contacts humains et recherche de financement, séjour au synchrotron de Grenoble et collaborations internationales.

jeudi 20 décembre 2018

Léo Warynski, chef de chœur, lauréat du Prix Liliane-Bettencourt pour le chant choral décerné par l'Académie des beaux-arts.

Léo Warynski, chef de chœur, lauréat du Prix Liliane-Bettencourt pour le chant choral décerné par l’Académie des beaux-arts.

Léo Warynski est chef d’orchestre et directeur artistique de l’ensemble vocal Les Métaboles qu’il a fondé en 2010. Il est lauréat 2018 du prix Liliane Bettencourt pour le chant choral, décerné par l’Académie des beaux-arts. Il évoque son enfance de jeune choriste dans la ville de Colmar, sa passion pour le violoncelle, ses études littéraires, son goût pour la direction d’orchestre et la direction de chœur, un choix artistique exigeant qui doit conjuguer perfection technique, culture musicale et attention aux autres. Gratitude, pureté, liberté sont les maîtres mots de ce jeune artiste merveilleusement talentueux.

mercredi 28 novembre 2018

Claudine Doury, photographe, lauréate du prix Marc Ladreit de Lacharrière 2017 pour son projet “Une odyssée sibérienne”, exposé par l'Académie des Beaux-Arts jusqu'au 25 novembre 2018

Claudine Doury, photographe, lauréate du prix Marc Ladreit de Lacharrière 2017 pour son projet “Une odyssée sibérienne”, exposé par l’Académie des Beaux-Arts jusqu’au 25 novembre 2018

“Une odyssée sibérienne” est l’histoire d’un retour. Partie sur les traces de personnes rencontrées en 1991 et 1998 le long du fleuve Amour, Claudine Doury témoigne dans ses photographies du passage du temps et de ses effets sur les populations sibériennes. Son travail, actuellement exposé par l’Académie des Beaux-Arts, représente à la fois un portrait actuel et intimiste de familles nanaï et oultches et une sorte de journal mental de l’artiste. Des photographies inédites, des carnets photographiques et des photographies d’archives sont présentés au public.

mercredi 14 novembre 2018

David Attié et Sébastien Procureur, lauréats du prix Yvan Peyches 2018 décerné par l'Académie des sciences, racontent leur participation à l'aventure ScanPyramids

David Attié et Sébastien Procureur, lauréats du prix Yvan Peyches 2018 décerné par l’Académie des sciences, racontent leur participation à l’aventure ScanPyramids

Chercheurs au centre CEA de Saclay, David Attié et Sébastien Procureur ont joué un rôle majeur dans la découverte d’une grande cavité, jusque-là inconnue, au cœur de la pyramide de Kheops. Concepteurs d’un télescope à muons créé à Saclay, ils racontent comment cette technologie basée sur le rayonnement cosmique a été mise au service de la mission internationale ScanPyramids. Le déploiement des détecteurs sur le plateau de Gizeh fut une aventure technologique et humaine aux résultats inespérés.

mercredi 24 octobre 2018

Cédric Le Corf, sculpteur et graveur, lauréat du prix Georges Coulon 2017 décerné par l'Académie des Beaux-Arts, évoque ses racines artistiques et ses sources d'inspiration

Cédric Le Corf, sculpteur et graveur, lauréat du prix Georges Coulon 2017 décerné par l’Académie des Beaux-Arts, évoque ses racines artistiques et ses sources d’inspiration

Quelque part entre Lorient et Berlin, la Forêt noire et l’île de Groix, le plasticien Cédric Le Corf tisse une œuvre à l’inspiration hybride. Mêlant matériaux végétaux et organiques, bois, os et porcelaine, ses sculptures d’écorchés équestres ou humains sont une méditation sur les rapports entre le corps et le paysage. La circulation du sang, le va-et-vient de la respiration forment un écho aux flux et reflux de la mer qui monte puis redescend. Cédric Le Corf vient d’être nommé membre de l’Académie de France à Madrid, à la Casa Velasquez.

mardi 9 octobre 2018

Homaira Nawabi, lauréate 2018 de la Fondation NRJ pour les neurosciences présente ses recherches sur la réparation du système nerveux

Homaira Nawabi, lauréate 2018 de la Fondation NRJ pour les neurosciences présente ses recherches sur la réparation du système nerveux

Homaira Nawabi dirige une équipe de recherche à l’Institut des neurosciences à Grenoble. Avec cette dernière, elle s’intéresse à la réparation des circuits nerveux. Elle a notamment mis au point un modèle de régénérescence à longue distance qui ouvre la voie à de nouvelles questions émergentes dans le domaine. Récemment plusieurs travaux, dont ceux de son équipe, ont permis la croissance axonale à longue distance dans le système nerveux central après lésion, permettant d’espérer un retour fonctionnel. Ces résultats, extrêmement prometteurs, ont toutefois mis en exergue les défis à relever : peut-on guider correctement ces axones vers leurs cibles ? Peuvent-ils reformer des circuits fonctionnels ? En effet, une partie des axones en cours de repousse innervent de façon anarchique certains territoires, pouvant conduire à des effets néfastes.

mercredi 5 septembre 2018

Mélodie Duval, présente sa thèse sur “la protéine ribosomique S1 au carrefour de la traduction et de l'expression des gènes”

Mélodie Duval, présente sa thèse sur “la protéine ribosomique S1 au carrefour de la traduction et de l’expression des gènes”

Cette thèse, couronnée du prix Madeleine Lecoq décerné par l’Académie des sciences, montre que la protéine ribosomique S1 permet d’ouvrir les structures secondaires des ARNm avant traduction et qu’elle est un élément essentiel du dégradosome, la structure qui dégrade les ARN, deux résultats tout à fait originaux. Depuis sa thèse, elle est en stage post-doctoral à l’Institut Pasteur à Paris dans l’unité des Interactions Bactéries-Cellules, où elle cherche à comprendre la régulation des gènes chez la bactérie Listeria monocytogenes. Elle a déjà isolé et caractérisé un nouveau gène de résistance à la lincomycine, un antibiotique naturellement présent dans le sol.

jeudi 5 juillet 2018

Claire de Oliveira, prix Jules Janin 2017 décerné par l'Académie française,

Claire de Oliveira, prix Jules Janin 2017 décerné par l’Académie française,

présente sa nouvelle traduction de La Montagne magique de Thomas Mann.
En décembre dernier, La Montagne magique, le chef d’oeuvre de Thomas Mann publié en 1924, a été réédité dans une nouvelle traduction signée Claire de Oliveira. Cinq ans ont été nécessaires à cette maître de conférence de la Sorbonne pour réaliser ce travail qui lui a valu le prix Jules Janin 2017 de l’Académie française. Pour les experts de Mann, cette version, plus fidèle que la précédente réalisée en 1931, rend au roman de Thomas Mann tout son humour et son tragique.

mercredi 13 juin 2018

Thomas Schlesser, lauréat du prix Bernier décerné par l'Académie des beaux-arts présente son ouvrage <i>L'Univers sans l'homme - les arts contre l'anthropocentrisme.</i>

Thomas Schlesser, lauréat du prix Bernier décerné par l’Académie des beaux-arts présente son ouvrage L’Univers sans l’homme - les arts contre l’anthropocentrisme.

Thomas Schlesser directeur de la Fondation Hartung-Bergman à Antibes et professeur d’histoire de l’art à l’Ecole polytechnique présente L’Univers sans l’homme. Dans cet ouvrage qui lui a valu le prix Bernier décerné par l’Académie des beaux-arts, il présente les œuvres d’art qui, de 1755 à nos jours, se sont attaquées à l’anthropocentrisme.

mercredi 30 mai 2018

Rencontre avec Isabelle Spaak, lauréate du prix Amic décerné par l'Académie française pour son roman Une allure folle.

Rencontre avec Isabelle Spaak, lauréate du prix Amic décerné par l’Académie française pour son roman Une allure folle.

Rencontre avec Isabelle Spaak à propos du roman dans lequel elle poursuit le douloureux retour vers sa mémoire familiale, “brodant de déchirantes variations autour des portraits de sa grand-mère et de sa mère, avec une élégance lointaine et blessée, dans une écriture subtile et douce”, comme l’a précisé Michael Edwards, de l’Académie française dans son Discours sur les prix littéraires 2017.

mardi 15 mai 2018

Alexandra Dimou, médaille Gustave Mendel décernée par l'Académie des inscriptions et belles-lettres présente son ouvrage La déesse Korè-Perséphone : mythe, culte et magie en Attique

Alexandra Dimou, médaille Gustave Mendel décernée par l’Académie des inscriptions et belles-lettres présente son ouvrage La déesse Korè-Perséphone : mythe, culte et magie en Attique

Le 20 janvier 2017, la commission de la fondation Gustave Mendel a décidé d’attribuer sa Médaille à Alexandra Dimou pour son ouvrage La déesse Korè-Perséphone : mythe, culte et magie en Attique (Turnhout, Brepols Publishers, coll. « Recherches sur les Rhétoriques religieuses », 18, 2016). L’auteur présente ici ses recherches sur cette une déesse marquée par la dualité, aussi bien dans par son nom que dans son existence mythique. Korè-Perséphone est en effet une divinité en perpétuel mouvement entre deux mondes, le monde souterrain et celui des vivants, et entre deux statuts, celui de la jeune fille et celui de la femme mariée.

jeudi 26 avril 2018

Claire Veillères, présente son recueil Une poule rousse et autres nouvelles

Claire Veillères, présente son recueil Une poule rousse et autres nouvelles

Claire Veillères est la lauréate 2017 du prix de la nouvelle de l’Académie française. Son recueil a été publié par les éditions du Contrefort. Voici les mots prononcés par Michael Edwards à ce sujet dans son discours sur les prix littéraires 2017 : « Les cinq nouvelles de ce recueil sont puissantes, nous assure M. Dany Laferrière, et décrivent un univers qu’on nous raconte de moins en moins souvent. C’est un monde boueux de gens qui passent leur temps dans le sous-sol de la vie. Ils n’arrivent à avoir aucun contact avec le monde extérieur, encerclés qu’ils sont par un monde plus riche, plus puissant, définitivement hors de leur portée. Ils n’ont pas l’air de chercher à y entrer mais quand parfois cela arrive, ils s’y accrochent jusqu’à la mort. La première nouvelle est une œuvre ronde, forte et juste. C’est par les animaux que le lien se fait entre les puissants et les faibles : une poule rousse, un cheval, un loup… Dans cet univers où les personnages ont tant de mal à respirer, la prose de Claire Veillères nous touche au poumon, ce qui permet au cœur de prendre des vacances. »

jeudi 12 avril 2018

Rencontre avec Christophe Pellet lauréat du prix du jeune théâtre Béatrix Dussane-André Roussin

Rencontre avec Christophe Pellet lauréat du prix du jeune théâtre Béatrix Dussane-André Roussin

décerné par l’Académie française pour Aphrodisia et l’ensemble de son œuvre
“On peut raccorder le théâtre de Christophe Pellet, qui se détache, en France, du peloton des jeunes dramaturges, au théâtre de la cruauté cher à Antonin Artaud. Ses personnages s’entrechoquent, selon la comparaison imagée de M. Angelo Rinaldi, comme des boules de billard sur le tapis de feutre, pour s’éloigner, ensuite, à proportion de cette violence. C’est qu’ils ont découvert dans leurs interlocuteurs défauts et vices qu’ils vont en même temps déceler chez eux-mêmes. Et malgré leur répulsion, une aimantation les ramène à leur point de départ, coupant leur texte de plaintes rêvées, respiration suspendue, lèvres entrouvertes sans un mot parfois. Ils semblent ainsi prolonger le cri de Munch, avant de s’éloigner à jamais chacun de son côté, « la bouche pleine d’ombre, les yeux pleins de gémissements », dirait Cocteau. Et riches seulement d’une vérité qui les écrase dans un monde dont ils n’ont rien à attendre, ce qu’ils ignoraient encore”. Tels sont les mots par lesquels Michael Edwards, de l’Académie française, présentait l’œuvre de Christophe Pellet, lors de son discours sur les prix littéraires de 2017.

vendredi 23 mars 2018

Hugo Duminil, présente ses recherches sur la “Modélisation mathématique de phénomènes physiques.”

Hugo Duminil, présente ses recherches sur la “Modélisation mathématique de phénomènes physiques.”

Le prix Jacques Herbrand 2017 a été décerné par l’Académie des sciences à Hugo Duminil-Copin, professeur à l’Institut des hautes études scientifiques à Bures-sur-Yvette. Comme le précisait l’Académie, “les travaux remarquables en physique statistique de Hugo Duminil-Copin concernent les transitions de phases pour le modèle d’Ising et les modèles de Potts. Ces modèles classiques et l’étude de leur comportement au voisinage du point critique ont été parmi les thèmes centraux de la physique mathématique depuis 60 ans. Hugo Duminil-Copin et ses collaborateurs ont apporté des preuves mathématiques attendues depuis de nombreuses décennies à des questions fondamentales sur ces transitions de phase, comme la détermination de la valeur de certaines températures critiques ou la continuité/discontinuité de la transition de phase en fonction du modèle considéré.”

jeudi 8 mars 2018

Margot Delon présente son travail sur “les trajectoires des enfants des bidonvilles et cités de transit de l'après-guerre en France”

Margot Delon présente son travail sur “les trajectoires des enfants des bidonvilles et cités de transit de l’après-guerre en France”

Margot Delon est lauréate du prix de recherche 2017 de la Fondation Caritas-Institut de France pour sa thèse « Les incidences biographiques de la ségrégation. Trajectoires et mémoires des enfants des bidonvilles et cités de transit de l’après-guerre en France » Que sont devenus les enfants des bidonvilles et des cités de transit de l’après-guerre en France ? Au moyen d’entretiens, d’observations, d’analyse d’archives et statistiques, la thèse reconstitue les expériences et les trajectoires d’individus d’origines algérienne, marocaine et portugaise ayant grandi dans les bidonvilles et cités de Nanterre et de Champigny-sur-Marne, en Île-de-France. Elle rend compte de leur vécu dans ces formes d’habitat précaires, ségrégées et stigmatisées qui ont duré de nombreuses années en insistant sur la diversité des expériences résidentielles et donc de leurs effets socialisateurs. De fait, les anciens enfants des bidonvilles et cités ont connu des trajectoires variées et n’interprètent pas cet épisode de la même façon.

jeudi 1er mars 2018

Élisabeth Lusset présente son travail sur les justices d'Église au Moyen Âge

Élisabeth Lusset présente son travail sur les justices d’Église au Moyen Âge

Cette semaine, Élisabeth Lusset présente son travail sur les justices d’Église au Moyen Âge, débuté alors qu’elle était membre de la fondation Thiers, placée sous le patronage de l’Institut de France. Comment le pape gouverne-t-il et affirme-t-il son pouvoir au XVe siècle à travers l’octroi de pardons et de grâces ? Un certain nombre de dispositifs juridiques émanant du droit canonique sont mis en place pour mieux réguler les comportements des fidèles. Dès le XIIIe siècle, une bureaucratie dédiée se développe à la curie pontificale afin de les mettre en œuvre. Élisabeth Lusset a étudié l’un des organes qui la composent : la Pénitencerie apostolique. Cette cour reçoit des suppliques provenant de toute l’Europe, demandant au pape le pardon pour des délits variés : violences sur un clerc, homicides, infractions matrimoniales.

jeudi 15 février 2018

Benoit Meyssignac présente ses travaux en océanographie spatiale

Benoit Meyssignac présente ses travaux en océanographie spatiale

Benoit Meyssignac, chercheur au laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (Legos) de Toulouse est le lauréat 2017 du prix Christian Le Provost décerné par l’Académie des sciences. Après des études à l’École polytechnique et un passage au CNES dans le domaine de l’orbitographie, Benoit Meyssignac a rejoint l’équipe d’Anny Cazenave au LEGOS à Toulouse, pour y démarrer une carrière de chercheur océanographe. Pendant sa thèse, dans les années qui ont suivi, il est allé chercher dans l’océan des éléments pour mieux quantifier le rôle du déséquilibre radiatif de la planète en réponse aux gaz à effet de serre. En quelques années Benoit Meyssignac est devenu l’un des experts mondialement reconnus de ce domaine qu’il a su aborder à la fois par l’observation, l’analyse de processus, et la modélisation climatique. Auteur ou co-auteur de 39 publications, c’est un jeune chercheur extrêmement brillant qui inscrit sa démarche dans la continuité du travail de Christian Le Provost lui-même.

vendredi 2 février 2018

Charles Guérin présente La Voix de la vérité. Témoin et témoignage dans les tribunaux romains du premier siècle avant J.-C.

Charles Guérin présente La Voix de la vérité. Témoin et témoignage dans les tribunaux romains du premier siècle avant J.-C.

Fidèles à l’une de leurs missions fondatrices, l’Institut et les Académies décernent chaque année des centaines de prix et de bourses à des chercheurs ou à des créateurs qui voient ainsi leur travail distingué. Dans sa nouvelle rubrique, « À tout prix », Canal Académie leur donne la parole, avec une attention particulière portée aux plus jeunes d’entre eux. Cette semaine, Charles Guérin présente son ouvrage consacré au rôle du témoin dans les procès de la Rome républicaine (La voix de la vérité, Éditions Les Belles Lettres, 2015, 432 p.). Ce travail de recherche lui a valu de se voir décerner le prix Georges Perrot décerné par l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

jeudi 18 janvier 2018

Thomas Tanase présente sa biographie de Marco Polo

Thomas Tanase présente sa biographie de Marco Polo

Fidèles à l’une de leurs missions fondatrices, l’Institut et les Académies décernent chaque année des centaines de prix et de bourses à des chercheurs ou à des créateurs qui voient ainsi leur travail distingué. Dans sa nouvelle rubrique, « À tout prix », Canal Académie leur donne la parole, avec une attention particulière portée aux plus jeunes d’entre eux. Cette semaine, Thomas Tanase présente sa biographie de Marco Polo (Editions Ellipse, 2016, 624 p), dans lequel il voit “une figure incarnant une histoire presque totale, passant par Jérusalem, Byzance, Pékin, le monde des steppes, les îles luxuriantes de l’océan Indien, le Japon mystérieux. Une histoire qui permet de suivre sur la longue durée le brassage des peuples jusqu’à ce qu’elle ne déborde encore plus à l’Ouest, vers un nouveau monde, l’Amérique, découvert par un des admirateurs du Vénitien, Christophe Colomb, ouvrant la voie à une mondialisation rêvée par les lecteurs de Marco Polo.”

mercredi 20 décembre 2017

Andrei Minzetanu présente Carnets de lecture.

Andrei Minzetanu présente Carnets de lecture.

Généalogie d’une pratique littéraire
Fidèles à l’une de leurs missions fondatrices, l’Institut et les Académies décernent chaque année des centaines de prix et de bourses à des chercheurs ou à des créateurs qui voient ainsi leur travail distingué. Dans sa nouvelle rubrique, « À tout prix », Canal Académie leur donne la parole, avec une attention particulière portée aux plus jeunes d’entre eux. Cette semaine, Andrei Minzetnu présente son ouvrage Carnets de lecture. Généalogie d’une pratique littéraire, paru en 2016, aux Presses Universitaires de Vincennes dans la collection « Manuscrits modernes ». Dans cette étude, il propose une généalogie du carnet de lecture. Il s’intéresse à la note-citation, la phrase recopiée fidèlement dans un carnet dédié à cet effet, sans être accompagnée d’aucun commentaire. Il considère le carnet de lecture comme objet théorique, comme geste et comme pratique, dans une histoire qui le rattache à la littérature de compilation et à l’art de l’extrait. Son analyse se fonde sur les Cahiers de Paul Valéry, les fiches de lecture de José Ortega y Gasset, le journal de lecture de Constantin Noica, les Cahiers d’Emil Cioran, le journal intime de Mihail Sebastian et le carnet d’Enrique Vila-Matas.

jeudi 23 novembre 2017