Accueil 

Mots-clés

Thèmes

Autres groupes de mots-clés

Médecine


Articles

Stress réplicatif et inflammation : comprendre leurs liens pour lutter contre le cancer

Stress réplicatif et inflammation : comprendre leurs liens pour lutter contre le cancer

Par Flavie Coquel, lauréate d’un prix “Grandes avancées françaises en biologie” décerné par l’Académie des sciences et la Fondation Mergier Bourdeix
L’étude d’une protéine dénommée SAMHD1 a conduit Flavie Coquel et les équipes de recherche avec lesquelles elle collabore à dégager des résultats utiles dans la lutte contre plusieurs maladies, en particulier le cancer. Cette protéine, qui protège les cellules d’une infection par le VIH, connaît parfois des mutations entraînant une inflammation chronique, à l’origine du syndrome d’Aicardi-Goutières. Les recherches de Flavie Coquel visent à mieux cerner le rôle exact de SAMHD1 dans une situation particulière, celle du stress réplicatif qui survient lorsque la réplication de l’ADN au niveau cellulaire rencontre des obstacles. L’absence de SAMHD1 génère de l’inflammation qui pourrait jouer un rôle central dans le développement des tumeurs cancéreuses. Ces recherches pourraient ainsi conduire à faire évoluer les chimiothérapies et à les combiner davantage à l’immunothérapie.

lundi 18 novembre 2019

Anévrismes intracrâniens : pourquoi les femmes en souffrent-elles plus que les hommes ?

Anévrismes intracrâniens : pourquoi les femmes en souffrent-elles plus que les hommes ?

Par Anne-Clémence Vion, chercheuse en biologie vasculaire, lauréate d’une bourse de la Fondation Recherche cardio-vasculaire dans le cadre du programme de recherche « Danièle Hermann-Cœurs de femmes »
À l’Institut du thorax, à Nantes, une équipe pluridisciplinaire de cliniciens, de généticiens et de biologistes travaille à une meilleure connaissance des anévrismes intra-crâniens. L’une de leurs pistes de travail va être mise en œuvre par Anne-Clémence Vion, lauréate d’une bourse de la Fondation de recherche cardio-vasculaire, abritée à l’Institut de France. Il s’agit de mieux comprendre pourquoi les femme sont davantage touchées que les hommes par cette dilatation artérielle aux conséquences dévastatrices. La jeune chercheuse présente son programme de recherche au micro de Canal Académie. Son point de départ est l’étude d’une protéine dont l’absence est associée à la survenue d’anévrisme et qui reste mal connue. Au terme de ses travaux, des outils de diagnostic pourraient voir le jour, permettant de prévenir les risques de formation et de rupture des anévrismes intracrâniens.

lundi 30 septembre 2019

« L'intégrité scientifique » Par Pierre Corvol, membre de l'Académie.

« L’intégrité scientifique » Par Pierre Corvol, membre de l’Académie.

Pierre Corvol, médecin, physiologiste est un spécialiste mondial de l’hypertension artérielle : il a en particulier mis en évidence le rôle du système rénine-angiotensine, avec d’importantes conséquences thérapeutiques. Il a occupé la chaire de médecine expérimentale de Claude Bernard au Collège de France dont il fut l’Administrateur de 2006 à 2012.

L’ensemble du colloque est disponible sur le site de l’Académie : www.academie-sciences.fr


mardi 17 septembre 2019

« Que-voit-on dans notre cerveau ? » Par Daniel Le Bihan, membre de l'Académie.

« Que-voit-on dans notre cerveau ? » Par Daniel Le Bihan, membre de l’Académie.

Au croisement de la physique, des neurosciences et de la médecine, la neuro‐imagerie lève le voile sur un monde fascinant, le nôtre, notre cerveau.

Rencontre avec Denis Le Bihan, membre de l’Académie des sciences. Après un exposé didactique et grand public de 35 à 40 minutes sur son parcours et ses recherches en cours, Denis Le Bihan se prête à un long jeu de questions/réponses avec l’auditoire.

L’ensemble du colloque est disponible sur le site de l’Académie : www.academie-sciences.fr


mardi 17 septembre 2019

Modification ciblée des génomes par la technologie CRISPR-Cas9 : nouveaux développements, nouveaux problèmes

Modification ciblée des génomes par la technologie CRISPR-Cas9 : nouveaux développements, nouveaux problèmes

Conférence-débat de l’Académie des sciences et de l’Académie d’agriculture de France.
La modification ciblée des génomes (genome editing) par la technologie CRISPR-Cas9 est devenue en une dizaine d’années une technologie courante dans les laboratoires de recherche en biologie animale, végétale ou humaine. Elle est pratiquée sur des cellules en culture ou des organismes entiers dans le cas de plantes, de mammifères, d’insectes, de poissons, ou même de parasites. Les problèmes posés par les modifications se produisant ailleurs qu’au locus cible souhaité (off targets), ne sont pas encore complètement résolus. L’utilisation d’une protéine Cas9 modifiée (dCas) incapable de couper l’ADN permet d’utiliser aussi la technologie CRISPR pour inactiver et étudier finement l’expression et la fonction de certains gènes. Plus récemment, une autre stratégie connue sous le nom de modification de base (base editing) a éte mise au point. Elle permet d’introduire des mutations précises dans les génomes en utilisant la protéine dCas fusionnée à une cytidine déaminase qui transforme les bases C en T. On peut ainsi corriger une mutation ou muter une base sans introduire de cassure dans l’ADN (il faut donc maintenant bannir la dénomination "ciseaux moléculaires"). Ces avancées récentes et les buts finaux des diffèrentes modifications des génomes soulèvent des questionnements éthiques. Ceux-ci sont différents lorsqu’il s’agit de végétaux, d’animaux d’élevage ou d’humains. L’annonce de la naissance des deux petites jumelles génétiquement modifiées a provoqué un tollé unanime dans la communauté internationale. Toutes ces questions seront débattues en insistant sur les composantes économiques et éthiques des différentes approches ainsi que les positions politiques prises dans certains cas.

mardi 4 juin 2019

Risque et santé : rationalité et subjectivité

Risque et santé : rationalité et subjectivité

Discours prononcé par Jean-François Bach, délégué de l’Académie des sciences, lors de la séance solennelle de rentrée 2016 des cinq Académies
« Certains risques sont collectifs, menaçant la population, d’autres sont individuels. Les premiers sont souvent d’ordre naturel ou secondaires à l’utilisation de certains produits chimiques ou de nouvelles technologies. Les seconds sont le plus souvent endogènes, liés à l’hérédité ou à certains comportements, comme la consommation de tabac ou d’alcool. Certains risques sont attendus, sans pour autant être prévisibles dans le temps. D’autres sont inconnus ou inimaginables au point qu’ils n’effleurent pas la pensée. (…) Quel peut être l’apport de la science dans ce contexte ? Est-ce que la rationalité et la rigueur scientifique peuvent apporter des réponses, voire des solutions ? »

mercredi 29 mai 2019

Rencontre avec un académicien : « Les tribulations d'un médecin-chercheur dans le monde cardiovasculaire »

Rencontre avec un académicien : « Les tribulations d’un médecin-chercheur dans le monde cardiovasculaire »

Rencontre avec Pierre Corvol, membre de l’Académie des sciences
Après un exposé didactique et grand public de 35 à 40 minutes sur son parcours et ses recherches en cours, Pierre Corvol se prête à un long jeu de questions/réponses avec l’auditoire. L’ensemble du colloque est disponible sur le site de l’Académie : www.academie-sciences.fr

jeudi 9 mai 2019

Hommage au professeur Ogobara Doumbo (2/2)

Hommage au professeur Ogobara Doumbo (2/2)

Colloque organisé par le Comité Pays en développement de l’Académie des sciences, le 11 avril 2019 à la Fondation Del Duca
Jeune médecin affecté au sud du Mali, Ogobara Doumbo participe très tôt aux travaux sur l’onchocercose, la schistosomose et la dracunculose ; à cet égard, on lui doit la certification de l’éradication de ce fléau dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest. Mais le paludisme est la parasitose la plus grave en Afrique subsaharienne avec, selon l’OMS, plus de 90% des 400 000 décès annuels recensés dans le monde. Pour vaincre chaque obstacle, Ogobara Doumbo complète d’abord sa formation, forgeant ainsi sa capacité à fédérer les compétences, convaincre les plus hautes instances et fonder une "École". Selon cette approche, il crée avec l’entomologiste Yéya Touré le Malaria Research and Training Center MRTC à Bamako, un dispositif d’excellence doté d’un réseau de villages sentinelles. Avec de solides arguments et une méthodologie associant les stratégies de luttes antivectorielles actives et passives, les traitements préventifs intermittents chez les femmes enceintes et les enfants préscolaires, la prise en charge des infections, le choix des molécules antipaludiques, les vaccinations, etc., le professeur Ogobara Doumbo, homme de défi, a fait de l’éradication du paludisme une question d’éthique et de solidarité internationales. Cette journée d’hommage célèbrera la personnalité et l’oeuvre du professeur Ogobara Doumbo, puis le colloque tentera de tracer les perspectives de l’héritage légué aux jeunes générations engagées dans la lutte contre le paludisme et les parasitoses négligées. L’ensemble du colloque est disponible sur le site de l’Académie : www.academie-sciences.fr

vendredi 3 mai 2019

Hommage au professeur Ogobara Doumbo (1/2)

Hommage au professeur Ogobara Doumbo (1/2)

Colloque organisé par le Comité Pays en développement de l’Académie des sciences, le 11 avril 2019 à la Fondation Del Duca
Jeune médecin affecté au sud du Mali, Ogobara Doumbo participe très tôt aux travaux sur l’onchocercose, la schistosomose et la dracunculose ; à cet égard, on lui doit la certification de l’éradication de ce fléau dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest. Mais le paludisme est la parasitose la plus grave en Afrique subsaharienne avec, selon l’OMS, plus de 90% des 400 000 décès annuels recensés dans le monde. Pour vaincre chaque obstacle, Ogobara Doumbo complète d’abord sa formation, forgeant ainsi sa capacité à fédérer les compétences, convaincre les plus hautes instances et fonder une "École". Selon cette approche, il crée avec l’entomologiste Yéya Touré le Malaria Research and Training Center MRTC à Bamako, un dispositif d’excellence doté d’un réseau de villages sentinelles. Avec de solides arguments et une méthodologie associant les stratégies de luttes antivectorielles actives et passives, les traitements préventifs intermittents chez les femmes enceintes et les enfants préscolaires, la prise en charge des infections, le choix des molécules antipaludiques, les vaccinations, etc., le professeur Ogobara Doumbo, homme de défi, a fait de l’éradication du paludisme une question d’éthique et de solidarité internationales. Cette journée d’hommage célèbrera la personnalité et l’oeuvre du professeur Ogobara Doumbo, puis le colloque tentera de tracer les perspectives de l’héritage légué aux jeunes générations engagées dans la lutte contre le paludisme et les parasitoses négligées. L’ensemble du colloque est disponible sur le site de l’Académie : www.academie-sciences.fr

vendredi 26 avril 2019

Fatima Mechta-Grigoriou, une chercheuse contre le cancer

Fatima Mechta-Grigoriou, une chercheuse contre le cancer

Rencontre avec la lauréate 2018 du Prix Scientifique de la Fondation Simone et Cino de Duca
Directrice de recherche du laboratoire Stress et Cancer, Fatima Mechta-Grigoriou travaille depuis dix ans sur l’impact du stress oxydant provoqué par l’oxygène dans le développement du cancer. Prometteurs pour le traitement de certains cancers du sein, ses travaux lui ont valu de recevoir, le 30 mai 2018, le Prix Scientifique de la Fondation Simone et Cino de Duca. Outre ses recherches, elle évoque, dans cet entretien inédit, sa carrière, la naissance de sa vocation, les liens entre recherches fondamentale et appliquée, ainsi que le quotidien des chercheurs.

mercredi 18 juillet 2018

L'humanité au défi de la génétique et du posthumanisme

L’humanité au défi de la génétique et du posthumanisme

Les questions de conscience du professeur Jean-François Mattéi

jeudi 11 janvier 2018

“La nouvelle loi Leonetti-Claeys”

“La nouvelle loi Leonetti-Claeys”

Un éclairage d’André Vacheron, membre de l’Académie des sciences morales et politiques et ancien président de l’Académie de médecine

jeudi 6 juillet 2017

Pasteur vu par Erik Orsenna et Maxime Schwartz

Pasteur vu par Erik Orsenna et Maxime Schwartz


mercredi 7 juin 2017

Marcel Proust, professeur de… médecine

Marcel Proust, professeur de… médecine

Entretien avec François-Bernard Michel, membre de l’Académie des beaux-art et président honoraire de l’Académie de médecine, à propos de son ouvrage Le professeur Marcel Proust.

mercredi 18 janvier 2017

Réception de Jules Hoffmann, de l'Académie française

Réception de Jules Hoffmann, de l’Académie française

Retransmission de la cérémonie sous la Coupole de l’Institut de France
Le biologiste de renommée internationale, Jules Hoffmann ayant été élu le 1er mars 2012 à l’Académie française à la place laissée vacante par la mort de Mme Jacqueline de Romilly, a été reçu le jeudi 30 mai 2013 sous la Coupole de l’Institut de France au sein de l’Académie française par son confrère M. Yves Pouliquen au 7e fauteuil.

dimanche 16 juin 2013 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Cabanis par Yves Pouliquen, de l'Académie française

Cabanis par Yves Pouliquen, de l’Académie française

Médecine et histoire, une belle alliance sous la plume d’Yves Pouliquen
Après sa biographie de Félix Vicq d’Azir, médecin de Marie-Antoinette, qualifié de « Buffon de la médecine » qui s’imposa tel un météore en son temps, nous a-t-il appris, le professeur Yves Pouliquen, lui-même médecin, offre à ses lecteurs une nouvelle biographie, cette fois consacrée à Pierre-Jean-Georges Cabanis, lui aussi médecin et membre de l’Institut. Il s’agit de Cabanis, un idéologue de Mirabeau à Bonaparte, publié en janvier 2013 chez Odile Jacob, la découverte d’une personnalité scientifique en avance sur son temps, précurseur de la psychiatrie, survivant aux troubles de la période révolutionnaire en idéologue convaincu. lundi 29 avril 2013 - réf. PAG1153

lundi 29 avril 2013

<i> Le système de santé français : Une excellence menacée</i>

Le système de santé français : Une excellence menacée

Par Jean de Kerguiziau de Kervasdoué
Retransmission de la communication de Jean de Kerguiziau de Kervasdoué, professeur au CNAM, devant les membres de l’Académie des sciences morales et politiques le 22 avril 2013. Son intervention s’intitule : Le système de santé français : Une excellence menacée. Dans le domaine des systèmes de santé, que pouvons-nous apprendre des autres pays ?

lundi 29 avril 2013 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

L'essentiel avec... : Yves Pouliquen

L’essentiel avec... : Yves Pouliquen

L’académicien répond aux sept questions essentielles de Jacques Paugam
L’invité de notre série l’Essentiel est aujourd’hui Yves Pouliquen, grand nom de l’ophtalmologie française, représentant d’une catégorie malheureusement en voie de raréfaction, celle des grands médecins humanistes par leur culture, par leur regard sur le monde, mais aussi par le fait que dans leur métier, ils ne considèrent la technique que comme un moyen, capital certes, mais un moyen au service de la relation à l’autre et de la relation aux autres.

dimanche 13 janvier 2013 - Emission proposée par : Jacques Paugam

 Dépénalisation du cannabis, ouverture de salles de shoot : l'avis de Michel Huguier et Jean-Paul Tillement

Dépénalisation du cannabis, ouverture de salles de shoot : l’avis de Michel Huguier et Jean-Paul Tillement

Deux membres de l’Académie nationale de médecine expliquent leur avis défavorable
Doit-on dépénaliser le cannabis ? Cette question de société est revenue au cœur de l’actualité. Canal Académie reçoit Michel Huguier, ancien conseiller technique au cabinet de Simone Veil, alors ministre de la Santé et Jean-Paul Tillement, pharmacologue, pour évoquer cette problématique médicale. Tous deux membres de l’Académie nationale de médecine, ils élargissent le débat au projet d’ouverture des salles d’injections pour toxicomanes, dites "salles de shoot". Ils n’y sont pas favorables et donnent ici leurs arguments.

mercredi 7 novembre 2012

Que nous apprennent les neurosciences sur les états modifiés de conscience ?

Que nous apprennent les neurosciences sur les états modifiés de conscience ?

Le regard de Pierre-Marie Lledo, de l’Académie européenne des sciences, lors du colloque Les états modifiés de conscience (5/6)
La conscience humaine dont la véritable nature demeure encore inconnue, est au cœur des réflexions de cette deuxième journée de colloques, organisée par l’association « Être humain » et avec le concours de l’Académie des Sciences et de l’Académie des sciences morales et politiques, le 21 mai 2012. Canal Académie vous propose d’écouter ce deuxième colloque, six conférences au total seront retransmises sur notre site. Retrouvez aujourd’hui l’intervention de Pierre Marie Lledo, membre de l’Académie européenne des sciences, dont le propos s’intitule : "Neurosciences et états modifiés de conscience".

dimanche 7 octobre 2012

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...