Accueil 

Mots-clés

Académie des beaux-arts

Autres groupes de mots-clés

Académie des beaux-arts


Articles

Cérémonie d'installation de Jean-Marc Bustamante à l'Académie des beaux-arts.

Cérémonie d’installation de Jean-Marc Bustamante à l’Académie des beaux-arts.

Jean-Marc Bustamante a été officiellement installé au sein de l’Académie des beaux-arts, le mercredi 23 mai dernier. Au cours de cette cérémonie sous la Coupole de l’Institut de France, Henri Loyrette a prononcé le discours d’installation de Jean-Marc Bustamante avant d’inviter ce dernier à faire, selon l’usage, l’éloge de son prédécesseur, le peintre Zao Wou-Ki décédé le 9 avril 2013.

mercredi 6 juin 2018

Je n'ai plus tellement envie de chanter, un poème de Philippe Soupault,

Je n’ai plus tellement envie de chanter, un poème de Philippe Soupault,

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Je n’ai plus tellement envie de chanter, un poème de Philippe Soupault (1897-1990).

mercredi 6 juin 2018

Thomas Schlesser, lauréat du prix Bernier décerné par l'Académie des beaux-arts présente son ouvrage <i>L'Univers sans l'homme - les arts contre l'anthropocentrisme.</i>

Thomas Schlesser, lauréat du prix Bernier décerné par l’Académie des beaux-arts présente son ouvrage L’Univers sans l’homme - les arts contre l’anthropocentrisme.

Thomas Schlesser directeur de la Fondation Hartung-Bergman à Antibes et professeur d’histoire de l’art à l’Ecole polytechnique présente L’Univers sans l’homme. Dans cet ouvrage qui lui a valu le prix Bernier décerné par l’Académie des beaux-arts, il présente les œuvres d’art qui, de 1755 à nos jours, se sont attaquées à l’anthropocentrisme.

mercredi 30 mai 2018

Le vase brisé, un poème de Sully Prudhomme

Le vase brisé, un poème de Sully Prudhomme

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Le vase brisé, un poème de René Armand François Prudhomme, dit Sully Prudhomme (1839-1907).

jeudi 1er mars 2018

Barbara, un poème de Jacques Prévert

Barbara, un poème de Jacques Prévert

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Barbara de Jacques Prévert (1900-1977).

jeudi 22 février 2018

Le chat un poème de Charles Baudelaire

Le chat un poème de Charles Baudelaire

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Le Chat de Charles Baudelaire (1821-1867).

jeudi 15 février 2018

A Madame de***, un poème anonyme du XVIIIe siècle.

A Madame de***, un poème anonyme du XVIIIe siècle.

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine A Madame de***, poème anonyme du XVIIIe siècle.

jeudi 8 février 2018

Nuit de janvier, un poème d'Alfred de Musset

Nuit de janvier, un poème d’Alfred de Musset

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Nuit de janvier, un poème d’Alfred de Musset (1810-1857).

vendredi 2 février 2018

Pour prendre congé, un poème de Charles Cros

Pour prendre congé, un poème de Charles Cros

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Pour prendre congé, un poème de Charles Cros (1842-1888).

jeudi 25 janvier 2018

Pierre-Yves Trémois ou la quête du beau

Pierre-Yves Trémois ou la quête du beau

Entretien avec le professeur Yvan Brohard, auteur du catalogue raisonné du peintre de l’Académie des beaux-arts
“La beauté sauvera le monde”, prophétisait Dostoïevski. Il semble que Pierre-Yves Trémois l’ait pris au mot tant son œuvre foisonnante exprime une inlassable quête de beauté. Comme l’explique Yvan Brohard, auteur du catalogue raisonné de l’artiste (Editions Monelle Hayot, 2017), il ne faut en effet pas se méprendre : pour Trémois, l’esthétique est une éthique et l’expression d’un humanisme exigeant, lumineux et souvent joyeux.

jeudi 25 janvier 2018

Saisons, un poème de Guillaume Apollinaire

Saisons, un poème de Guillaume Apollinaire

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Saisons, un poème de Guillaume Apollinaire (1880-1918), initialement paru en novembre 1917 dans La grande revue, avant d’être repris, en 1918, dans Calligrammes.

jeudi 18 janvier 2018

Stances à Madame du Châtelet, un poème de Voltaire

Stances à Madame du Châtelet, un poème de Voltaire

Lecture par Robert Werner

jeudi 11 janvier 2018

Chanson de la dernière fois, un poème d'Anna Akhmatova

Chanson de la dernière fois, un poème d’Anna Akhmatova

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Chanson de la dernière fois, un poème d’Anna Akhmatova (1889-1966).

jeudi 2 novembre 2017

Rondeau, un poème d'Isaac de Benserade

Rondeau, un poème d’Isaac de Benserade

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Rondeau, un poème Isaac de Benserade (1612-1691).

jeudi 26 octobre 2017

“Simplifier le droit pour libérer l'économie : la réforme est-elle possible ?”

“Simplifier le droit pour libérer l’économie : la réforme est-elle possible ?”

Communication de Maryvonne de Saint-Pulgent, conseillère d’Etat, correspondant de l’Académie des beaux-arts, devant l’Académie des sciences morales et politiques
Pour l’intervenante, la simplification du droit est un “devoir patriotique” qui fait consensus, surtout dans le domaine économique car, dans une économie ouverte, la complexité du cadre juridique français nuit à l’attractivité et à la compétitivité du pays. Dans ce contexte, la simplification du droit est devenue une promesse récurrente du discours politique français, sans effet tangible : le “choc de simplification” annoncé en 2013 ne s’est pas produit. Pour Maryvonne de Saint-Pulgent, qui s’appuie sur les exemples de pays voisins (Allemagne, Royaume-Uni...), une authentique réforme est possible, à condition que l’on en ait une conception réaliste et qu’on use d’une méthodologie appropriée. Cela suppose notamment un changement de culture normative, dans un pays où légiférer est communément perçu comme la solution à tous les problèmes. L’exposé montre que des avancées sont possibles, même si le chantier, par nature, ne sera jamais achevé car “il ne peut s’agir d’un choc, seulement d’un chemin de simplification, d’une montagne même qui ne peut être gravie que pas à pas”.

jeudi 26 octobre 2017

L'âge de la mer, un poème de Pierre Menanteau

L’âge de la mer, un poème de Pierre Menanteau

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine L’âge de la mer, un poème de Pierre Menanteau (1895-1992).

jeudi 19 octobre 2017

Je suis venue voir le poète , un poème d'Anna Akhmatova

Je suis venue voir le poète , un poème d’Anna Akhmatova

Lecture par Robert Werner

mercredi 4 octobre 2017

A Georges Sand (III) , un poème d'Alfred Musset

A Georges Sand (III) , un poème d’Alfred Musset

Lecture par Robert Werner

mercredi 27 septembre 2017

Paroles d'un conservateur à propos d'un perturbateur , un poème de Victor Hugo

Paroles d’un conservateur à propos d’un perturbateur , un poème de Victor Hugo

Lecture par Robert Werner

mardi 19 septembre 2017

Elle était déchaussée, elle était décoiffée…, un poème de Victor Hugo

Elle était déchaussée, elle était décoiffée…, un poème de Victor Hugo

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine « Elle était déchaussée… », un poème de Victor Hugo (1802-1885), issu des Contemplations (1856).

lundi 17 juillet 2017

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...