Accueil 

Mots-clés

Thèmes

Autres groupes de mots-clés

Langues, lettres, philosophie


Articles

"Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage" de Pierre de Marbeuf

"Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage" de Pierre de Marbeuf

Lecture par Robert Werner​
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine « Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage », poème de Pierre de Marbeuf (1596-1645).

lundi 18 mars 2019

« Heureux qui comme Ulysse », de Joachim Du Bellay

« Heureux qui comme Ulysse », de Joachim Du Bellay

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine « Heureux qui comme Ulysse » de Joachim Du Bellay (1522-1560), extrait de Regrets.

lundi 11 mars 2019

Mes vies secrètes : autobiographie d'une biographe

Mes vies secrètes : autobiographie d’une biographe

Entretien avec Dominique Bona, de l’Académie française.
Pourquoi s’intéresser à la vie des autres plutôt qu’à la sienne ? Pourquoi vivre par procuration des vies qui, pour être multiples, fascinantes, passionnées et passionnantes, ne sont pourtant pas la mienne ?<-i>” C’est à cette question que Dominique Bona répond dans un ouvrage explorant sa passion pour le genre littéraire singulier qu’est la biographie : Mes vies secrètes (Éditions Gallimard, 2018). Au fil des pages et de l’entretien qu’elle nous a accordé, on croise bien sûr les artistes et écrivains dont elle a raconté la vie : Romain Gary, Stephan Zweig, Gala Dali, Camille Claudel, sans oublier sa chère Colette. Mais de la sorte, en nous présentant les membres de cette “famille imaginaire”, c’est aussi sa propre vie qu’elle nous confie.

lundi 4 mars 2019

Le plus beau vers de la langue française de René de Obaldia

Le plus beau vers de la langue française de René de Obaldia

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine le plus beau vers de la langue française de René de Obaldia, élu à l’Académie française le 24 juin 1999.

lundi 4 mars 2019

Les animaux qui demandent des fables de Jean de La Fontaine

Les animaux qui demandent des fables de Jean de La Fontaine

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Les animaux qui demandent des fables, de Jean de La Fontaine (1621-1695).

lundi 25 février 2019

Couvre-feu de Paul Eluard

Couvre-feu de Paul Eluard

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Couvre-feu, de Paul Eluard (1895-1952) extrait du recueil Poésie et vérité.

lundi 18 février 2019

La recherche, une passion éclairée par la littérature

La recherche, une passion éclairée par la littérature

Les œuvres de Dava Sobel, Yannick Grannec et Daniel Mendelsohn présentées par Sébastien Balibar, membre de l’Académie des sciences.
Sébastien Balibar, membre de l’Académie des sciences, est physicien, un domaine de recherche des plus intimidants pour le non-initié. C’est sans doute pourquoi l’information scientifique auprès du grand public lui importe tant. Comme c’est aussi un amateur de littérature, un lecteur attentif, il a choisi trois œuvres qui conjuguent passion pour la recherche et art du récit : La Fille de Galilée, La déesse des petites victoires et Une Odyssée. Que la science est entraînante sous la plume de Dava Sobel, de Yannick Grannec et de Daniel Mendelsohn !

lundi 11 février 2019

Plus ne suis ce que j'ai été, de Clément Marot

Plus ne suis ce que j’ai été, de Clément Marot

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semainePlus ne suis ce que j’ai été , un poème de Clément Marot (1496-1544)

lundi 11 février 2019

Le loup dans l'imaginaire européen

Le loup dans l’imaginaire européen

Entretien avec Michel Pastoureau, membre correspondant de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
“Entre chien et loup”, “avoir une faim de loup”, “marcher à pas de loup”, “se jeter dans la gueule du loup”… Notre langage courant a conservé la trace de l’importance qu’a eue le loup dans l’imaginaire européen. Comme l’explique Michel Pastoureau, auteur d’une récente histoire culturelle du loup (Le Seuil, 2018), durant des siècles ce fauve nocturne n’a pas seulement peuplé nos campagnes : il a aussi hanté nos pensées suscitant la peur et l’exécration. Du loup Fenrir, destructeur du panthéon no rdique aux loups lubriques des dessins animés de Tex Avery, sans oublier les innombrables contes, légendes et récits de loups-garous, cette histoire du loup est aussi la nôtre.

lundi 4 février 2019

Rondeau, un poème de Charles d'Orléans

Rondeau, un poème de Charles d’Orléans

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Rondeau, un poème de Charles d’Orléans (1394-1465).

lundi 4 février 2019

La Grieche d'hiver, un poème de Rutebeuf

La Grieche d’hiver, un poème de Rutebeuf

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine La Grieche d’hiver, un poème de Rutebeuf (1230-1285).

vendredi 25 janvier 2019

L'hiver qui vient, un poème de Jules Laforgue

L’hiver qui vient, un poème de Jules Laforgue

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine L’hiver qui vient, un poème de Jules Laforgue (1860-1887) issu de son recueil posthume Derniers vers.

vendredi 18 janvier 2019

Complainte amoureuse, un poème d'Alphonse Allais

Complainte amoureuse, un poème d’Alphonse Allais

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Complainte amoureuse, d’Alphonse Allais (1854-1905).

mercredi 9 janvier 2019

Lord Jim, de Joseph Conrad

Lord Jim, de Joseph Conrad

Par Bertrand Saint-Sernin, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.
Membre de la section de philosophie de l’Académie des sciences morales et politiques, Bertrand Saint-Sernin évoque Lord Jim de Joseph Conrad qu’il découvrit en hypokhâgne. C’est notamment l’occasion d’une réflexion sur les capacités respectives de la philosophie et de la littérature à rendre compte de la singularité des destins humains. “Les récits de Conrad restituent les processus par lesquels des hommes et des femmes se sauvent ou se perdent. Ils nous font voir la palette complète de leurs victoires et de leurs échecs. Ils donnent de l’étirement du temps comme de la soudaineté des instants décisifs une vision que la philosophie a du mal à restituer”, explique-t-il.

mercredi 9 janvier 2019

“Mes occupations” et “Qui je fus”, deux poèmes d'Henri Michaux

“Mes occupations” et “Qui je fus”, deux poèmes d’Henri Michaux

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Mes occupations et Qui je fus, d’Henri Michaux (1899-1984).

jeudi 20 décembre 2018

Richesse des sous-entendus, de l'Antiquité à nos jours

Richesse des sous-entendus, de l’Antiquité à nos jours


jeudi 13 décembre 2018

L'art du sous-entendu

L’art du sous-entendu

Entretien avec Laurent Pernot, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
Notre époque prétend apprécier particulièrement le franc-parler, le langage direct, voire le “parler cash”… Il n’en reste pas moins que, comme le remarque Laurent Pernot, professeur à l’université de Strasbourg et spécialiste du discours antique, dans un récent ouvrage (L’Art du sous-entendu, Fayard 2018) “nous vivons environnés de sous-entendus et nous ne nous en rendons pas compte. À l’instar du Monsieur Jourdain de Molière, qui disait de la prose sans le savoir, nous émettons des messages à double sens et décryptons ceux qu’autrui nous adresse sans même y prendre garde”. On aurait probablement tort de le déplorer car, de l’Antiquité à nos jours, le sous-entendu enrichit considérablement le langage en même temps qu’il permet de se jouer des interdits posés par la bienséance, le politiquement correct et la censure.

jeudi 13 décembre 2018

Dis-moi, ma simple et ma tranquille amie, un poème d'Émile Verhaeren

Dis-moi, ma simple et ma tranquille amie, un poème d’Émile Verhaeren

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Dis-moi, ma simple et ma tranquille amie, un poème d’Émile Verhaeren (1855-1916).

jeudi 13 décembre 2018

Sous le soleil de Satan de Georges Bernanos

Sous le soleil de Satan de Georges Bernanos

Par Florence Delay, de l’Académie française.
Florence Delay a choisi de parler du premier roman de Georges Bernanos Sous le soleil de Satan, publié en 1926. Elle nous invite à partager son émotion et sa méditation face à la tension intérieure de l’abbé Donissan et le destin tragique d’une Mouchette vouée au mal. Un univers romanesque si puissamment adapté au cinéma par Maurice Pialat et porté par l’interprétation magistrale de Gérard Depardieu.

mercredi 5 décembre 2018

La vieille demoiselle, un poème d'Émile Verhaeren

La vieille demoiselle, un poème d’Émile Verhaeren

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine La fille au bandeau noir, un poème du poète Émile Verhaeren (1855-1916).

mercredi 5 décembre 2018

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...