Accueil 

Mots-clés

Thèmes

Autres groupes de mots-clés

Langues, lettres, philosophie


Articles

La vie aventureuse d'Adrien Loir, neveu de Pasteur et globe-trotter de la science

La vie aventureuse d’Adrien Loir, neveu de Pasteur et globe-trotter de la science

Entretien avec Maxime Schwartz, membre correspondant de l’Académie des sciences
Qui se souvient aujourd’hui d’Adrien Loir ? Neveu par alliance de Pasteur, ce savant énergique et inventif a pourtant contribué de façon déterminante à porter la science pastorienne sur cinq continents. En retraçant, dans un récent ouvrage (Le Neveu de Pasteur, Editions Odile Jacob, 2020) sa vie aventureuse, Maxime Schwartz, membre correspondant de l’Académie des sciences, et Annick Perrot, conservateur honoraire du Musée Pasteur, lui rendent sa juste place en même temps qu’ils nous font découvrir un pan méconnu de l’épopée pasteurienne. En écoutant Maxime Schwartz nous raconter la carrière tumultueuse de ce véritable globe-trotter scientifique, jalonnée de rencontres, de découvertes et de rebondissements souvent romanesques, impossible en effet d’ignorer combien la science constitue une magnifique aventure humaine à poursuivre.

mardi 26 mai 2020

<i>Au bord du quai</i>, un poème d'Emile Verhaeren

Au bord du quai, un poème d’Emile Verhaeren

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Au bord du quai, un poème d’Emile Verhaeren (1855-1916) extrait de Les Visages de la vie (1899).

mercredi 15 avril 2020

<i>Quand tu me parles de gloire</i>, un poème de Victor Hugo

Quand tu me parles de gloire, un poème de Victor Hugo

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Quand tu me parles de gloire de Victor Hugo (1802-1885), extrait de Les rayons et les ombres (1840).

mercredi 8 avril 2020

<i>Rêvé pour l'hiver</i>, un poème d'Arthur Rimbaud

Rêvé pour l’hiver, un poème d’Arthur Rimbaud

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Rêvé pour l’hiver, un poème d’Arthur Rimbaud (1854-1891) tiré de Poésies.

mardi 31 mars 2020

<i>Les mains d'Elsa</i>, un poème de Louis Aragon

Les mains d’Elsa, un poème de Louis Aragon

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Les mains d’Elsa, un poème de Louis Aragon (1897-1982) issu du recueil Le Fou d’Elsa (1963).

mardi 17 mars 2020

<i>Bonjour mon cœur</i>, un poème de Pierre de Ronsard

Bonjour mon cœur, un poème de Pierre de Ronsard

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Bonjour mon cœur, un poème de Pierre de Ronsard (1524-1585), Le Livre des Amours 1556 (1556).

mardi 10 mars 2020

<i>Bagages</i>, un poème de Jean-Louis Chrétien

Bagages, un poème de Jean-Louis Chrétien

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Bagages, un poème de Jean-Louis Chrétien (1952-2019), issu du recueil Traversées de l’imminence (L’Herne, 1989).

mardi 3 mars 2020

<i>La cousine</i>, un poème de Gérard de Nerval

La cousine, un poème de Gérard de Nerval

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine La cousine, de Gérard de Nerval (1808-1855).

mardi 25 février 2020

<i>Sonnet</i>, un poème de Louise Labé

Sonnet, un poème de Louise Labé

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Sonnet, un poème de Louise Labé (1524-1566).

mardi 18 février 2020

<i>Carnet de bal (4)</i> : Marc Lambron raconte ses valses avec l'époque

Carnet de bal (4) : Marc Lambron raconte ses valses avec l’époque

Entretien avec Marc Lambron, de l’Académie française
Depuis 1990, l’écrivain Marc Lambron, de l’Académie française, tient un Carnet de bal dans lequel il rassemble les textes que lui inspire l’air du temps. Paru en novembre dernier, le quatrième opus de cette chronique subjective couvre la période 2011-2019. Mais comme l’auteur y pratique avec brio l’art de la digression, de la réminiscence et des correspondances, il n’y est pas seulement question de l’actualité immédiate. Qu’il s’agisse de politique, de musique, de cinéma, de peinture et bien sûr de littérature, Marc Lambron parle d’aujourd’hui au “présent composé”, en convoquant les figures et les œuvres du passé. Quand d’autres célèbrent ou déplorent les ruptures contemporaines, il rétablit les perspectives, décèle les filiations et révèle les permanences. C’est dire que sous une apparence légère, ce portrait de l’époque ne manque pas de profondeur.

mardi 18 février 2020

<i>Colchiques</i>, un poème de Pierre de Guillaume Apollinaire

Colchiques, un poème de Pierre de Guillaume Apollinaire

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Colchiques, un poème de Guillaume Apollinaire (1880-1918).

mardi 11 février 2020

<i>Civilizations</i> : le roman d'une mondialisation inversée

Civilizations : le roman d’une mondialisation inversée

Entretien avec Laurent Binet, lauréat 2019 du Grand Prix du roman de l’Académie française
Et si, après l’échec de l’expédition de Christophe Colomb, c’était finalement les Incas qui avaient conquis l’Europe de la Renaissance ? C’est le scénario de cette mondialisation inversée que l’écrivain Laurent Binet, lauréat 2019 du Grand Prix du roman de l’Académie française, développe dans Civilizations (Éditions Grasset, 2019). Épique, parodique, ludique et picaresque, ce récit empruntant ses nombreuses références aussi bien aux grands textes classiques qu’à la culture populaire est aussi une invitation à réfléchir aux ruses et aléas de l’histoire. Poser les mots “Et si…” est un exercice aussi amusant que stimulant !

mardi 11 février 2020

<i>Quand ces beaux yeux</i>, un poème de Pierre de Ronsard

Quand ces beaux yeux, un poème de Pierre de Ronsard

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Quand ces beaux yeux, un poème de Pierre de Ronsard (1524-1585).

mercredi 5 février 2020

<i>Gaspard Hauser</i>, un poème de Paul Verlaine

Gaspard Hauser, un poème de Paul Verlaine

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Gaspard Hauser de Paul Verlaine (1844-1896).

mardi 28 janvier 2020

<i>Cors de chasse</i>, de Guillaume Apollinaire

Cors de chasse, de Guillaume Apollinaire

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Cors de chasse, de Guillaume Apollinaire (1880 - 1918).

lundi 20 janvier 2020

<i>Maintenant que la jeunesse</i>, de Louis Aragon

Maintenant que la jeunesse, de Louis Aragon

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Maintenant que la jeunesse, de Louis Aragon.

lundi 13 janvier 2020

<i>L'habitude</i>, de Sully Prudhomme, de l'Académie française

L’habitude, de Sully Prudhomme, de l’Académie française

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine L’habitude, de Sully Prudhomme (1839 - 1907).

lundi 6 janvier 2020

<i>Vers d'autres rives</i>

Vers d’autres rives

Dany Laferrière, de l’Académie française, nous initie à l’art subtil de l’émerveillement
“J’ai toujours rêvé d’une biographie qui exclurait les dates et les lieux pour ne tenir compte que des émotions ou des sensations, même fugaces”, confie Dany Laferrière. Son dernier ouvrage, Vers d’autres rives (Editions de l’Aube, 2019), n’y déroge qu’en apparence. En effet, si l’écrivain nous emmène bien à Haïti, Montréal ou Miami, où il a vécu, aimé et bien sûr écrit, ces lieux ne constituent que les stations fortuites d’une quête intérieure. A travers l’évocation de sa propre expérience, c’est bien à l’art subtil de l’émerveillement que nous initie Dany Laferrière.

lundi 6 janvier 2020

Un nouveau regard sur Hermès Trismégiste et l'hermétisme

Un nouveau regard sur Hermès Trismégiste et l’hermétisme

Entretien avec Jean-Pierre Mahé, membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
On a longtemps considéré que les textes épars produits pendant près de six cents ans, depuis le début de l’âge hellénistique jusqu’au troisième siècle de notre ère, sous le nom d’Hermès Trismé-giste constituaient une philosophie constellée de contradictions née de la rencontre tumultueuse entre les traditions grecques, égyptiennes et hébraïques. Dans un récent ouvrage (Hermès Trismé-giste. Paralipomènes Tome V, Les Belles Lettres, 2019) prolongeant, grâce à de nouvelles sources, notamment coptes et arméniennes, les travaux accomplis, dans les années 40 et 50, par son con-frère André-Jean Festugière, Jean-Pierre Mahé propose une interprétation différente : ces écrits n’exposeraient pas un système philosophique, mais une voie, c’est-à-dire une progression mentale, où les valeurs s’affirment et se transforment à chaque étape au fil d’une remontée vers l’intellect divin.

mardi 17 décembre 2019

<i>Chanson de la plus haute tour</i>, d'Arthur Rimbaud

Chanson de la plus haute tour, d’Arthur Rimbaud

Lecture par Robert Werner
Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts, lit cette semaine Chanson de la plus haute tour, d’Arthur Rimbaud (1854-1891).

mardi 17 décembre 2019

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |...