Accueil 

Mots-clés

Thèmes

Autres groupes de mots-clés

Arts


Articles

Le cognac : du "Brandevin" à la "Part des Anges"

Le cognac : du "Brandevin" à la "Part des Anges"

La chronique « Histoire et gastronomie » de Jean Vitaux
L’origine du cognac remonte aux temps anciens où les Hollandais et les marchands de la Ligue hanséatique venaient acheter du vin (et du sel) en Charentes pour l’importer aux Pays-Bas. Seulement, le voyage en mer ne réussissait pas toujours aux vins qui arrivaient souvent piqués sur le lieu de consommation, et ils étaient concurrencés par le vin de Bordeaux. L’idée vint alors de distiller le vin pour obtenir un alcool qui résistait mieux aux aléas du voyage.... Écoutez notre chroniqueur gastronomique Jean Vitaux pour connaître la suite de l’histoire !

dimanche 17 juin 2012 - Emission proposée par : Jean Vitaux

 "Parcours au Siècle des Lumières" à Chantilly, printemps été 2012

"Parcours au Siècle des Lumières" à Chantilly, printemps été 2012

Au Musée Condé, rencontre autour de Carmontelle et Rousseau. Visite en compagnie de Nicole Garnier, conservateur en chef du patrimoine
À l’occasion du tricentenaire de la naissance de Jean Jacques Rousseau, le Domaine de Chantilly propose un voyage au cœur du Siècle des Lumières : le musée Condé présente l’exposition L’Esprit de Lumières vu par Carmontelle ; la bibliothèque du château illustre un thème, cher à l’histoire des Condé, avec une exposition intitulée Lumières et anti-Lumières, et enfin, dans le jardin anglo-chinois du Domaine de Chantilly et dans son Hameau des Princes, des animations, des spectacles, vont rythmer l’été 2012. Écoutez Nicole Garnier, conservateur en chef du Patrimoine, chargée du musée Condé, évoquer cet hommage à Jean-Jacques Rousseau à Chantilly.

dimanche 10 juin 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

La biologie, l'art et les molécules

La biologie, l’art et les molécules

Par François Gros, secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences
Le biologiste François Gros, secrétaire perpétuel honoraire de l’Académie des sciences et professeur honoraire au Collège de France, fait partie des auteurs de la découverte des ARNs messagers dans les années 1960. Une découverte fondamentale qui a contribué à révolutionner la biologie. Ayant grandi à Honfleur, cité chère aux peintres et proche d’un beau-père artiste, il s’interroge depuis longtemps sur les rapports entre arts et science. Voici quelques pistes qu’il propose de partager, lors d’une communication qu’il a prononcée le 7 décembre 2011, devant ses confrères de l’Académie des beaux-arts, curieux de sa réflexion. Canal Académie vous propose d’en écouter la retransmission.

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

La longue marche de Jean Dewasne (1921-1999), artiste majeur de la peinture abstraite du XX<sup>e</sup> siècle

La longue marche de Jean Dewasne (1921-1999), artiste majeur de la peinture abstraite du XXe siècle

Les peintres du XXe siècle : la chronique de Lydia Harambourg, correspondant de l’Académie des Beaux-Arts
Esprit activiste, peintre qui a très tôt opté pour un art "constructif", Jean Dewasne a été un grand maître de l’abstrait de la seconde moitié du XXe siècle. Dans cette chronique, Lydia Harambourg, correspondant de l’Académie des Beaux-Arts, présente avec finesse un artiste qui a su imposer avec force un univers époustouflant de couleurs et de formes géométriques.

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Jean-Jacques Rousseau dans son assiette...

Jean-Jacques Rousseau dans son assiette...

Les plaisirs de la table au temps des Lumières, une exposition à l’abbaye de Chaalis (Oise)
Approchons-nous de Rousseau, le philosophe, par un plaisir des sens, la gourmandise. Rousseau, adepte du "bio" avant l’heure ? Mais oui ! Jean-Marc Vasseur, responsable du service culturel de l’Institut de France à l’Abbaye de Chaalis, présente son livre Jean-Jacques Rousseau dans son assiette, Les plaisirs de la table au temps des Lumières. Et si Jean-Jacques Rousseau et les cuisiniers des Lumières nous invitaient ?

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Les œuvres d'art peuvent-elles exister quand s'est perdu le sens du sacré et de la transcendance ?

Les œuvres d’art peuvent-elles exister quand s’est perdu le sens du sacré et de la transcendance ?

Entretien avec Jean Clair, de l’Académie française, par Damien Le Guay (2/2)
Dans un premier entretien, Jean Clair, autour de son livre Hubris a dit l’importance du re-gard porté sur ce qui nous environne etles images formées par les artistes pour mieux comprendre la terre sur laquelle nous sommes. Garder, prendre avec. Les images sont là pour faire des hommes les gardiens du monde – pour éviter qu’il ne devienne im-monde, hostile à la présence des hommes. Dans ce second entretien, Jean Clair revient sur la dégradation de la Culture. La Culture est une « qualité qui unit et élève » alors que le culturel « disperse, éparpille, dégrade, disqualifie ». La culture en train de disparaître au profit du culturel – et des agents qui en font la promotion – suppose une con-templation des œuvres d’art – au sens d’un culte rendu au beau et d’un temple pour ceux qui s’introduisent dans ce culte.

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

Sur le Pont des arts : du "Béton sensible" à Paris, un "Palais Lumière" à Venise, surprises printanières

Sur le Pont des arts : du "Béton sensible" à Paris, un "Palais Lumière" à Venise, surprises printanières

Avec Pierre Cardin, de l’Académie des beaux-arts, et Milène Guermont
Pierre Cardin présente dans cette émission, le Palais Lumière dont il est à l’origine : une construction de 245 mètres de haut qui verra le jour dans le district métropolitain de Venise, berceau familial du grand couturier. À l’âge de 90 ans, l’homme d’affaire, créateur entend apporter toute son aide à sa région natale avec cette sculpture habitable futuriste. Milène Guermont, jeune artiste, créatrice de sculptures en béton polysensoriel, a poussé les portes du Musée des Archives nationales à Paris. Entre mémoire et futur, tous les deux, à des échelles différentes, osent faire entrer la modernité technologique dans des lieux de mémoire ou des paysages patrimoniaux.

dimanche 3 juin 2012 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Creuset des arts et filiations : Jean Arp, Sophie Taeuber et Claude Parent, de l'Académie des beaux-arts

Creuset des arts et filiations : Jean Arp, Sophie Taeuber et Claude Parent, de l’Académie des beaux-arts

Claude Parent à la Fondation Arp : retour sur le genèse d’un architecte
Après une adhésion au dadaïsme, le sculpteur Jean Arp, pilier du modernisme (1886-1966) s’implique dans la défense de l’art abstrait à travers le néoplasticisme avec son épouse l’architecte Sophie Taeuber. Morte prématurément en 1943, il s’engage après la Guerre, auprès des artistes du Groupe Espace, où Claude Parent, l’architecte de la fonction oblique, alors âgé de 28 ans le rencontre. L’académicien s’inscrit ainsi dans les traces du néoplasticisme renouvelé après la guerre mais cherchant toujours à briser l’académisme : une période fondatrice de l’œuvre de Claude Parent en visite à la Fondation Arp, le jour de cet enregistrement.

dimanche 27 mai 2012 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Nappes et serviettes : le linge de table témoin de l'évolution des moeurs

Nappes et serviettes : le linge de table témoin de l’évolution des moeurs

La chronique « Histoire et gastronomie » de Jean Vitaux
Croyez-en notre historien de la gastronomie : on ne s’est pas toujours essuyé les mains avec une serviette mais quelquefois sur la nappe, sur du pain ou encore sur une touaille ! De l’Antiquité à nos jours et au fil des époques, suivez l’histoire, parfois complexe, de la nappe et de la serviette... elle est révélatrice de bien des aspects du savoir-vivre "français".

dimanche 27 mai 2012 - Emission proposée par : Jean Vitaux

La fabrique des monstres : l'art moderne a-t-il perdu la tête ?

La fabrique des monstres : l’art moderne a-t-il perdu la tête ?

Entretien avec Jean Clair, de l’Académie française, sur son livre "Hubris". Invité de Damien Le Guay (1/2)
De livres en livres, Jean Clair, de l’Académie française depuis 2008, s’en prend à l’actuelle décomposition de la culture visuelle – les anciens « beaux-arts ». Depuis Marcel Duchamp, et ceux qui lui emboitèrent le pas, une certaine conception classique a explosé. Nous avons quitté, dit Jean Clair, l’œuvre pour l’objet brut, le symbolique pour un réel écrasé sur lui-même, la re-présentation pour la platitude, le goût du monde pour la jouissance de l’im-monde, la peinture accrochée au mur pour les « installations » à même le sol. D’où vient ce processus barbare ? De l’extérieur ? Ce serait trop simple ! Il vient de l’intérieur, mis en œuvre par ceux-là même qui sont censés être les dépositaires d’un héritage artistique. En devenant contemporain, l’art n’a pas explosé, il a implosé sous l’effet de ces « barbares de la civilisation » - selon l’expression de Chateaubriand.

dimanche 27 mai 2012 - Emission proposée par : Damien Le Guay

Paris-Cordoue se retrouvent au Festival de la Diversité culturelle 2012

Paris-Cordoue se retrouvent au Festival de la Diversité culturelle 2012

avec Florence Delay, de l’Académie française, Philippe Ratte, Javier de Lucas, Jean-François Legaret et Carla Arigoni
La mairie du premier arrondissement de Paris, qui organise du 14 mai au 2 juin 2012, sous l’égide de l’UNESCO, le Festival de la Diversité culturelle, met à l’honneur pour cette 4ème édition, la ville de Cordoue. A cette occasion, Canal Académie reçoit Florence Delay, de l’Académie Française, grande spécialiste des auteurs espagnols du Siècle d’Or, Philippe Ratte, ancien haut-fonctionnaire de l’Unesco au secteur de la culture, Javier De Lucas, directeur du "Colegio de España" à la Cité internationale universitaire de Paris, Jean-François Legaret, maire du premier arrondissement et conseiller régional d’Ile-de-France, et Carla Arigoni, présidente du comité municipal d’animation culturelle du premier arrondissement de Paris. Ils évoquent pour nous la richesse de ce Festival original, et le choix de la ville de Cordoue, symbole de la tolérance et de la diversité culturelles.

dimanche 20 mai 2012 - Emission proposée par : Virginia Crespeau

Les nus rouges de Garache au Musée d'art moderne de la Ville de Paris

Les nus rouges de Garache au Musée d’art moderne de la Ville de Paris

Jacques-Louis Binet, correspondant de l’Académie des beaux-arts, ne se lasse pas d’admirer les chefs-d’oeuvre de ce musée en pleine expansion !
Le raccrochage des collections du Musée d’art moderne de la Ville de Paris permet à la fois une relecture des grands mouvements modernes et un nouvel éclairage sur les grands artistes des XXe et XXIe siècles. L’occasion pour notre chroniqueur Jacques-Louis Binet de nous présenter quelques-unes des expositions temporaires de ce musée, dont son coup de cœur, l’exposition « Dans la couleur de Garache », du 30 mars au 24 juin, exposition rendant compte de la singulière passion de ce peintre pour la représentation du corps nu féminin au moyen d’une seule couleur, le rouge.

jeudi 17 mai 2012

Félix Labisse (1905-1982) : Le monde des métamorphoses d'un surréaliste

Félix Labisse (1905-1982) : Le monde des métamorphoses d’un surréaliste

Les peintres du XXe siècle : la chronique de Lydia Harambourg, correspondant de l’Académie des beaux-arts
L’historienne et critique d’art Lydia Harambourg consacre sa chronique à Felix Labisse, peintre surréaliste parmi les plus originaux et les plus indépendants du XXe siècle. L’occasion de plonger dans l’univers onirique et poétique d’un peintre transcendé par le pouvoir de l’image.

dimanche 13 mai 2012 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Le Collège des Bernardins à Paris : Renaissance d'un haut lieu de la spiritualité et de la culture

Le Collège des Bernardins à Paris : Renaissance d’un haut lieu de la spiritualité et de la culture

La chronique "Sites et Monuments" de Robert Werner, correspondant de l’Académie des beaux-arts
En juin 2010, récompensant une restauration exemplaire débutée en 2004, le Collège des Bernardins, situé dans le 5e arrondissement de Paris, a reçu le Prix du Patrimoine culturel de l’Union Européenne. Une consécration pour ce chef-d’œuvre de l’architecture médiévale, un des joyaux du patrimoine historique de la Ville de Paris. Robert Werner, correspondant de l’Institut de France, après avoir effectué un bref survol de quelques-uns des plus beaux vestiges du Moyen Age parisien, nous conte l’histoire de ce monument datant du XIIIe siècle, à l’existence tourmentée, haut lieu de spiritualité devenue tour à tour prison, entrepôt et caserne de pompiers, et qui retrouve aujourd’hui son éclat d’antan.

dimanche 13 mai 2012

Pierre-Édouard et le dessin : une conception cézannienne

Pierre-Édouard et le dessin : une conception cézannienne

L’espace infini de la page blanche séduit le sculpteur de l’Académie des beaux-arts
Cézannien dans l’âme, le sculpteur Pierre-Édouard trouve dans le dessin ce qu’il ne trouve pas dans la sculpture : " un espace presque infini". Le regard introspectif de l’artiste sur sa façon d’aborder ses œuvres dessinées, peintes, gravées ou sculptées révèle que seules comptent en définitive, sa nature intérieure et sa vision. Pour lui, "tout finit par la ligne mais rien ne commence par la ligne". Pierre-Édouard a été élu à l’Académie des beaux-arts en 2008 dans la section sculpture.

dimanche 13 mai 2012 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Marc Ladreit de Lacharrière, Miquel Barcelo et Jean Clottes pour l'inscription officielle de la grotte Chauvet au patrimoine mondial de l'Unesco

Marc Ladreit de Lacharrière, Miquel Barcelo et Jean Clottes pour l’inscription officielle de la grotte Chauvet au patrimoine mondial de l’Unesco

Regards croisés d’un natif de l’Ardèche, d’un artiste contemporain et d’un préhistorien sur ce trésor de l’art de la préhistoire
Le ministère de la Culture a annoncé le 21 janvier 2012 qu’il défendait au nom de la France, l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, de la grotte Chauvet Pont-d’Arc. Retour sur le lancement de la soirée de présentation de la candidature auprès de l’État français, au musée du Quai Branly, avec l’Association pour la mise en valeur de la grotte Chauvet Pont-d’Arc en Ardèche (le mardi 6 décembre 2011) : interviews de Jean Clottes, de Marc Ladreit de Lacharrière et de Miquel Barcelo, artiste contemporain parmi les plus en vue, sur un chef-d’œuvre universel, datant de 25 000 à 36 000 ans.

dimanche 13 mai 2012 - Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze

Edith Canat de Chizy : Le Grand Prix lycéen des Compositeurs, éveil à la musique contemporaine

Edith Canat de Chizy : Le Grand Prix lycéen des Compositeurs, éveil à la musique contemporaine

Avec l’académicienne des beaux-arts et Michèle Worms, directrice de "La lettre du musicien"
Le jeudi 22 mars 2012 au théâtre du Châtelet à Paris, à l’issue d’un débat réunissant compositeurs, élèves et professeurs, a été décerné le Grand Prix Lycéens des compositeurs à Philippe Hersant. L’occasion pour notre journaliste Virginia Crespeau de recevoir à Canal Académie Edith Canat de Chizy, compositrice ayant participé à ce concours et membre de l’Académie des Beaux-arts, et Michel Worms directrice de la revue La Lettre du Musicien, pour évoquer cette belle histoire.

samedi 12 mai 2012 - Emission proposée par : Virginia Crespeau

Yves-Marie Bercé : Artemisia, peintre géniale et passionnée

Yves-Marie Bercé : Artemisia, peintre géniale et passionnée

« Mes oeuvres parlent d’elles-mêmes ! » disait cette virtuose du dessin
Artemisia Gentileschi (Rome 1593- Naples 1654) est la première femme admise à l’Académie du dessin de Florence. Elle n’a alors que vingt-trois ans. Un destin européen l’attend. Yves-Marie Bercé, membre de l’Académie des inscriptions et belles lettres, évoque cette femme libre qui n’appartenait qu’à son art, et la manière dont elle fut reçue dans la Rome du XVIIe siècle.

dimanche 6 mai 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

Selon l'architecte expert Charaf Eddine Fqih Berrada : <i>"L'urbanisme doit remettre l'homme au centre de la ville."</i>

Selon l’architecte expert Charaf Eddine Fqih Berrada : "L’urbanisme doit remettre l’homme au centre de la ville."

Entretien après sa conférence organisée par le GID, Groupe Interacadémique pour le Développement à l’Institut de France
Aujourd’hui, la moitié de la population mondiale vit en ville et cette vague d’urbanisation augmentera dans les années à venir selon l’ONU. Partant de ce constat, Charaf Eddine Fqih Berrada, architecte-expert, milite pour une dimension urbanisme prenne le pas sur l’urbanisation. Au micro de Canal Académie, il revient sur les idées qu’il avait exposées lors de la 5ème Conférence du Groupe Interacadémique pour le Développement (GID) organisée à l’Institut de France, le 20 mars 2012.

mercredi 2 mai 2012

Les chemins de traverse de Jean-Jacques Rousseau au domaine de Chaalis (Oise)

Les chemins de traverse de Jean-Jacques Rousseau au domaine de Chaalis (Oise)

2012, année Rousseau : avec Jean-Marc Vasseur, responsable du site légué à l’Institut de France
Le domaine de Chaalis, légué à l’Institut de France par Nélie Jacquemart, conserve une remarquable collection dédiée à Jean-Jacques Rousseau. Il possède également, sur le « désert » d’Ermenonville, la cabane où le philosophe aimait se reposer lorsqu’il « ramassait son foin », disait-il pour évoquer son activité de botaniste. Jean-Marc Vasseur, responsable culturel de l’Abbaye Royale de Chaalis, nous conduit sur « les chemins de traverse du Bonhomme Rousseau » : musique, gastronomie, œnologie, botanique. Un programme exceptionnel pour la commémoration nationale du tricentenaire de la naissance du philosophe.

dimanche 29 avril 2012 - Emission proposée par : Anne Jouffroy

... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 |...