Le nuage zodiacal et son approche scientifique par Cassini en 1683

Par Annie-Chantal Levasseur-Regourd, une conférence du Bureau des Longitudes
A l’occasion du tricentenaire de la mort de Cassini, le Bureau des Longitudes a organisé , une journée scientifique autour de l’astronome français né en 1625 et décédé en 1712, académicien des sciences. Annie-Chantal Levasseur- Regourd, astrophysicienne, est impliquée dans des organisations internationales et a été la représentante française pour l’année mondiale de l’astronomique en 2009. Spécialiste des comètes, des astéroïdes et des poussières interplanétaires, elle évoque dans sa conférence les études de Cassini sur le nuage zodiacal : diffusion, émission et évolution des particules solides interplanétaires.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : COL716
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/col716.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 7 octobre 2012

Annie-Chantal Levasseur- Regourd, astrophysicienne, professeur à l’université Pierre et Marie Curie et également membre du LATMOS, c’est-à-dire le Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales. Elle est également impliquée dans des organisations internationales et a été la représentante française pour l’année mondiale de l’astronomique en 2009. Spécialiste des comètes, des astéroïdes et des poussières interplanétaires, sa conférence se tenait sur le nuage zodiacal, diffusion, émission et évolution des particules solides interplanétaires.

Investi dans l’étude du système solaire de la terre jusqu’au soleil, Giovanni-Domenico Cassini a découvert des objets et des phénomènes tels qu’un certain nombre des satellites de Saturne ou encore la lumière zodiacale. Membre associé de l’Académie royale des sciences en 1669, on lui doit notamment le calcul de la distance Terre-Soleil, les longitudes terrestres ou encore une cartographie de la Lune. Consulté par Colbert pour la construction de l’Observatoire de Paris, il s’y installe en 1671 et participe à la mesure de la méridienne de l’Observatoire.

Astrophysicienne et professeur à l’université Pierre et Marie Curie, Annie-Chantal Levasseur-Regourd est également membre du LATMOS, c’est-à-dire le Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales. Dans son intervention qui s’est tenue à la Fondation Simone et Cino del Duca et que nous retransmettons ici, Annie-Chantal Levasseur-Regourd explique les études qu’a menées Giovanni-Domenico Cassini sur la lumière zodiacale. Même si Cassini n’a pas découvert la lumière zodiacale, car celle-ci était visible par tous les anciens dans un ciel totalement pur et sans pollution, il a été le premier à la décrire et à en faire vraiment une approche scientifique contemporaine.
Dans son Journal des savants (1683), Cassini parlait « d’un nouveau phénomène rare et singulier, d’une lumière céleste qui a paru au commencement du printemps de cette année ».
Un phénomène dont l’observation et la description deviennent classiques aux XVIIIème et XIXème siècles, en l’absence de pollution lumineuse. Aujourd’hui, on comprend les propriétés de cette lumière zodiacale par de la diffusion lumineuse sur des petites particules solides, ces particules constituent alors un nuage et en plus de diffuser la lumière du soleil, elles émettent un rayonnement, une émission thermique dans l’infrarouge. L’étude de ces propriétés, à l’heure actuelle, permet de mieux comprendre l’origine et l’évolution du système solaire et cela a des implications pour l’étude de d’autres systèmes stellaires, autres que celui du système solaire.

Vous trouverez les documents PDF qui accompagnent la présentation d’Annie-Chantal Levasseur- Regourd, ci- bas :

Annie-Chantal Levasseur- Regourd
Annie-Chantal Levasseur- Regourd

- Visitez le site du Bureau des longitudes pour consulter le programme des futures conférences.

  • D’autres émissions sur Canal Académie :

- Les horloges atomiques et les transferts de temps ultrastables
- Évolution des climats de Mars et de Vénus : Pourquoi ces planètes n’ont-elles pas connu le même destin que la Terre ?
- Irrégularités géophysiques de la rotation terrestre

  • Ecoutez les autres conférences de la journée scientifique 2012, organisée par le Bureau des Longitudes, en l’honneur de Giovanni-Domenico Cassini :

- Introduction aux travaux de l’astronome Giovanni-Domenico Cassini (1625-1712), de l’Académie des sciences par Suzanne Débarbat

- Les référentiels géodésiques : de Cassini (1625-1712, de l’Académie de sciences), à nos jours par Alain Harmel

- La rotation de la lune et les lois de Cassini dans le système solaire par Nicolas Rambaux






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires