Bertrand Collomb : l’association GERME, lauréat du Prix Olivier Lecerf 2012

L’académicien des sciences morales et politiques a fondé ce prix pour une approche humaniste du management
Le mercredi 27 juin 2012, la Fondation Olivier Lecerf a récompensé l’association GERME (Groupes d’Entraînement et de Réflexion au Management des Entreprises) pour son action en faveur d’un management humaniste. Un colloque organisé par l’Académie des sciences morales et politiques a permis de mettre en valeur les initiatives de l’association GERME. Bertrand Collomb, membre de cette Académie depuis 2001, et fondateur du prix Olivier Lecerf, explique le choix de ce lauréat.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : PDM592
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pdm592.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida9292-Prix-Olivier-Lecerf-2012.html
Date de mise en ligne : 8 juillet 2012

Le management brutal ne fonctionne plus. Désormais, « un management qui considère les hommes comme la plus grande richesse de l’entreprise est un management efficace et performant », témoigne Bertrand Collomb, membre de l’Académie des sciences morales et politiques et fondateur du prix Olivier Lecerf. Bertrand Collomb fut président directeur général de Lafarge (de 1983 à 1985) puis du Groupe Lafarge (jusqu’en 2003), une société leader dans la production de ciment. C’est pour honorer la mémoire d’Olivier Lecerf (1929-2006) qui a été président de Lafarge de 1974 à 1989 et récompenser des réalisations, des travaux ou des ouvrages « qui s’inscrivent dans l’approche humaniste du management des entreprises » qu’il a décidé de créer en 2008 la Fondation Olivier Lecerf, avec le soutien de L’Oréal et de Saint-Gobain.

Bertrand Collomb, de l'Académie des sciences morales et politiques
Bertrand Collomb, de l’Académie des sciences morales et politiques

La 4 ème édition du prix Olivier Lecerf a donc récompensé pour la première fois une association. Une association qui agit comme un réseau où les mots-clés « partage, confiance, respect » permettent aux patrons de venir y « chercher un bol d’oxygène ». Cet organisme de formation spécialisé dans l’accompagnement des cadres de direction, des dirigeants de TPE, dans leurs fonctions de management, a été créé en 1998. Depuis, le réseau Germe est implanté dans 44 villes pour réunir plus de 1 100 managers au sein de 81 groupes, dont un récemment implanté en Belgique. Son fonctionnement est simple : Les membres se réunissent 10 fois par an ; dans chaque groupe il n’y a qu’une personne de l’entreprise donnée, « ce qui renforce le sentiment de liberté pour le salarié », précise Bertrand Collomb. Le but de ces formations est de faire prendre conscience aux managers qu’il est possible de conjuguer le progrès économique avec le progrès humain. Pierre Burello, président national de Germe et directeur des ressources humaines du groupe Latécoère, est convaincu que ces journées d’échange permettent aux managers « d’être ouverts aux autres dans leur diversité et leur expérience ; responsables de leurs actes et décisions vis-à-vis de leurs équipes et de leur entreprise.

D’ailleurs lors de ce colloque, plusieurs témoignages de différents participants au réseau GERME, ont pu expliquer quelle forme pouvait prendre dans la vie quotidienne d’une entreprise l’humanisme entrepreneurial. Thierry Gillardeau, dirigeant de la marque d’huîtres Spéciales Gillardeau, a par exemple, témoigné de l’incroyable cohésion dont ses salariés ont fait preuve alors qu’un virus avait contraint à déménager l’établissement à plus de 500 km des lieux. « C’était l’aboutissement d’un management social et proche de nos employés », confie Thierry Gillardeau. Autre exemple encore de la réussite d’une politique humaniste, celui cité lors de ce colloque par Stéphane Fayol, Directeur des relations et des ressources humaines chez Terreal, fabricant de matériaux en terre cuite. Deux salariés de l’entreprise ont pris seuls, l’initiative de fabriquer des moules à chocolat en forme de tuiles pour assurer la promotion des nouvelle tuiles présentées. Une initiative, qui selon, Stéphane Fayol témoigne de l’importance de la valorisation du capital humain.

Dans cette émission, Bertrand Collomb se félicite qu’en 2012, l’entreprise soit devenue un lieu promoteur de valeurs pour la société et que cette valeur se redistribue aux clients, aux actionnaires mais surtout aux salariés.

Le prix Olivier Lecerf distingue chaque année une personne pour son action, ses travaux, ses conférences ou ouvrages illustrant l’approche humaniste du management des entreprises. D’autres lauréats ont été primés ces dernières années :

- En 2010 Laurent Bataille, Président de Poclain Hydraulics.

- En 2009 Xavier Fontanet, Président-Directeur général d’Essilor.

- En 2008 Xavier Grenet, pour son ouvrage Cahiers - Joies et tourments d’un DRH, Paris (Le Cerf), 2007.

L'association GERME (Groupes d'Entraînement et de Réflexion au Management des Entreprises) est le lauréat 2013 du pririx Olivier Lecerf
L’association GERME (Groupes d’Entraînement et de Réflexion au Management des Entreprises) est le lauréat 2013 du pririx Olivier Lecerf

- Retrouvez Bertrand Collomb sur Canal Académie :

- Bertrand Collomb, Edouard Brézin : conclusions du colloque sur l’avenir du nucléaire français
- Peut-on encore parler de progrès ? par Bertrand Collomb
- Le Prix et la Fondation Olivier Lecerf, présentés par Bertrand Collomb

- Consultez la fiche de Bertrand Collomb sur le site de l’Académie des sciences morales et politiques

- Consultez le site de l’association GERME, en cliquant ici






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires