Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Science-Fiction par Michel Pébereau : Tancrède : Une uchronie de Ugo Bellagamba

Un roman qui refait l’Histoire ...
Année 1096. Lorsque son oncle, Bohémond de Tarente, décide d’abandonner Syracuse et de répondre à l’appel à la Croisade lancé par le pape Urbain II, le prince normand Tancrède de Hauteville n’hésite pas. Quitter un Occident qui tend inexorablement vers son déclin, et marcher sur Jérusalem pour délivrer le Tombeau du Christ, quel destin plus glorieux ? L’œuvre a tout du roman historique ... du moins jusqu’à ce l’auteur s’en mêle et donne au personnage, à son destin et à l’Histoire, un tout autre visage... Plongez en compagnie de Michel Pébereau dans cette « uchronie », un roman passionnant qui refait l’Histoire...


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : CHR866
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/chr866.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 21 octobre 2012


Le récit commence en août 1096. Un prince normand de Sicile, Bohémond de Tarente, décide de rejoindre l’appel à la croisade lancé par le pape Urbain II.
Accompagné de son neveu, Tancrède de Hauteville, il part vers la Terre Sainte, et s’arrête en chemin pour fonder en 1098 la Principauté d’Antioche. Tancrède, lui, poursuit sa route et participe à la prise de Jérusalem, aux côtés de Godefroy de Bouillon.
Il jouera un rôle dans les États latins d’Orient. Voilà pour l’Histoire. Mais Tancrède est surtout devenu un personnage de légende : un modèle de chevalier dans la « Jérusalem délivrée » de Le Tasse ; un héros pour les arts dramatiques et lyriques des XVIIe et XVIIIe siècles.

Tancrède de Hauteville, chevalier Normand, l'un des chefs de la Première Croisade
Tancrède de Hauteville, chevalier Normand, l’un des chefs de la Première Croisade

Ses Mémoires, « découverts » par Ugo Bellagamba, correspondent davantage au personnage de légende qu’à celui de l’Histoire : ils s’éloignent assez vite de la réalité pour lui donner un destin « uchronique ». Ils permettent de suivre les aventures de Tancrède, et de comprendre comment celles-ci provoquent une transformation profonde de sa personnalité et de ses idées.
Le noble chevalier, pétri de foi chrétienne, prêt à sacrifier sa vie pour libérer les lieux saints des barbares qui les occupent indûment, est d’abord le fer de lance sans état d’âme de batailles sanglantes.
Mais, progressivement, il s’interroge, analyse, évalue. Il s’étonne et s’indigne de la violence des Croisades, de la soif de puissance et d’argent de certains Croisés, des intrigues et du cynisme de l’Empereur d’Orient. Il découvre une Terre Sainte bien différente de celle qu’il imaginait la civilisation et la culture de l’Islam, l’humanisme des Infidèles, parfois plus honorables que les Croisés. Il en vient à changer de camp et, ce faisant, à changer l’Histoire.

Ugo Bellagamba est enseignant-chercheur à l’Université de Nice-Sophia Antipolis. Il dit qu’il « écrit de la Science-fiction parce-que celle-ci place au cœur de son propos l’Histoire elle-même, entendue comme science ». Il s’intéresse au rôle de l’individu dans le processus historique. Il analyse ici les rapports entre l’Orient et l’Occident, et par cette Uchronie, conduit à s’interroger sur le temps présent.

Ugo Bellagamba
Ugo Bellagamba

Auteur de plusieurs nouvelles, et co-auteur de deux romans très réussis écrits avec Thomas Day (L’École des assassins et Le double corps du roi), il signe là son premier roman personnel. Une préface, une bibliographie et des annexes sont là pour éclairer ses intentions et ses sources.
On trouve dans ce récit une réelle capacité à mêler utopie, histoire et politique, et à décrire avec une précision clinique la violence, individuelle et collective. C’est une œuvre prometteuse. Elle a été distinguée par le prix « Rosny aîné » et le prix européen des Pays de la Loire en 2010. L’École des assassins est disponible aux Éditions Le Belial ; Le double corps du roi aux Éditions Mnémos.



Ugo Bellagamba
Tancrède : Une uchronie
Folio SF Junior
(256 pages - 23 €)
Éditions Gallimard


- Retrouvez les chroniques de science-fiction de Michel Pébereau sur Canal Académie :

- Science Fiction par Michel Pébereau : Les Princes Marchands de Charles Stross

- Science-Fiction par Michel Pébereau : Les enfers virtuels, de Iain M. Banks

- Science Fiction : Marionnettes humaines de Robert Heinlein et Impresario du troisième type de John Scalzi

- La chronique Science-Fiction de Michel Pébereau






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires