En contes, lettres ou aquarelles : Venise sera toujours Venise !

Bertrand Galimard Flavigny présente ses Lettres de Venise et les Récits vénitiens d’Henri de Régnier, de l’Académie française
Écrire sur Venise ? Tant et tant d’auteurs ont sacrifié à ce plaisir, parmi lesquels Henri de Régnier, de l’Académie française. Dans cette émission, notre invité est Bertrand Galimard Flavigny qui a donné une postface aux Récits vénitiens d’Henri de Régnier et qui a lui-même publié Lettres de Venise, trente-deux saynètes qui nous plongent dans l’incomparable atmosphère de la Cité des Doges.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

"S’il ne manque pas d’un certain ridicule à écrire un livre sur Venise, le risque en est compensé par le plaisir qu’il y a à le courir... C’est du reste le sentiment de plus d’un, et je n’en veux pour preuve que les nombreux ouvrages qui ont Venise pour sujet ou pour cadre... On en formerait une bibliothèque à laquelle ont contribué la poésie et le roman aussi bien que l’histoire et l’érudition. Le puissant et magique attrait qu’a exercé la Ville incomparable diminue le péril d’y céder à son tour".

Bertrand Galimard Flavigny, III Ambiance agréable
Bertrand Galimard Flavigny, III Ambiance agréable
© BGF

Ces phrases d’Henri de Régnier, grand amoureux de Venise, figurent en exergue du livre de Bertrand Galimard Flavigny, qui, vient, à son tour, de publier Lettres de Venise. Ces deux ouvrages, celui de l’invité de cette émission, et celui d’Henri de Régnier, intitulé Récits vénitiens, sont parus en 2012 chez le même éditeur, La Bibliothèque, dans la collection l’Écrivain voyageur.

Bertrand Galimard Flavigny a rédigé la postface à ces Récits vénitiens d’Henri de Régnier, lequel, rappelons-le, était membre de l’Académie française, élu en 1911 au fauteuil 39 succédant à Melchior de Vogué.

Dès la première page de ses Lettres de Venise (il y en a 32), Bertrand Galimard Flavigny confesse : "J’arrive vierge à Venise, avec l’impression de la connaître.... j’ai avant de partir, laissé ma bibliothèque vénitienne bien rangée dans ses rayonnages, décidé à les oublier et désireux de m’approprier, à mon tour, la Cité des Doges". Mais pour se montrer tout à fait honnête, il ajoute : "Il m’est impossible, malgré tous mes efforts, de les négliger, ils reviennent sans cesse à la charge... "

Bertrand Galimard Flavigny, XIV Toits en escalier (marché bateau)
Bertrand Galimard Flavigny, XIV Toits en escalier (marché bateau)
© BGF

Qu’on emporte ou non les livres dans sa valise, le bagage littéraire lui, ne vous quitte pas... On ne peut donc s’approprier Venise sans que les auteurs les plus célèbres ne vous accompagnent ?

Bertrand Galimard Flavigny, S. Lazarro (cloître)
Bertrand Galimard Flavigny, S. Lazarro (cloître)
© BGF

Au vrai, tous les auteurs, de toutes époques, y compris le héros Corto Maltèse de Hugo Pratt, accompagnent Bertrand Galimard Flavigny et ne le quittent pas ; du moins est-ce lui qui ne les quitte pas...

Ces deux livres sont d’un style fort différent :
- Henri de Régnier offre deux contes, un plus long intitulé "L’entrevue" et un plus bref, intitulé "Au café Quadri" ;

- Bertrand Galimard Flavigny offre des saynètes prises sur le vif et même de charmants dessins et aquarelles...

La préface du livre d’Henri de Régnier est due à Gérard-Julien Salvy, grand connaisseur de tous les auteurs qui ont rédigé sur Venise, et elle nous apprend comment Régnier a découvert Venise, que son premier séjour eut lieu en septembre-octobre 1899 et qu’il y retourna de nombreuses fois (il y séjourne à nouveau en avril-mai 1903, puis l’année suivante en automne, et finalement tous les ans...) Bertrand Galimard Flavigny raconte l’ambiance à Venise en ce tout début du XXe siècle et comment le Club des Longues Moustaches s’y donnait rendez-vous "sous le chinois"... Anecdotes à savourer en écoutant cette émission.

Bertrand Galimard Flavigny,VIII Torcello
Bertrand Galimard Flavigny,VIII Torcello
© BGF

- Dessins et aquarelles de Bertrand Galimard Flavigny, aimablement prêtées à Canal Académie pour ce texte. Copyright BGF.

Quelques livres

- La bibliographie donnée par Bertrand Galimard Flavigny à la fin de ses Lettres de Venise permet de se constituer un bon début de bibliothèque vénitienne !

- Écoutez aussi Le bibliologue
- et Bibliofolies, chroniques d’un bibliophile

Bertrand Galimard Flavigny, XI - Ballet de nuit (Non loin de la Fenice)
Bertrand Galimard Flavigny, XI - Ballet de nuit (Non loin de la Fenice)
© BGF

- Henri de Régnier est aussi l’auteur de Esquisses vénitiennes, paru en 1906, et de Contes vénitiens, paru en 1927 et surtout de l’Altana ou la vie vénitienne, 2 volumes parus en 1928. Henri de Régnier est mort en 1936.
- Écoutez aussi "L’allusion à Narcisse", un poème d’Henri de Régnier, de l’Académie française






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires