Senghor et l’indépendance du Sénégal

Discours prononcé par Pierre Messmer
Avant d’obtenir son indépendance le 18 juin 1960, le Sénégal était une ancienne colonie occidentale française. Quel rôle a joué Léopold Sédar Senghor dans cette marche vers la République du Sénégal ? Réponse dans le discours du chancelier honoraire de l’Institut Pierre Messmer (1916-2007) dont Canal Académie offre ici la lecture.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Fernand Guiot
Référence : voi025
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/voi025.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida886-Senghor-et-l-independance-du-Senegal.html
Date de mise en ligne : 11 juillet 2006


Pierre Messmer, chancelier honoraire de l’Institut de France, siège à l’Académie française et à l’Académie des sciences morales et politiques.
Pierre Messmer, chancelier honoraire de l’Institut de France, siège à l’Académie française et à l’Académie des sciences morales et politiques.
© Brigitte Eymann / Académie française

En 1895, le gouvernement général de l’Afrique occidentale française (AOF) est institué. Il regroupe les colonies africaines françaises allant de la Mauritanie au Dahomey (Bénin) et s’étend sur plus de 4 millions de km². Le gouvernement colonial installe la capitale à Dakar qui devient en même temps la capitale de toute l’Afrique occidentale française. La France favorise l’économie sénégalaise en développant la culture de l’arachide à des fins d’exportation. Après la Seconde Guerre mondiale, une assemblée territoriale est créée au Sénégal. Léopold Sédar Senghor, l’un des députés au Parlement français, domine à ce moment, la vie politique locale de son pays. Le français est choisi comme langue officielle durant toute la colonisation française. En 1958, le Sénégal obtient le statut de république au sein de la Communauté française.
En 1959 et pendant un an seulement, la Fédération du Mali voit le jour : elle regroupe le Sénégal et le Soudan français (l’actuel Mali). Mais elle est rapidement dissoute pour cause de querelles internes.

Le Sénégal obtient son indépendance le 18 juin 1960, et c’est Léopold Sédar Senghor qui présidera ce nouvel Etat, jusqu’en 1981.

Le chancelier honoraire de l’Institut Pierre Messmer (1916-2007), revient sur cette période de l’Histoire, dans un discours prononcé le 26 juin 2006 à l’Assemblée nationale, dans le cadre de l’anniversaire du centenaire de la naissance de Léopold Sédar Senghor.

Rappelons que Pierre Messmer a réalisé une partie de sa carrière politique en Afrique française. Il fut le commandant du Cercle d’Atar en Mauritanie (1950-1952), gouverneur de la Mauritanie (1953-1954) puis de la Côte-d’Ivoire (1954-1956). Directeur du cabinet de Gaston Defferre, ministre de la France d’outre-mer (1956), Pierre Messmer devint haut commissaire de la République au Cameroun (1956-1958), puis en Afrique équatoriale française à Brazzaville (1958), enfin haut commissaire général de la République en Afrique ocidentale française à Dakar (1958-1959).
Pierre Messmer est décédé le 29 août 2007.

Son discours est relu en studio par le comédien Fernand Guiot.

En savoir plus sur :
- Léopold Sédar Senghor
- Pierre Messmer
- les autres discours lu à l’Assemblée nationale le 26 juin 2006

Sur Kronobase, retrouvez les grandes dates de Léopold Sédar Senghor



"La marche à l’indépendance"
Discours de Pierre Messmer à l’Assemblée nationale, à l’occasion du centenaire de la naissance de L. S. Senghor.




© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires