Comment concevoir l’interaction entre l’homme et la nature ? Réflexion sur nature et artifice.

par le recteur Bertrand Saint Sernin, de l’Académie des sciences morales et politiques
De la cueillette des plantes à l’utilisation des organismes génétiquement modifiés, la chronique de Bertrand Saint-Sernin, de l’Académie des sciences morales et politiques, intitulée "Nature et artifice", revient sur l’interaction entre l’homme et la nature. Il s’intéresse aux rapports qu’entretiennent la nature et l’artifice, aussi bien dans le domaine de l’environnement que dans celui de la médecine. Après avoir donné sur Canal Académie 4 portraits de grands philosophes des sciences, l’académicien propose maintenant une série de 4 réflexions dont voici la première.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : A23507
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/a23507.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 15 avril 2012

"À partir de l’âge néolithique, les hommes cessent d’obtenir le gros de leur nourriture de la chasse et de la cueillette et commencent à domestiquer les plantes et les animaux. Les sociétés n’entrent pas toutes simultanément dans ce nouvel âge, sur lequel nous sommes inégalement renseignés. La cueillette et la chasse ne disparaissent pas, mais leur place dans l’alimentation diminue. À cette époque se noue un lien systématique entre nature et artifice.

De quelle “nature” s’agit-il et de quels artifices ? Il est plus facile de répondre à la seconde question qu’à la première : en effet, nous arrivons à reconstituer les instruments dont disposaient nos ancêtres agriculteurs et éleveurs plus facilement que nous ne découvrons leurs manières de penser. L’étude des outils et des méthodes agricoles relève de ce qu’on appelle la “civilisation matérielle” ; celle des rapports affectifs, intellectuels et religieux de l’homme à la nature, de l’anthropologie. Dans le premier cas, on dispose d’objets ou on les reconstruit avec une certaine vraisemblance ; dans le second, les vestiges matériels sont plus rares et leur interprétation plus incertaine.

Il ne s’agit pas de remonter aux premiers temps de l’humanité ni même à la sortie d’Afrique de l’homo sapiens. Notre enquête débute avec l’apparition de l’ agriculture et de l’élevage, c’est-à-dire avec un mode de relation entre l’homme et la nature qui existe encore aujourd’hui. Y a-t-il moyen de décrire – ou de conjecturer de façon plausible – comment est alors vécue l’interaction entre l’homme et la nature ? (...)

- Retrouvez l’intégralité de l’intervention de Bertrand Saint-Sernin sur le sujet "Nature et Artifice"  :

Intervention complète de Bertrand Saint-Sernin sur "Nature et Artifice"
Intervention complète de Bertrand Saint-Sernin sur "Nature et Artifice"

- Retrouvez d’autres émissions avec Bertrand Saint-Sernin sur Canal Académie, comme par exemple :

- Emile Durkheim et les philosophes de son temps

- Refonder l’enseignement des langues de l’Antiquité par de nouvelles pratiques

- L’actualité du Timée de Platon par Bertrand Saint-Sernin

- Le Timée de Platon, présenté par le recteur Bertrand Saint Sernin, de l’Académie des sciences morales et politiques

- Consultez les émissions de notre rubrique Idées et figures de la philosophie des sciences

- Consultez la fiche de Bertrand Saint-Sernin sur le site de l’Académie des sciences morales et politiques






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires