Nucléaire : Pourquoi et comment en sortir ? Le point de vue de Benjamin Dessus, président de Global Chance

Son intervention au colloque "Quel avenir pour le nucléaire dans la politique énergétique française ?(2/3)
L’accident de Fukushima a relancé la controverse sur l’utilisation de l’énergie nucléaire. Un an après l’événement, l’Académie des sciences morales et politiques a organisé un colloque autour des questions économiques dans la politique énergétique française. Canal Académie retransmet une grande partie des interventions. Retrouvez ici la communication de Benjamin Dessus ingénieur et économiste, en faveur d’une sortie du nucléaire.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : col697
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/col697.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 8 avril 2012

Benjamin Dessus est président de Global chance, auteur de En finir avec le nucléaire aux éditions du Seuil.

Aux arguments exposés par les précédents intervenants
- Nucléaire : Pourquoi et comment en sortir ? Le point de vue de Benjamin Dessus, président de Global Chance
- Nucléaire : Quels risques pour les générations futures ? Points de vue du philosophe Jean Baechler et de l’économiste Michel Pébereau
Benjamin Dessus énonce les siens, en faveur d’une sortie du nucléaire : Pendant longtemps, la question du traitement des déchets nucléaires a été présentée comme une affaire marginale. Or aujourd’hui, « on se rend compte que le sujet est plus délicat qu’il n’y paraît ». Les déchets nucléaires ont également été présentés comme une nouvelle source d’énergie à exploiter pour les centrales de génération 4 à l’horizon 2040. « Mais utiliser les déchets suppose que l’on reste avec une part du nucléaire très forte pendant 100 ans, ce qui est un gros pari alors que d’ici là, les technologies peuvent considérablement évoluer » explique en substance Benjamin Dessus. Enfin, lorsqu’en 2000 il étudie le coût d’une sortie du nucléaire à l’horizon 2030 à la demande du Premier Ministre Lionel Jospin, les écarts de dépenses n’étaient pas considérables face à la gestion des centrales selon lui.
« Depuis Fukushima, je suis passé d’une attitude critique à une attitude négative » reconnaît Benjamin Dessus.
Conserver le nucléaire pour une indépendance énergétique ? « C’est faux, l’uranium sera toujours importé ». Éviter les émissions de gaz à effet de serre ? « Aujourd’hui, on ne parle plus des émissions de gaz sauf pour valoriser le nucléaire ». Quant à l’activité industrielle que le nucléaire développe, les autres énergies aussi développeraient un bassin économique.

Réaliser des économies d’énergie

Benjamin Dessus parie aussi sur la possibilité de faire des économies d’énergie. « Lorsque les Allemands dans les années 2000 ont voulu sortir du nucléaire, ils ont parallèlement envisagé de réaliser des économies d’énergie surtout dans le domaine de l’habitat. En 1999, la consommation d’électricité domestique était la même en France et en Allemagne. En 2009, la France consommait 27% d’électricité en plus. c’est la preuve que la politique volontariste de réduction de consommation peut être efficace ».

Par quoi remplacer les centrales nucléaires ?

A cette question, Benjamin Dessus évoque le développement des énergies renouvelables (solaire, éolien). Quant aux nouvelles centrales au gaz, « elles seront moins polluantes car plus rentables ». Pour l’intervenant, le coût de production du nucléaire sera plus élevé si le bouquet énergétique est mieux réparti et associé à une baisse générale de notre consommation d’électricité.
« Si nous ne faisons rien et que nous repoussions le démantèlement de nos centrales à l’horizon 2030-2040, cela sera intéressant sur le plan économique, mais dangereux sur le plan de la sûreté. On ne prépare pas l’avenir ainsi ».

En savoir plus :

Ecoutez la suite :
- Nucléaire : Le point de vue économique, par Jacques Lesourne, Jacques Percebois et Jean-Paul Bouttes
- Nucléaire : Quels risques pour les générations futures ? Points de vue du philosophe Jean Baechler et de l’économiste Michel Pébereau
- Bertrand Collomb, Edouard Brézin : conclusions du colloque sur l’avenir du nucléaire français

Site internet de Global Chance

Benjamin Dessus et Bernard Laponche, En finir avec le nucléaire. Pourquoi et comment, Édition du Seuil, Collection Sciences, Octobre 2011.

Ecoutez l’ensemble de nos émissions consacrées aux questions de l’énergie






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires