Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Dans mon for intérieur ou extérieur ?

Mot pour mot, la rubrique de Jean Pruvost
Dans mon for intérieur, voilà un joli piège pour un élève qui trouverait logique d’écrire for, f o r t, en imaginant que notre pensée intime se cache au fond de nous-mêmes, comme dans une forteresse. Mais ce t final n’a pas lieu d’être, parce que le mot for représente tout simplement l’abréviation du latin forum, la place publique, et comme le forum était un lieu de jugement, le forum devenu en français le for, a aussi désigné un tribunal, puis un jugement. Jean Pruvost, comme dans toutes ses chroniques, excelle à nous conter l’histoire des mots !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Jean Pruvost
Référence : mots622
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/mots622.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida8680-Dans-mon-for-interieur-ou-exterieur.html
Date de mise en ligne : 3 juin 2012

Si vous voulez étonner vos amis, glissez l’expression revisitée à l’ancienne : dans mon forum intérieur. Ce sera plus troublant pour eux que le jeu de mot classique consistant à mettre l’expression au féminin, du côté des belles américaines : « dans ma ford intérieure » !

Il faudra aussi préciser à vos amis qu’en latin chrétien on évoquait le cordis forum, jugement du cœur, de la conscience, le for intérieur. Un peu provocateur, on pourrait demander à un enfant quel est le contraire de for intérieur ? Et il pourrait répondre : for extérieur… Eh bien il aurait raison parce que, justement, le for extérieur – f o r – existait, il s’agissait de la juridiction de l’Église sur les choses du monde, le temporel, pendant que le for intérieur correspondait à son pouvoir sur ce qui la concernait de l’intérieur, les choses spirituelles. Nathalie Sarraute pensait-elle au forum lorsque dans l’Ère du Soupçon, en 1956, elle évoquait la psychanalyse comme une grille posée sur «  notre for intérieur où on peut trouver tout ce qu’on veut ».

Jean Pruvost


Jean Pruvost est professeur des Universités à l’Université de Cergy-Pontoise et où il enseigne la linguistique et notamment la lexicologie et la lexicographie. Il y dirige aussi un laboratoire CNRS/Université de Cergy-Pontoise (Métadif, UMR 8127) consacré aux dictionnaires et à leur histoire.

Écoutez toutes les émissions de Jean Pruvost sur Canal Académie !

Retrouvez également Jean Pruvost sur le site des éditions Honoré Champion dont il est le directeur éditorial : http://www.honorechampion.com/






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires