Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Bach, le Cantor de Leipzig, par Gilles Cantagrel

Le correspondant de l’Académie des beaux-arts évoque le compositeur dans son ouvrage J.-S. Bach, Passions, Messes et Motets
Gilles Cantagrel, correspondant de l’Académie des beaux-arts et grand spécialiste de l’œuvre de Jean-Sébastien Bach, nous invite à une passionnante immersion dans l’œuvre, la réflexion, la création du compositeur allemand grâce à la parution de son dernier ouvrage J.-S. Bach, Passions, Messes et Motets (Fayard) dont voici un très bel aperçu.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : pag987
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag987.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida8203-Bach-le-Cantor-de-Leipzig-par-Gilles-Cantagrel.html
Date de mise en ligne : 1er janvier 2012

Passions, Messes et Motets. Avant-propos

Ce volume constitue le complément logique de celui consacré aux cantates de J. S. Bach, et procède selon une démarche analogue. Outre les cantates, ce dernier traitait des oratorios en forme de cantates, de Noël, de Pâques et de l’Ascension. Mais il était naturel d’aborder à présent les textes, traductions et commentaires des deux grands oratorios de la Passion, ainsi que des messes et des motets, avec en particulier le chef d’œuvre de la Messe en si mineur.

Afin de constituer un ensemble cohérent sur l’ensemble de la production vocale de Bach, on a ajouté ici quelques pages chantées issues du Petit Livre de musique pour Anna Magdalena Bach, ainsi que du recueil de chorals publié par l’éditeur Schemelli en 1736, même si toutes ne sont pas de Bach lui-même, mais parce qu’elles font partie aujourd’hui du répertoire lié au compositeur.
Comme dans l’ouvrage précédent, on s’est permis des redites, afin que les commentaires de chaque œuvre puissent être lus séparément du reste. Et les nombreux en langue originale qui y figurent ont été systématiquement traduits en français.
Chacune des grandes œuvres vocales de Bach mériterait à elle seule un volume entier, si l’on voulait en développer, comme il conviendrait de le faire, tous les aspects historiques, spirituels et musicaux. La Messe en si mineur et la Passion selon saint Matthieu, par exemple, ont suscité d’innombrables études et une volumineuse littérature ; elles ont même fait l’objet de colloques spécialisés de plusieurs journées. Là n’est pas l’objectif de ce livre, qui se borne à vouloir proposer, comme pour les cantates, un faisceau d’informations claires et précises, permettant à l’amateur comme au professionnel d’entrer un peu plus avant dans les trésors de ces chefs-d’œuvre.

Jean-Sébastien Bach (1715)
Jean-Sébastien Bach (1715)

Ici ou là, j’ai jugé intéressant de mentionner un peu de la fortune posthume des œuvres, de leur connaissance et de leurs premières auditions. On constatera sans peine l’absurdité de la légende selon laquelle la musique de Bach aurait été plongée « dans un profond oubli » durant trois quarts de siècle, avant que Mendelssohn ne la « redécouvre ». Douze copies de la Messe en si mineur au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle, des exemplaires dans les mains de Haydn et de Beethoven, la circulation de l’autographe et des premières copies de la Passion selon saint Matthieu dès la fin du XVIIIe siècle, les motets toujours chantés à Leipzig lorsque Mozart se rend à Saint-Thomas, les projets éditoriaux en Angleterre et en Suisse, les premières éditions à Paris – tous les documents attestent au contraire de l’admiration que les connaisseurs nourrissaient pour l’œuvre de Bach avant même qu’elle ne soit éditée. En 1795, un Journal de la Musique peut publier un article soulignant que « La valeur des œuvres d’un Haendel, d’un Sebastian Bach et autres véritables compositeurs de leur temps, cette valeur est reconnue de tous les connaisseurs ». L’étude des documents prouve du même coup, une fois encore, à quel point il est indispensable de fonder tout commentaire et toute argumentation sur des sources historiques très précises et incontestables. Ne jamais rien avancer, ni prendre pour avérée quelque information que ce soit, qu’on ne l’ait dûment vérifiée au préalable, en croisant les témoignages et en en mentionnant la source.

Enfin, je voudrais souligner que si l’on prenait la peine d’étudier chronologiquement toutes les hypothèses, les découvertes effectuées depuis le début du XIXe siècle et les méthodes employées pour y parvenir, en même temps que les questionnements qui ont permis d’aboutir aux résultats actuels et tous ceux qui restent encore sans réponse, il serait possible, grâce à l’étude de la seule Messe en si mineur, d’écrire un traité de la méthode en musicologie. On n’en aura jamais fini avec Bach.

Gilles Cantagrel

Passions, Messes et Motets. Note de l’éditeur sur la quatrième page de couverture

Après le volumineux ouvrage consacré par Gilles Cantagrel aux cantates de J. S. Bach, celui-ci traite d’un ensemble d’œuvres non moins capitales dans le répertoire de la musique occidentale : les deux Passions (selon saint Jean et selon saint Matthieu), les messes (et en particulier la Messe en si mineur), les motets.
Afin de constituer un ensemble cohérent sur l’ensemble de la production vocale de Bach, on a ajouté ici quelques pages chantées issues du Petit Livre de musique pour Anna Magdalena Bach, ainsi que du recueil de chorals publié par l’éditeur Schemelli en 1736 (si toutes ne sont pas de Bach lui-même, elles font partie aujourd’hui du répertoire lié au compositeur).
Comme dans l’ouvrage précédent dont il constitue le complément logique, on trouve ici, précédés d’introductions générales, le texte original des oeuvres avec sa traduction en vis-à-vis et un commentaire pas à pas qui constitue un guide d’écoute permettant à l’auditeur attentif d’approfondir sa perception. L’information, d’ordre historique, spirituel et musical, ouvre des perspectives sur les détails de l’écriture et la richesse infinie de ces chefs-d’œuvre.
Tenant compte des résultats les plus récents de la recherche musicologique, cet ouvrage se trouve également d’une grande accessibilité pour tout mélomane, l’érudition de Gilles Cantagrel s’exprimant toujours dans un langage des plus clairs.



À propos de Gilles Cantagrel :

Gilles Cantagrel est musicologue, écrivain, conférencier et pédagogue français né le 20 novembre 1937 à Paris. Il étudie la physique, l’histoire de l’art et la musique à l’École normale et au Conservatoire de Paris. Il pratique aussi l’orgue et la direction chorale. Il s’oriente vers le journalisme et la communication et écrit dans des revues comme Harmonie et Diapason. Il devient producteur d’émissions radiophoniques en France et à l’étranger et dirige les programmes de France Musique entre 1984 et 1987. Conseiller artistique auprès du directeur de France Musique, il fut vice-président de la commission musicale de l’Union européenne de radio-télévision. Il est l’auteur d’une série de films sur l’histoire de l’orgue en Europe. Enseignant, conférencier, animateur, il participe en 1985 à la création du salon de la musique classique Musicora.

Il a été président de l’Association des Grandes Orgues de Chartres de 2003 à 2008 et administrateur d’institutions comme le Centre de musique baroque de Versailles, et membre du conseil de surveillance de la Fondation Bach de Leipzig. En 2001, il est nommé membre du Haut comité des célébrations nationales par le ministre de la Culture. Il a été maître de conférences à la Sorbonne, intervient au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et dans différents conservatoires et universités en France et au Québec. Il donne des conférences en Europe en Amérique du Nord et participe à des jurys de concours internationaux. Depuis quelques années il participe au Festival Bach en Combrailles. Il est un expert reconnu du Kantor de Leipzig.

Gilles Cantagrel est correspondant de l’Académie des beaux-arts depuis le 29 novembre 2006.


J.-S.Bach, passions, messes et motets
Aux éditions Fayard

- Et retrouvez toutes les émissions de Gilles Cantagrel ici






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires