Pilule, sexe, ADN : trois révolutions qui ont bouleversé la famille 2/3

avec Evelyne Sullerot
Deuxième émission d’une série de trois : Comment, la révolution contraceptive, sexuelle et génétique a fait évoluer la structure familiale ? Réponses dans le livre d’Evelyne Sullerot, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques et cofondatrice du Mouvement français pour le planning familial en 1956.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : PAG115
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag115.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 29 juin 2006

Dans cette seconde émission, Evelyne Sullerot évoque en détail la révolution contraceptive et sexuelle

Evelyne Sullerot, cofondatrice du Mouvement français pour le planning familial, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques.
Evelyne Sullerot, cofondatrice du Mouvement français pour le planning familial, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques.

En 1956, le biologiste américain Pincus crée la première pilule contraceptive, fiable à 100 %. Testée tout d’abord sur des Portoricaines, elle sera ensuite délivrée aux Américaines du Nord, aux Suisses et aux Anglaises.

Cette même année 1956, Evelyne Sullerot et Marie-Andrée Weill-Hallé créé le Mouvement français pour le planning familial (MFPF), avec un but : faire pression sur l’État pour autoriser la pilule en France. En 1965, elle est enfin délivrée sous prescription aux françaises. Il faut cependant attendre 1967 pour que la loi de 1920, interdisant tout frein au contrôle des naissances soit modifiée. En gagnant ce combat pour le droit à la contraception, Evelyne Sullerot et Marie-Andrée Weill-Hallé pensaient aussi limiter les avortements. Ce fut le cas. Mais très vite, elles furent dépasser par les mouvements féministes qui voulaient obtenir le droit à l’IVG. Evelyne Sullerot et Marie-Andrée Weill-Hallé ne se reconnaissant plus dans les revendications de ces femmes radicales, quittent alors le mouvement qu’elles avaient fondé.

Pendant les années 1970, la révolution sexuelle et l’avènement de la consommation de masse transforment peu à peu le sexe en marchandise. C’est l’époque des communautés et de la mise en question du modèle familial. Le nombre des mariages baissent, les divorces se multiplient. L’individu prend le pas sur le couple et sur la famille, et les femmes, enfin en pleine possession de leurs corps, ont leur revanche sur les hommes. Retour sur cette période des années 1965 aux années 1990, avec Evelyne Sullerot.

Evelyne Sullerot a articulé son livre Pilule, sexe, ADN en quatre parties :
- 1945-196 : la période prérévolutionnaire ;
- 1965 : la révolution contraceptive ;
- 1975 : la révolution sexuelle ;
- La révolution génétique.

Pour en savoir plus :

Retrouvez les deux autres émissions ici :
- La période prérévolutionnaire 1/3 .
- La révolution génétique 3/3 .

- Pilule, sexe, ADN : trois révolutions qui ont bouleversé la famille, éd. Fayard, Paris, avril 2006. 20€.

- Son éditeur Fayard :

http://www.editions-fayard.fr/Auteur/FrAuteur.htm

- Académie des sciences morales et politiques :

http://www.asmp.fr/presentation/correspondants.htm#c






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires