Portraits du Dieu des chrétiens : Comment regarder une image, une peinture ? (1/2)

L’historien des images Francois Boespflug est l’invité de Damien Le Guay
Depuis que le Dieu des chrétiens s’est incarné, rendu visible, il se dit par la théologie mais il se pense aussi par les images. Il y a donc une histoire de ces images, de ces mises en formes, d’où la conviction du spécialiste François Boespflug, que « le christianisme latin est le seul des trois monothéismes qui ait toléré puis accepté, légitimé, suscité et pratiqué une formidable galerie de « portraits » du Dieu unique ».


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Damien Le Guay
Référence : pag998
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag998.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 11 décembre 2011

Dans cette émission (qui sera suivie d’une seconde) nous nous poserons différentes questions : Comment voir, comment penser l’image et comment l’image nous aide-t-elle à penser ? Nous partirons de la « mort artistique de Dieu » au XXe siècle que François Boespflug considère comme « un tournant » et un « événement majeur de l’histoire de la civilisation d’inspiration chrétienne ».

Cette privation du regard, de la visibilité par l’image, en quoi est-elle une sorte de cécité de notre sensibilité religieuse ? Puis, nous examinerons le pouvoir de l’image. François Boespflug allant jusqu’à considérer que « l’humanisation de l’existence passe par la vie avec les images ». Comment aborder une image ? Comment s’en imprégner, s’en émouvoir ? Comment “voir” ces images, sans être “écrasé” par tous les textes qui leur sont consacrés ? Une peinture est-elle seulement «  une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre agencé » selon la définition qu’en fit Maurice Denis ? Comment l’œil écoute-t-il – selon ce qu’en dit Paul Claudel ? Telles seront les différentes questions que nous nous poserons.
Ajoutons que pour François Boespflug, nous nous devons, pour accompagner l’image, de prendre la parole car, dit-il « nous sommes sommés par l’œuvre de prendre la parole, comme le monde réveille le poète »


François Boesplug est dominicain depuis 45 ans, professeur d’histoire d’images religieuses à l’université de Strasbourg depuis 35 ans, auteur d’une somme, reconnue comme un « classique » (en particulier par Régis Debray) lors de sa parution en 2008 : Dieu et ses images (Bayard) et qui vient de reparaître début octobre 2011. Ce livre (500 pages, 300 images), est un époustouflant travail de synthèse, de maîtrise de cette histoire des images en occident chrétien, de mise en perspective et de pédagogie.
Ajoutons à cela un livre d’entretiens (fait avec Bérénice Levet) : La pensée des images (Bayard, octobre 2011).

Dans une seconde émission, nous verrons, avec François Boespflug, l’histoire de cette représentation de Dieu depuis l’interdiction complète jusqu’au moment de la multiplication des thèmes. Pour finir par une occultation de cette représentation.

Damien Le Guay

- Avec notre invité, écoutez aussi : Il descendit du ciel : Nativité et Incarnation dans l’art médiéval
- et prochainement sera mise en ligne la seconde émission avec F. Boespflug et Damien Le Guay.

Retrouvez les autres émissions de Damien Le Guay sur Canal Académie.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires