Le Japon dans les arts : ofuda, estampes et armures samouraï

Le regard de Jean-Noël Robert, philologue de la civilisation japonaise, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
La haute connaissance du Bouddhisme, de la langue et de la civilisation japonaises de Jean-Noël Robert nous guide pour évoquer les ofuda, les estampes et les armures samouraï. Trois exemples pour découvrir une vision de l’art à la fois différente et proche de la culture occidentale, présentés au micro de Marianne Durand-Lacaze, par l’orientaliste Jean-Noël Robert, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, professeur au Collège de France, pour une entrée passionnante dans les arts du Japon par les mots, la civilisation et la religion, loin de l’histoire de l’art habituelle, et pour servir les arts avec savante noblesse.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : CARR834
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr834.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida7915-Le-Japon-dans-les-arts-ofudas-estampes-et-armures-samourai.html
Date de mise en ligne : 11 mars 2012

Jean-Noël Robert est membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres où il a été élu en 2006. Orientaliste, spécialiste du Bouddhisme japonais, il occupe depuis peu au Collège de France, la chaire de Philologie de la civilisation japonaise. Il a prononcé sa leçon inaugurale le 2 février 2012. Comment le mot « art » se traduit en Japonais et quel sens a-t-il pour les Japonais ?

Pourquoi parle-t-on souvent du "raffinement" des arts du Japon ? Confucius disait je transmets mais je ne crée pas, nous rapporte Jean-Noël Robert. Comment l’art est-il perçu dans la culture japonaise ? Comment les influences chinoises, coréennes, européennes se sont-elles inscrites dans les arts de l’archipel japonais ? Voilà quelques unes des questions auxquelles répond le philologue avant d’aborder l’influence du bouddhisme, du shintoïsme et du taoïsme sur les arts du Japon, à travers l’étude des ofuda, ces images pieuses gravées sur papier, très populaires, mais aussi à travers les estampes, autres images emblématiques de la civilisation japonaise et enfin, à travers les armures des samouraï du XVIIIe et XIXe siècle où la présence des divinités protectrices et des légendes locales s’accordent pour donner aux objets une fonction à la fois guerrière et esthétique.

Catalogue de l'exposition
Catalogue de l’exposition

Dans cette émission, Jean-Noël Robert explique la particularité des ofuda ces images que le croyant bouddhiste pouvait avoir sur lui, partout, en toutes circonstances. Elles se présentent sous la forme d’un petit feuillet imprimé figurant une divinité et une inscription. Gravées sur bois, elles étaient distribuées aux fidèles comme preuve de leur visite dans les lieux de pélerinage. L’ofuda accompagne un texte bouddhique ou un extrait. C’est là un moyen simple et efficace de diffusion des textes bouddhiques. En France, les ofuda sont connues par la formidable collection de Bernard Frank orientaliste, spécialiste du bouddhisme et de son iconographie (mort en 1996). Membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et professeur nommé au Collège de France en 1979, il fit de très nombreux séjours au Japon où il a visité près de 2000 lieux sacrés. Ainsi il est parvenu à réunir 1000 exemplaires de ces ofuda. Cette exceptionnelle collection a fait l’objet d’une exposition au Musée Guimet de mai à octobre 2011 dans les Galeries du Panthéon Bouddhique. Un lieu unique où sont réunies un ensemble de sculptures rapportées par Emile Guimet et justement assemblées par Bernard Franck. Ce dernier considérait ces images pieuses comme un matériau essentiel à sa recherche sur l’iconographie bouddhique. S’il n’a pas eu le temps d’en faire le catalogue raisonné en y associant le résultat de ses travaux, il a laissé un article "Ofuda images gravées des temples du Japon" qui évoque la constitution patiente de cette collection. La richesse de ces gravures permet pour Jean-Noël Robert, de comprendre l’assimilation progressive du bouddhisme indien par les Japonais.

Jean-Noël Robert, 11 décembre 2011, Canal Académie
Jean-Noël Robert, 11 décembre 2011, Canal Académie
Copyright Canal Académie

Jean-Noël Robert aborde également l’influence du bouddhisme sur d’autres images, comme les estampes plus connues du grand public, et les armures samouraï. L’exposition au Musée du quai Branly, Samouraï armure du guerrier a présenté dernièrement les pièces de la collection de Gabriel Barbier Mueller, qui ont traversé l’Atlantique pour cette exposition qui s’est déroulée du 8 novembre 2011 au 29 janvier 2012. Les estampes des Huit maîtres de l’ukiyo-e,, présentées à la Maison de la culture du Japon, à l’automne 2011, ont montré aux Parisiens des pièces d’une qualité rare, jamais exposées en France, l’occasion de voir de très beaux exemples d’estampes polychromes du XVIIIe et XIXe siècles.

Pour en savoir plus

- Jean Noël Robert sur le site de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
- Jean Noël Robert sur le site du Collège de France
- Musée des arts asiatiques Guimet
- Musée du Quai Branly

Pour acheter le catalogue de l’exposition :

Catalogue d’exposition Ofuda La collection Bernard Frank - Images gravées des temples du Japon

_- A écouter aussi, notre interview : Art et Armures, la passion de Gabriel Barbier-Mueller pour les Samouraïs






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires