Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Olivier Picard : Hérodote, l’enquêteur curieux de tout, donne naissance à l’Histoire (1/3)

L’académicien des inscriptions et belles-lettres évoque la transmission du savoir historique en Grèce classique

« Avant l’Enquête d’Hérodote, en fait d’Histoire, il n’y avait rien. » Olivier Picard, membre de l’Académie des inscriptions et belles lettres, évoque, Hérodote (484-420), considéré comme le père de l’Histoire. Ses Histoires relatent les relations gréco-perses en général, les guerres médiques en particulier. Mais l’œuvre va bien au-delà : Hérodote s’est fait géographe, ethnologue, botaniste, zoologue... Il était curieux de tout. Comment est-on passé de l’épopée à l’enquête historique ? Quels intérêts, quelles découvertes, quels sursauts ont pu amener un changement aussi radical ? Quelle fut la transmission du texte d’Hérodote ? Autant de questions auxquelles l’éminent helléniste Olivier Picard, répond dans cette émission.


Bookmark and Share

Né à Halicarnasse (Asie Mineure) et mort à Thourioi (Italie) Hérodote connut complots, révolutions, exils, grands voyages dans le monde méditerranéen et au-delà, revirement de fortune et gloire littéraire. Il séjourna à Athènes au moment le plus brillant de son histoire. Il connaissait et le monde grec et le monde « barbare » (appelé ainsi car ne parlant pas le grec), il a vu plus de pays et de peuples qu'aucun autre.
Au V° siècle avant Jésus Christ -et seulement pendant cinquante ans environ au cours de ce V° siècle- l'élan créateur d'Athènes posa les principes de la démocratie, inventa la tragédie, la comédie, donna ses statuts réels à la philosophie, entama la rhétorique, développa la médecine et fonda un genre nouveau : l’enquête historique.


Un genre nouveau du savoir
« Hérodote d'Halicarnasse présente ici les résultats de son enquête, afin que le temps n'abolisse pas les travaux des hommes et que les grands exploits accomplis soit par les Grecs soit par les Barbares, ne tombent pas dans l'oubli ; et il donne en particulier la raison du conflit qui mit ces deux peuples aux prises » (I, Préface).
Hérodote, dans sa préface, s'est donné, lui-même, le titre de « Père de l'Histoire »: le mot « enquête » se disant en grec historiaJe sais parce que je me suis renseigné »). En enquêtant, Hérodote procéda à des recherches de témoignages variés pour, tel un médecin, poser un diagnostic. Ainsi son œuvre le sépara à tout jamais de ce qui existait avant : les épopées, les annales et les chroniques transcrites par les scribes du Proche-Orient au service des Rois.
L'Égypte, Babylone, la Syrie, avaient des clercs qui notaient les exploits des Pharaons, des Rois. Les scribes babyloniens relevaient, aussi, les grands évènements naturels (les bonnes ou mauvaises récoltes, les inondations, les invasions de sauterelles, etc.) pour établir une relation entre les phénomènes de la nature et les phénomènes historiques et essayer de prédire l'avenir.

Étant indépendant, Hérodote fut très(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires