Paris, capitale mondiale des arts premiers

Parcours des mondes 2011 avec Françoise Barrier
Le Salon international des arts premiers Parcours des mondes 2011 qui se tient à Paris, dans les galeries de Saint-Germain-des-Prés s’affirme pour son dixième anniversaire comme un lieu de rendez-vous incontournable des arts d’Afrique, d’Océanie, d’Asie et des Amériques. Ecoutez Françoise Barrier directrice de publication de la revue Art tribal et organisatrice de ce salon au micro de Marianne Durand-Lacaze.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : VUE514
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/vue514.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida7629-Paris-devient-capitale-mondiale-des-arts-premiers.html
Date de mise en ligne : 7 septembre 2011

Le Salon International Parcours des mondes réunit les marchands d’arts premiers les plus prestigieux du monde. L’occasion pour l’amateur comme pour le collectionneur ou l’étudiant d’art de voir des pièces exceptionnelles pour leur esthétique, leur qualité de conservation et leur rareté. Si l’approche n’est pas forcément muséale, elle s’en approche vraiment par sa qualité.

Figure de reliquaire Kota Obamba, Gabon XIXe siècle. Bois, plaque de cuivre et de laiton, fer. H.54 cm
Figure de reliquaire Kota Obamba, Gabon XIXe siècle. Bois, plaque de cuivre et de laiton, fer. H.54 cm
©photo Hugues Dubois, Galerie Yann Ferrandin

Les 64 galeristes participants, pour la moitié étrangers venus de Bruxelles, New-york, de Londres de Sydney, de Rome, de Madrid, de Munich, ont à cœur de présenter leur collection sous formes d’exposition thématique dans les galeries du Quartier des beaux-arts : le visage humain ou animal (Galerie David Serra, Barcelone), la célébration de la femme dans les fêtes villageoises au Mali ( Galerie Loeb, Paris), les arts anciens de Polynésie (Galerie Flak, Paris), l’art précolombien de l’espace maya (Galerie Furstenberg). La diversité des expressions artistiques conduit le public de surprises en surprises allant de la découverte de bijoux d’Asie (galerie Cédric le Dauphin, Paris) à celle des totems miniatures (Galerie Dodier, Avranche) ou de sculptures (Galerie Renaud Vanuxem). L’exposition des gardiens de reliques ancestrales des peuples Kota, Shamaye ou Mahongwé, canons de l’art africain, sélectionnés avec rigueur et élégance par Yan Ferrandin offre au visiteur comme au collectionneur une émotion rare (Galerie Yann Ferrandin, Paris).






Eventail <i> Tahi'i</i>, Îles Marquises. Première moitié du XIXe siècle. dent sculptée et vannerie. H. : 43 cm, collecté avant 1847
Eventail Tahi’i, Îles Marquises. Première moitié du XIXe siècle. dent sculptée et vannerie. H. : 43 cm, collecté avant 1847
© Photo D.Voirin alerie Flak, Paris

Les pièces de qualité semblent ne pas manquer et inscrivent Saint-Germain -des-Près, berceau de la découverte de ce qu’on appelait autrefois l’art primitif dans un renouvellement des approches en accord avec l’évolution du goût du public, plus ouvert qu’avant. La création du Pavillon des Sessions au Louvre et l’ouverture du musée du quai Branly ont probablement joué un rôle essentiel auprès du grand public. L’affirmation de nouvelles générations de marchands d’art et de collectionneurs accompagne cette évolution. La passion de Pierre Moos, président du salon depuis 2008, avec toute son équipe du magazine Art tribal a réussi a imposé Paris comme la capitale internationale des arts premiers.

Epée rituelle, Congo, ivoire et métal
Epée rituelle, Congo, ivoire et métal
© Photo F.Dehaen-Studio Asselberghs, Galerie Bernard de Grunne, Bruxelles

Françoise Barrier évoque dans cette entretien le collectionneur James (Jim) Ross, président d’honneur de cette édition 2011 de Parcours des mondes. Il a joué un rôle essentiel dans la constitution d’un fonds d’archives numérisées au sein du département d’art africain de l’Université de Yale que le public qui se rendra au salon, pourra consulter à la Galerie Moisan où se trouve le Point info du salon. Ce collectionneur américain talentueux et généreux est aussi et d’abord reconnu pour son œil exceptionnel.
Françoise Barrier présente deux pièces qui l’ont particulièrement touchée. Elle nous parle d’un éventail tahi’i des Îles Marquises de la première moitié du XIXe siècle (Galerie Flak), collecté avant 1847 par Georges-Louis Winter, dont le manche est une dent de cachalot sculptée et dont la vannerie obéit à un tissage très complexe. Elle a choisi aussi d’évoquer pour les auditeurs de Canal Académie un sabre rituel du Congo dont la poignée d’ivoire représente une figure féminine, les mains croisées dans le dos "d’une dignité émouvante, une esclave" nous dit-elle...L’œuvre est exposée par la Galerie bruxelloise Bernard de Grunne (Galerie Patrice Trigano).

Les organisateurs de Parcours de mondes ont pour projet de coupler ces expositions dans les galeries de Saint-Germain avec des expositions d’arts premiers dans les musées parisiens, une extension grand public audacieuse labellisée pour les prochaines éditions du salon qu’on souhaite voir concrétisée.

Sur Canal Académie, autour de Parcours de mondes et l’Afrique, découvrez d’autres émissions dans nos archives :
- Arts d’Afrique : la Fondation Zinsou



Françoise Barrier
Françoise Barrier

Pour en savoir plus

Plan, parcours, listes des participants et catalogue en ligne sur le site Internet de Parcours des mondes
Le salon se déroule dans le "Quartier des Beaux-Arts" à Saint-Germain-des-Prés, Paris, VIe dans les galeries situées le long des rues des Beaux-Arts, de Seine, Jacques Callot, Mazarine, Guénégaud, Visconti, Jacob, Bonaparte et de l’Echaudé.

Horaires
Du mercredi 7 au dimanche 11 septembre 2011 : de 11h à 19h

Le jeudi 8 septembre, nocturne jusqu’à 21h

Dimanche 11 septembre, jusqu’à 17h

Point d’information
Galerie Frédéric Moisan :72 rue Mazarine

Accès
Métro : lignes 4 ou 10, arrêt Odéon

Bus : lignes 58 ou 70, arrêt Mazarine

Lignes 39 ou 95, arrêt Jacob

Lignes 24 ou 27, arrêt Pont Neuf - Quai des Grands Augustins

Voiture : parking rue Mazarine

- Magazine Art tribal






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires