Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Economie : austérité ou rigueur ? Quelle différence ?

Les politiques minimisent-ils les maux ? Un rendez-vous économique du Cercle Turgot, avec Nicolas Bouzou et Jean-Louis Chambon
Si le terme rigueur fait froid dans le dos des consommateurs, le mot austérité ne fait pas moins peur... Ils ne recouvrent pas les mêmes choix politiques. Nicolas Bouzou, président d’Astérès et vice-président du Cercle Turgot, présente les différences entre ces deux notions en économie, invité par Jean-Louis Chambon. Un bon moyen de comprendre ce qui nous attend !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : ECL719
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/ecl719.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida7620-Austerite-ou-rigueur.html
Date de mise en ligne : 11 septembre 2011


« Cachez cette rigueur que je ne saurais voir ! » Ou bien préférez- vous le refrain de la chanson populaire « encore des mots, toujours des mots... »
On pourrait en sourire s’il ne s’agissait de l’avenir du modèle de société auquel nous sommes très attachés : la démocratie restant jusqu’à preuve du contraire intimement liée au capitalisme libéral.
Quoique, le « capitalisme totalitaire » du modèle chinois peut sans doute faire des adeptes ; il est en passe de devenir l’alternative crédible par ses succès commerciaux et financiers et ses visées hégémoniques.
Après tout le « rêve collectiviste » a eu ses thuriféraires et ses heures de gloire !!!

Il semble toutefois que la complaisance des États occidentaux n’aille pas jusque là et qu’ils soient décidés à se mettre en situation de sortir de la spirale infernale dans laquelle ils sont entrés avec la répétition des crises. 2008-2011, ça n’en finit pas !!! Et la tempête boursière de cet été, associée à la « crise de la dette » commence à atteindre le moral, même des plus optimistes, les investisseurs comme les consommateurs.
Aussi sur fond d’échéances électorales et des tentations démagogiques de la « démocratie d’opinion », les efforts de communication auxquels se livrent les responsables politiques pour tenter de minimiser les vrais « maux » du capitalisme occidental, de la vieille Europe et accessoirement de notre belle France ont quelque chose de pathétique. Car il y a en réalité autant de différences entre une « politique de rigueur » et une « politique d’austérité » qu il y en a entre un chameau et un dromadaire quand on s’apprête à traverser le désert !

Ainsi la forme d’interdit pesant sur la qualification de l’action qui s’apprête à être conduite devient préoccupante ; elle rappelle les vieilles peurs des responsables politiques devant le risque d’incarner devant l’Histoire une « politique » et d’avoir le courage moral de l’incarner devant la postérité et l’opinion publique, et donc les électeurs… Comme l’indique Alain-Gérard Slama : « En économie comme en politique le choix du mot juste est un art...  ».

Une « politique d’austérité » cherche à réduire les coûts et les dépenses publiques tandis que la « politique de rigueur » a pour objectif la stabilité des prix, la réduction des déficits publics et extérieurs.
La politique de redressement qui vient d’être mise en place à travers les récentes dispositions qui ont été prises (rabotages des niches fiscales, fiscalité des heures supplémentaires et des plus-values...etc.), pourra-t-elle nous dispenser de mesures plus radicales (hausses d’impôts générales et taxation de le consommation à travers la mise en place d’une T.V.A. soçiale dont le gouvernement dit ne pas vouloir entendre parler ?
Avec en toile de fond une promesse de « Règle d’or », que déjà Turgot appelait de ses vœux [1].


Jean-Louis Chambon



En savoir plus :
- Nicolas Bouzou sur le site d’Astérès.
- La chronique « Économique et finance » de Jean-Louis Chambon sur Canal Académie
- Site du Cercle Turgot
- Réécoutez nos deux interlocuteurs dans l’émission Nicolas Bouzou : "Il y a des vérités pas bonnes à dire mais incontournables !"

[1] Voir à ce sujet l’ouvrage du cercle Turgot et les commentaires de la lettre de Turgot au roi : Rigueur ou relance, le dilemme de Buridan, édité chez Eyrolles 2011






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires