Xavier Desmier, le photographe amoureux des mangroves

Lauréat du concours Photo par nature 2011 organisé par le Muséum national d’histoire naturelle
Xavier Desmier, grand gagnant du concours "Photo par nature" organisé en 2011 par le Muséum national d’Histoire naturelle et Fox Channels, revient ici sur sa carrière et présente son projet de reportage : "La vie dans les Sundarbans, la plus grande mangrove du Monde". Cette émission est proposée dans le cadre du partenariat Canal Académie-Muséum d’Histoire naturelle.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : FOC658
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/foc658.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida7491-Xavier-Desmier-le-photographe-amoureux-des-mangroves.html
Date de mise en ligne : 28 août 2011


Quoi de mieux qu’un arrêt sur image pour étudier l’évolution de notre planète ? Quoi de mieux qu’une photographie pour nous montrer où nous en sommes ? Ces prises de conscience pixelisées sont le fruit d’hommes et de femmes, amoureux de la nature qui parcourent le monde, boîtier en main, pour ramener la bonne prise de vue, celle qui fait peur, qui scandalise, mais aussi qui émerveille. Xavier Desmier est de ceux-là. Ce photographe, issu de la génération marquée par Jojo le mérou, qui a vécu les pérégrinations océaniques de Jacques-Yves Cousteau, de l’Académie française (1988), avec la fameuse équipe au bonnet rouge, et qui a affronté le monde polaire aux côté de Jean-Louis Etienne, s’est lancé dans une nouvelle aventure, en solitaire cette fois-ci : une série de reportages dans les mangroves.

Ces forêts de palétuviers représentent 70% des côtes tropicales humides et jouent un rôle primordial dans la préservation de notre environnement. Elles constituent non seulement de formidables puits de carbone, mais abritent aussi une biodiversité insoupçonnée. Mieux encore, elles sont le lieu de vie de plusieurs centaines de milliers d’individus, qui ont appris à vivre en symbiose avec cet environnement pour le moins hors du commun. Pourtant, et c’est bien là ce qui inquiète Xavier Desmier, leur préservation n’est pas assurée. Les effets néfastes des activités humaines et le réchauffement climatique mettent en péril ces espaces exceptionnels. Leur disparition aurait des retombées tragiques.

© Xavier Desmier

Aussi, avant qu’il ne soit trop tard, notre invité a décidé de dévoiler au monde les richesses inconnues qu’elles recèlent. Prenant le parti de montrer ce qui est beau pour sensibiliser, plutôt que de jeter à la face des hommes la laideur qu’ils peuvent engendrer, il est parti vivre pendant 6 mois au sein de l’ethnie Baga, dans la mangrove de Guinée. Ce passionné du monde animalier y a appris à aimer les hommes et la façon qu’ils ont d’évoluer en harmonie avec leur milieu. Fort de cette expérience, il a tourné son objectif vers les Sundarbans, la plus grande mangrove du monde située dans le delta du Gange, à cheval sur le Bangladesh et l’Inde. Ce projet intitulé « La vie dans les Sundarbans, la plus grande mangrove du Monde » a séduit le jury du concours « Photo par nature » par son originalité mais aussi par son humanité.

Enthousiaste à l’idée de retrouver le terrain il n’en est pas moins pessimiste. Convaincu que l’humanité n’emprunte pas la bonne voie, il ne peut qu’espérer que ses travaux, ses «  petites gouttes d’eau  », aient un impact sur le public ; tout comme les appels lancés par Yann Arthus-Bertrand, de l’Académie des beaux-arts, ont pu faire bouger les mentalités, ont poussé les gens à s’engager.
Car voilà la seule solution, s’engager. Et Xavier Desmier se veut être le témoin de ceux qui s’engagent, accompagnant des missions scientifiques internationales au Mozambique et à Madagascar, ou encore en immortalisant les travaux de l’association Le cercle polaire, aux côtés de Michel Rocard, ambassadeur des pôles pour la France, qui cherche à protéger ce vide juridique qu’est l’Arctique.
Mais affronter les hommes semble être bien plus difficile que parcourir les zones hostiles peuplées d’animaux sauvages, à la fois magnifiques et dangereux.

C’est donc de courage dont a besoin notre aventurier photographe, du courage pour lutter contre un monde qui part à vau-l’eau. Quant à son expédition dans les mangroves, il est confiant, Pisit Chansnah, cofondateur de l’ONG Mangrove Action Project, lui a confié un secret : « Les mangroves protègent les hommes qui protègent les mangroves ».



En savoir plus :

- Xavier Desmier a participé à l’exposition « Des forêts et des Hommes », à se propos revenez sur : Des forêts et des hommes, le film de Yann Arthus-Bertrand pour l’année internationale des forêts.
- Vous pourrez retrouver le résultat de ses travaux dans les Sundarbans exposé au Jardin des plantes de Paris à l’été 2012.
- Consultez les sites du Muséum national d'Histoire naturell... et du concours Photo par nature

- Jacques-Yves Cousteau, membre de l’Académie française
- Yann Arthus-Bertrand, membre de l’Académie des beaux-arts






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires