La place de la politique dans les médias et la société (1/4)

Colloque Regard sur l’homme contemporain session mai 2011 (1/4). Avec Pierre Manent et Bérénice Tournafond
Dans ce troisième et dernier colloque Regard sur l’homme contemporain, les intervenants s’intéressent à l’influence de la politique, des médias et des milieux économiques sur notre société et notre comportement. Philosophes, juristes, scientifiques se penchent sur la question. Ce premier volet vous propose d’écouter l’introduction de Bérénice Tournafond, organisatrice du colloque ainsi que l’intervention de Pierre Manent, historien et philosophe, sur la place de la politique dans la vie humaine.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Canal Académie retransmet la totalité des interventions du colloque consacré à la place de l’impact de la politique et des médias sur notre société qui avait lieu en mai 2011 à l’Institut de France.
Retrouvez dans ce premier volet d’une série de quatre, l’introduction de Bérénice Tournafond ainsi que l’intervention de Pierre Manent.

« Alors que la querelle des méthodes et des sciences fait rage pour expliquer, comprendre notre environnement, notre monde et nos sociétés, je vous propose une approche pluridisciplinaire de l’homme contemporain. Ce troisième colloque "Regard sur l’homme contemporain", fait suite à l’étude de l’homme dans sa plus profonde individualité, soit ses émotions, ses réactions face au monde extérieur, à la morale... Écartant les méthodes individualiste et holiste, la vision de l’homme au sein de ce colloque est avant tout “interactionniste”. C’est-à-dire que l’on tente de comprendre comment homme et société s’influencent mutuellement. La compréhension de ces interactions étant lacunaire, deux thèmes cruciaux seront abordés : médias et politique.
En outre, cette ambition est directement liée au constat d’un décalage de plus en plus prégnant entre la conception de l’homme et sa réalité, aspirations humaines et société. En effet, face à l’accélération de l’histoire et à un monde de plus en plus complexe, on observe une perte de repères sur ce qu’est l’homme. Individualiste forcené, bien loin de l’être hyper-intégré d’autrefois ? L’homme contemporain n’est-il qu’un électron perdu dans ce monde « désenchanté », seul avec sa rationalité ? Ce colloque nous permet d’en douter.

Ainsi, plusieurs intervenants aux divers horizons épistémologiques tenteront d’apporter une vision globale de l’homme contemporain : Pierre Manent étudiera « quelle est la place de la politique dans la vie humaine ? » tandis que Madame Canto-Sperber interviendra sur « Intérêt général et bien commun, politique et moral ». Poursuivrons Philippe Lauvaux et Alain Berthoz respectivement sur « l’influence des institutions » et sur les neurosciences sociales. Enfin, Catherine Rouvier abordera l’influence des émotions en politique. »

Bérénice Tournafond

La place de la politique dans la vie humaine

Par Pierre Manent, historien et philosophe

« L’expérience spécifique du vingtième siècle fut celle d’une politisation extrême de la vie humaine » déclare Pierre Manent. De ce phénomène ont pu naître les totalitarismes modernes, bien différents des tyrannies connues jusqu’alors. Par rejet, l’Europe, terre des totalitarismes, a connu un important mouvement de dépolitisation et de repli sur la sphère privée. Comment expliquer cet incroyable retournement vers le libéralisme, comment en est-on arrivé à ce phénomène de défiance face à la politique, à ce rejet du commun ? Pierre Manent dénonce alors l’illusion de la société civile sensée « se suffire à elle-même ». C’est-à-dire le sentiment selon lequel nous pensons que le processus de civilisation permet de se passer de la politique. D’où une confiance supérieure en des éléments économiques, sociaux, moraux… Ce mirage de la société civile s’exprime pleinement dans de grands mots souvent vides de sens tels « Europe », « Mondialisation »…
Finalement selon Pierre Manent, le vœu commun serait un être ensemble à la rencontre du processus de civilisation et du gouvernement représentatif. L’intervenant décrit alors notre situation actuelle : celle d’une contradiction entre ces deux éléments pas toujours compatibles. On assiste en effet au rejet de l’instance politique par le processus de civilisation et par conséquent son système représentatif, sa vocation à gouverner le peuple. Pierre Manent met alors en garde des risques de la croyance selon laquelle le processus de civilisation suffirait à conserver nos droits. D’une part nous ne savons pas combien de temps encore celui-ci sera en mesure de le faire. D’autre part, cette abolition de l’espace politique supprime la capacité d’action des individus, essence même de leur liberté . Il faut désormais, selon Pierre Manent, comprendre l’importance du commun, d’un retour au politique, sentiment partagé par Monique Canto Sperber traitant de « intérêt général et bien commun : la politique et la morale » dans ce même colloque.

Bérénice Tournafond est juriste, diplômée d’étude supérieure en droit, chargée d’enseignement à l’Université de Paris XII et chef d’entreprise. Elle anime depuis plusieurs années, avec la participation d’académiciens, d’universitaires et de professionnels, un groupe de réflexion sur le système politique économique et social avec la préoccupation principale de replacer l’Homme au cœur de ces sujets et de lui redonner dans la société une place qui soit conforme à ses aspirations profondes.
Elle a organisé plusieurs colloques sur l’identité, la justice, le logement, la médecine, la participation à la vie politique… Elle réfléchit entre autres sur l’incidence émotionnelle du droit et des systèmes politiques sur l’homme.
Elle est l’auteur de plusieurs articles et coauteur de l’ouvrage La démocratie d’apparence édité par François Xavier de Guibert.

En savoir plus :

Consultez le site hommecontemporain.org

Écoutez la suite :
- Monique Canto-Sperber et Philippe Lauvaux : la politique et la morale (2/4)
- Altruisme, politique et comportement de l’homme contemporain (3/4)
- Les émotions en politique et l’éthique en finance (4/4)

Écoutez les précédents colloques Regards sur l’homme contemporain :
- La génétique et l’immunologie pour mieux comprendre l’homme. Colloque Regard sur l’homme contemporain (1/2)
- La psychologie cognitive et le rapport sience/politique pour mieux comprendre l’homme. Colloque Regard sur l’homme contemporain

- L’influence de la spiritualité dans le comportement humain. Colloque Regard sur l’homme contemporain (1/3)
- Morale et communication : les fondements de la société humaine ? Colloque Regard sur l’homme contemporain (2/3)
- Agir et ressentir. Colloque Regard sur l’homme contemporain (3/3)






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires