Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

"Ma mère", par Jacqueline de Romilly et par Maurice Genevoix, de l’Académie française

Chacun à leur manière, brillante et émouvante, ces deux académiciens ont écrit sur leur mère. Extraits lus par Anne Delbée.
Emouvants, ces quelques extraits du livre "Jeanne" dans lequel Jacqueline de Romilly évoque sa mère, et du livre "Contes et récits" de Maurice Genevoix, tous deux de l’Académie française. "Ô mère, ô femme, ô reine admirable !" écrivait Jacques-Bénigne Bossuet, lui aussi de l’Académie française. Canal Académie profite de la fête des mères pour célébrer "ces reines admirables".


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : voi601
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/voi601.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 24 mai 2011


- Le livre « Jeanne » de Jacqueline de Romilly

C’est en 1977, année à laquelle Jeanne Malvoisin, la mère de Jacqueline de Romilly décède que l’académicienne commence à rédiger son livre « Jeanne », qui sera publié après sa mort, le 18 décembre 2010.

Ayant perdu son père très jeune, Jacqueline de Romilly a entretenu avec sa mère, une relation très forte. Les batailles, les chagrins, les ruptures, les recommencements que cette mère a traversés sa vie durant, ne l’ont jamais écartée de son désir le plus profond : le bonheur de sa fille, Jacqueline.

Jacqueline de Romilly de l'Académie française et de l'Académie des inscriptions et belles-lettres
Jacqueline de Romilly de l’Académie française et de l’Académie des inscriptions et belles-lettres
© Louis Monier

De l’adolescente que l’on surnommait la « Jeanne au bracelet d’argent » à la romancière infatigable, qui travaillait sans relâche sur sa machine à écrire, le dernier ouvrage de Jacqueline de Romilly nous fait pénétrer dans l’intimité d’une complicité entre une mère et sa fille.

« Jeanne » est un véritable éloge à celle qui lui a transmis sa passion pour Thucydide, à celle aussi qui lui confectionnait des robes ou bien la faisait voyager. Ce sont ces dons multiples d’une mère aimante qui nous sont confiés. Cette veuve de guerre devenue femme de lettres, « était, écrit Jacqueline de Romilly, beaucoup plus rebelle et audacieuse, que ne sont nos filles en blue-jeans ».

La comédienne et metteur en scène Anne Delbée lit ici plusieurs d’extraits choisis du livre « Jeanne » et nous fait plonger, avec charme et tendresse, dans les souvenirs de l’académicienne.

« Et il y eut en dernier ce sourire plein de jubilation-comme si lui était apparue, à peine croyable, la récompense de tant de peines. Le sens de ce sourire ? Je ne sais pas. Je l’ai vu ; et, depuis, je vis de ce souvenir. »

Anne Delbée est une comédienne et metteur en scène française. Elle est également l’auteur du livre « Une femme, Camille Claudel » aux éditions Fayard.




- Le livre « Contes et récits » de Maurice Genevoix

Maurice Genevoix, élu Secrétaire perpétuel de l’Académie française en 1946, a perdu sa mère très jeune, alors qu’il n’avait que 12 ans. De cette perte, il gardera toute sa vie, un ressenti douloureux. Il se souviendra plus tard de l’adolescent révolté qu’il fut, sans doute empli d’une trop grande souffrance due à la perte du repère maternel. Cette perte se retrouve en filigrane dans son œuvre, avec par exemple des romans comme « Fatou Cissé » ou « Un jour ».

Et si la nature occupe une si grande place dans l’œuvre de Maurice Genevoix, c’est que celle-ci l’a bercé dès sa jeunesse et le rappelle au souvenir de sa mère. A Châteauneuf-sur-Loire, le village de sa mère où il a grandi ou encore sur les bords de la Loire, où il aimait passer son temps libre, chacun de ces lieux lui apportait un réconfort et une incessante source d’inspiration pour ses écrits.

Maurice Genevoix, ancien secrétaire perpétuel de l'Académie française
Maurice Genevoix, ancien secrétaire perpétuel de l’Académie française
© Louis Monier

Dans ces extraits du livre « Contes et récits », l’académicien revient sur cette année 1903, où Camille, sa jeune mère meurt suite aux complications d’une grossesse. Il nous plonge dans ses souvenirs d’enfance et rappelle que malgré son absence, sa mère n’a cessé de l’accompagner jusqu’à la fin de sa propre vie : « Vieil homme que je suis devenu […]c’est elle, aujourd’hui encore, après les épreuves des années, qui ranime au fond de mon cœur, l’invincible amour de la vie qui ne s’éteindra qu’avec moi. » Découvrez avec cette lecture , les traits de cette femme « tendre et rieuse ».




Nous remercions les éditions de Fallois, et la Fondation de France, de leur autorisation de publier les extraits de "Jeanne". Et les éditions Plon pour les extraits de "Contes et récits".

- En savoir plus :

- Retrouvez d’autres émissions avec Jacqueline de Romilly et Maurice Genevoix sur Canal Académie.

- Consultez la fiche de Jacqueline de Romilly sur le site de l’ Académie française et sur le site de l’Académie des inscriptions et Belles-lettres

- Consultez la fiche de Maurice Genevoix sur le site Académie française

- Retrouvez la comédienne et metteur en scène Anne Delbée, dans l’émission Mille francs de récompense, le chef-d’oeuvre inconnu de Victor Hugo, présentée par Jacques Paugam.



"Jeanne"p.19
"Jeanne" p.53
"Jeanne" p.217
"Jeanne" p.218




© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires