La fin de l’euro, chronique d’une mort annoncée ?

Entretien avec Christian Saint-Etienne par Jean-Louis Chambon
Christian Saint-Étienne, économiste universitaire et analyste politique français, expert auprès du FMI, est un auteur reconnu, de grand talent et lauréat de nombreux prix universitaires et académiques, dont le Prix Turgot du Meilleur livre d’économie financière (1991). Il vient de faire paraître une nouvelle édition de son fameux ouvrage : La fin de l’euro aux éditions François Bourin.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : PAG929
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag929.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida7056-La-fin-de-l-euro-chronique-d-une-mort-annoncee.html
Date de mise en ligne : 29 mai 2011


Lorsque Christian Saint-Étienne fit paraître, début 2009, son ouvrage, La fin de l’euro, il suscita non seulement la surprise (à laquelle il a de longue date habitué ses lecteurs par son style direct et sans concession) mais aussi l’incrédulité voire la réprobation…Pour beaucoup par peur, pour d’autres par aveuglement.
Force est de constater qu’en réalité cette parution (qui lui valu une nomination au Prix Turgot 2010), s’est révélée à bien des égards, prémonitoire.

En effet les crises récurrentes qui sont venues perturber le douzième anniversaire de l’euro, attestent non seulement que la zone euro n’est pas une « zone monétaire optimale » mais que l’avenir de l’euro reste gravement compromis comme il l’avait diagnostiqué dans cet ouvrage.
Toutefois l’auteur reste un européen convaincu, aussi devait-il à son public, comme à ses détracteurs, de proposer un éclairage complémentaire sur « l’impuissance européenne » qu’il venait de pointer du doigt.

En effet sans gouvernement économique, sans budget fédéral et sans encadrement de la concurrence fiscale et sociale, la zone euro n’a aucune caractéristique d’une « zone unique ». Cette situation rapprochée des tensions sur les dettes souveraines de nombre de pays membres laisse planer (comme l’attestent les dégradations successives des notations) de graves menaces tant sur la zone que sur l’euro avec des scenarii de risques variables : de « l’éclatement apocalyptique » (réintroduction des monnaies nationales), à l’éclatement « contrôlé » (deux zones monétaires), en passant par des plans « sparadrap » (pour redresser les pays consommateurs et déficitaires), voire une « fédéralisation surprise » de l’Europe (que l’auteur ne désapprouverait nullement).

Christian Saint-Étienne apporte des éléments de réponse pour « sauver » la zone euro et l’avenir de la construction européenne avec en perspective la situation paradoxale de la France face aux risques d’implosion de l’euro. Il est temps pour l’auteur de passer « à un euro politique par la fédéralisation de la zone ». Faudra-t-il passer par une voie moyenne avec quelques pays précurseurs ?
Quoi qu’il en soit, l’avenir de l’Europe (et de l’euro) a rendez-vous avec des hommes et des femmes d’Etat capables de la remettre en marche. Courage pour les Européens ! « Tout n’est pas perdu », c’est la conviction de l’auteur. Mais il faudra beaucoup de lucidité et de courage pour faire accepter des solutions cohérentes fédératrices et structurantes.



Jean louis CHAMBON
Président du prix TURGOT


En savoir plus :
- Retrouvez les articles de Jean-Louis Chambon
- Le point sur les sorties littéraires traitant d’économie
- Et suivez l’actualité de l’Union Européenne avec Jean-Dominique Giuliani






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires