Euro-gouvernance et Euro-management d’Yves Doutriaux et Jean-Jacques Pluchart

Quand 30 millions d’entreprises doivent co-exister, un défi pour les managers européens...
Crise économique, mondialisation, guerre monétaire, élargissement... autant de défis auxquels est confrontée l’Union Européenne. Indubitablement cela entraîne de profonds bouleversements dans les pratiques managériales européennes. Afin de cerner ces enjeux et d’y répondre au mieux, Yves Doutriaux, juriste conseiller d’Etat, et Jean-Jacques Pluchart, économiste professeur des universités, publient l’ouvrage Euro-gouvernance et Euro-management et sont invités à le présenter au micro de Jean-Louis Chambon.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : PAG855
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag855.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 8 mai 2011



Les mutations de l’Europe -qui depuis 1957 s’est élargie pour atteindre 27 membres-, ont-elles des effets significatifs sur les évolutions du management et de la gouvernance des 30 millions d’entreprises de cet espace démocratique de 500 millions d’habitants ?
L’intuition et le bon sens plaident pour répondre par l’affirmative. Encore fallait-il s’en convaincre. C’est à cette noble tâche que se sont attelés Yves Doutriaux et Jean-Jacques Pluchart, à travers un dialogue particulièrement riche publié aux éditions Eska.

Une grille de lecture sans concession des institutions européennes, des modèles de capitalisme, des systèmes socio-économiques, des types de management qui certes, coexistent, mais souvent s’affrontent.
Quel avenir pour « l’euro-gouvernance et l’euro-management » face à l’inefficience du pacte de stabilité, la faible capacité d’intervention collective (souvenons-nous de la gestion de la crise grecque), l’absence de coordination des politiques budgétaires nationales ?
L’Europe peut-elle faire éclore un modèle combinant des logiques de marché et de prise en compte effective du social et de l’humain, une forme « d’économie sociale de marché » comme alternative au modèle néolibéral qui a montré ses limites ?

C’est sans doute le grand défi des managers européens qui devront gérer, à l’optimum, les différences des systèmes socio-économiques caractérisés par leur hétérogénéité en Europe, contrastant avec les relatives homogénéités des modèles concurrents (américains, japonais, chinois).

Une parution qui fera date.

Texte de Jean-Louis CHAMBON.


- Retrouvez les articles de Jean-Louis Chambon
- et suivez l’actualité de l’Union Européenne avec Jean-Dominique Giuliani






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires