Etudiants étrangers en France : comment rencontrer les Français ?

avec Anne Autier, présidente de l’Association pour l’accueil des étudiants étrangers
L’Association pour l’accueil des étudiants étrangers oeuvre depuis 1951 pour l’intégration sociale et culturelle des jeunes venus des quatre coins du monde en France. Quelle est son histoire ? Quels aspects de la vie étudiante étrangère met-elle en exergue ? Anne Autier, présidente de l’association, raconte les liens d’amitié tissés entre familles françaises et étudiants accueillis.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Etre étudiant étranger en France relève parfois de l’exploit pour ce qui concerne surtout la rencontre avec les Français. Phénomène peut-être plus parisien que provincial, le Français reste parfois hostile et peu enclin aux nouvelles amitiés, surtout quand elles lui ressemblent peu. C’est pour lutter contre ces préjugés et favoriser l’amitié franco-allemande que dès 1951 Marie-Madeleine Renand, professeur d’allemand, crée « Les Equipes d’Accueil et d’Amitié pour les Etudiantes Etrangères ». Ces Équipes ont pour but de rapprocher les étudiantes françaises et allemandes après la guerre. Aujourd’hui elles regroupent des étudiants du monde entier pour :

- Accueillir les étudiants étrangers, pour converser en français, recevoir des informations facilitant la vie à Paris, corriger le français des devoirs ou des travaux universitaires,

- les aider à établir des contacts avec les milieux français en les faisant accueillir dans des familles,

- leur faire connaître les richesses de la France d’hier et d’aujourd’hui (théâtre, expositions, voyages),

- leur donner l’occasion de faire connaître les richesses de leur propre patrimoine afin de développer les liens d’amitié entre la France et leurs divers pays d’origine et ainsi de contribuer à bâtir la paix.

Anne Autier précise toutefois que « le but de l’association n’est pas de fournir des informations spécifiques sur l’organisation des études universitaires en France, les formalités scolaires et administratives, la recherche d’un logement ou d’un travail, l’organisation d’activités sportives, de loisirs ou de voyages, d’aide financière, sauf au cas par cas. »

Anne Autier, présidente de l'Association pour l'accueil des étudiants étrangers
Anne Autier, présidente de l’Association pour l’accueil des étudiants étrangers

L’amitié créée ainsi se perpétue depuis de nombreuses années par des échanges entre les étudiants rentrés dans leur pays et l’association.

Antoine Sfeir, un parrain prestigieux

Le fondateur ds Cahiers de l’Orient, journaliste et écrivain, homme de paix a accepté de parrainer les Équipes en septembre 2010 :

- « Lorsque Anne m’a proposé d’être parrain de votre association, je me suis senti petit, tout petit. Dans les contrées que je connais un peu, les guerres se sont multipliées. Elles sont ethniques, religieuses et dans tous les cas, elles sont le fait des hommes et vous êtes chacun d’entre vous un pont entre deux êtres qui ne se connaissent même pas. Si moi je cherche à transmettre le savoir que j’ai reçu en apportant ma pierre à l’édifice, je sais par avance que la passerelle que j’érige sera détruite par les extrêmes et que je devrai recommencer. Alors que vous, vous avez choisi l’Autre, quel qu’il soit, pour le mettre en rapport avec l’Autre. Nous souffrons plus que jamais de voir le rejet de l’autre et pourtant nous avons besoin de cet autre qui est en nous. Nous sommes enfoncés dans nos tombeaux alors que les autres autour de nous ne demandent qu’à en sortir. Et vous, chacun d’entre vous, vous avez choisi l’intelligence du cœur plutôt que l’intelligence froide et cynique qui gère nos sociétés. Vous êtes allés vers l’autre en le prenant par la main pour lui faire rencontrer l’autre qu’il ne connaît point. Si je peux vous aider je le ferai sans hésiter et quand je suis à Paris, usez et abusez de moi ; de m’avoir choisi comme parrain me grandit et me touche. Vous êtes peut-être sans le savoir les témoins de cette société dont on rêve, vous êtes le socle de la solidarité indispensable à l’érection de notre République. Grâce à vous je me sens citoyen solidaire responsable de la cité. Pour cela soyez remerciés et pour tout le travail que vous faites vous ne serez pas oubliés. Il y a 2000 ans, Jésus nous a dit « aimez-vous les uns les autres », ce qui n’était pas du tout dans l’air du temps, « aime ton prochain comme toi-même », mais plus que tout, Il nous a demandé de pardonner comme il l’a fait lui-même sur la croix. Aller dans la même direction est une ambition merveilleuse. C’est ce que vous faites tous les jours chacun d’entre vous et ensemble. C’est à moi de vous remercier. »

Antoine Sfeir n’est pas le seul à avoir accepté d’être parrain, Stéphane Hessel en est un second : « Tout ce qui contribue à la nécessaire solidarité entre les jeunesses les mieux formées de notre société de plus en plus interdépendante et solidaire mérite d’être soutenu avec énergie et compréhension. »

Anne Autier nous raconte aussi les longues correspondances avec les étudiants repartis dans leurs pays d’origine, les réalisations professionnelles des étudiants, les histoires de coeur et d’amitié...

En savoir plus :

N’hésitez pas à contacter l’association !

- 7 rue de Poitiers (au fond de la cour) 75007 Paris

RER C « Musée d’Orsay » – Bus 24, 63, 68, 83 & 94 / Métro « Solférino » ligne 12

- Heures d’ouverture :

le lundi de 11h00 à 22h le mercredi de 14h30 à 18h30

- Contact : etudiants.etrangers7@gmail.com]

Site : http://equipe.accueil.free.fr

Siège Social : 24, boulevard Victor Hugo 92220 Neuilly/Seine

Tél : 01 45 44 78 20






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires