Marc Fumaroli, un moment essentiel de ma vie

Extrait de "L’essentiel avec... Marc Fumaroli", de l’Académie française et de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres. Entretien avec Jacques Paugam.
Marc Fumaroli, de l’Académie française depuis 1995 et membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres depuis 1998, professeur au Collège de France, semble estimer que c’est presque par hasard qu’il est parvenu au sommet des distinctions intellectuelles françaises. Mais le destin est souvent facilité par le talent et la curiosité, des vertus qui trouvent à nouveau leur preuve dans cet entretien avec Jacques Paugam, dans le cadre de sa série « L’Essentiel avec... ».


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Jacques Paugam
Référence : hab639
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hab639.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida6912-Marc-Fumaroli-un-moment-essentiel-de-ma-vie.html
Date de mise en ligne : 21 août 2011

Dans votre itinéraire, votre carrière, quel a été à vos yeux le moment essentiel ?

Marc Fumaroli dit ne pas vouloir affubler du terme de "carrière" ce qu’il présente humblement comme une suite de hasards saisis au fil de sa passion, l’enseignement.

« Étant un naïf, j’ai suivi ma vocation. J’ai fait ce qu’il fallait pour enseigner, pour changer de lieu au moment où les choses se décidaient ainsi, je me suis fait connaître sans le chercher, j’ai publié, et de fil en aiguille je me suis retrouvé, à ma grande stupeur, d’abord à la Sorbonne, puis au Collège de France. Quant à l’Académie française c’était encore plus stupéfiant. Il faut croire qu’à force d’avoir des modèles et de les imiter, on finit par leur ressembler ! »

Élevé à Fès, Marc Fumaroli était un enfant inhabituel, qui à 12 ans riait en lisant Molière et était volontiers bouleversé par Corneille. Ces lectures développent très tôt chez lui une passion pour les XVIe-XVIIe siècles. Une capacité à vivre mentalement dans plusieurs époques à la fois qu’il n’a eu de cesse de cultiver, entretenant du même coup un salvateur recul et une forme de sagesse. Sans être pour autant rebuté par la modernité :

« C’est plutôt la confusion faite entre "moderne" et "contemporain" [qui me gêne]. Je comprends qu’on soit moderne, c’est-à-dire en conflit contre les conventions, contre ce qui est desséché ; le moderne, c’est la volonté de surprendre, de découvrir quelque chose d’inédit. Mais de là à confondre, de là à prétendre que les choses contemporaines ont par définition une valeur, c’est supprimer tout jugement de valeur et renoncer d’avance à établir une hiérarchie entre ce qui vaut la peine et ce qui n’en vaut pas, ce qui est nourrissant ou desséchant. »


Dans l’intégrale de l’émission notre invité répond aux 6 autres questions de Jacques Paugam :

    • Qu’est-ce qui est essentiel dans votre domaine d’activité ?
    • Qu’est-ce qui est essentiel à dire aujourd’hui sur l’état de la société ?
    • Quelle est selon vous la plus grande hypocrisie de notre temps ?
    • Quel est l’événement de ces dernières années ou la tendance de ces dernières années qui vous laisse le plus d’espoir ?
    • Quel a été le plus grand échec de votre vie ?
    • Aujourd’hui quelle est votre motivation essentielle dans la vie ?


      En savoir plus :

- Écoutez l’intégralité de l’émission "L’essentiel avec...Marc Fumaroli, de l’Académie française et de l’Académie des Inscriptions et belles-lettres"

- Consultez la fiche de Marc Fumaroli sur le site de l’Académie française et sur le site de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

- Retrouvez les autres émissions avec ou sur Marc Fumaroli sur Canal Académie






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires