Singulier et réjouissant : le 7ème Festival européen latin grec

Les surprises du programme 2011 présentées par Elizabeth Antébi
Un festival singulier et réjouissant ! Depuis 7 ans, il rassemble jeunes élèves, professeurs et conférenciers pour des spectacles, ateliers, expositions, discussions et rencontres autour des deux langues, patrimoine de l’Europe, le grec et le latin. Preuve qu’on les a trop vite enterrées, elles restent encore bien en vie ! La fondatrice Elizabeth Antébi présente ici les nouveautés du 7ème FELG qui se tient du 17 au 19 mars 2011 à la Sorbonne à Paris. Inscriptions d’urgence conseillées !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : PDM566
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pdm566.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida6587-Singulier-et-rejouissant-le-7eme-Festival-europeen-latin-grec.html
Date de mise en ligne : 27 février 2011

Canal Académie est partenaire de ce festival depuis plusieurs années, parrainé dès ses débuts par Jacqueline de Romilly, de l’Académie française, à laquelle il sera cette année, quelques mois après sa mort, rendu un hommage tout particulier (prévu bien avant sa disparition d’ailleurs). Elle nous a portés sur les fonds baptismaux" rappelle Elizabeth Antébi qui ne conçoit pas cet hommage comme un chant de deuil mais au contraire comme un moment joyeux, animé notamment par l’académicien Michel Déon qui, selon ses dires, aurait appris à la célèbre helléniste, le grec moderne et qui entend évoquer quelques anecdotes et souvenirs qu’il garde d’elle.

"René de Obaldia répond lui aussi à l’appel et a choisi de parler du rire... d’Aristophane, sans doute, mais aussi de Pierre Dac et de sa pièce hilarante : "Phèdre à repasser" ! Quant à Etienne-Emile Baulieu et à Jacques-Louis Binet, académiciens des sciences et de médecine, un peu plus sérieusement mais point trop tout de même, ils expliqueront leur vision du serment d’Hippocrate. Tous ces académiciens, par leur présence et chacun à sa manière, accompagneront donc la mémoire de Jacqueline de Romilly. Un court film avec elle, l’un de ses tout derniers interviews, sera projeté à cette occasion.

A quoi sert d’apprendre le latin ou le grec ? A former l’esprit tout simplement !

L’objectif profond de ce festival n’est pas simplement de montrer que des élèves étudient encore le grec et le latin. Elizabeth Antébi, déplorant le manque de formation de l’esprit que donnaient les langues anciennes, veut, par ce festival, rappeler tout ce que notre héritage culturel doit aux Anciens, autant en sciences qu’en philosophie et même en économie ou en médecine. Mais surtout combien cet apprentissage reste "utile" (quoiqu’on en dise) : au "point métier" du Festival, plusieurs témoins viennent auprès des jeunes dire combien et comment les humanités ont fait d’eux des "gagnants" ! Par exemple, Marcel Botton, PDG de l’agence de publicité Nomen, a fait travailler une classe de Flers (dans l’Orne) sur les innombrables produits ou marques qui portent des appellations grecques ou latines (Thalès, entre autres).

Les grands invités :

- à la première soirée, le jeudi 17 mars à 19 h 30 à la Sorbonne : trois grands maîtres du barreau et du parquet évoqueront l’héritage des Grecs dans la justice européenne. Trois ténors, amoureux des Humanités – Philippe BILGER avocat général près la cour d’appel de Paris ; Jacques TREMOLET DE VILLERS, avocat, et Jacques VERGES qui se passionnent pour Cicéron et Démosthène et en disent des passages qui les ont marqués. Sans reculer devant des sketches avec des textes de Saint-Just, Giraudoux, Anouilh... Suivi du « Procès des Humanités », avec plaidoiries et jeunes témoins : verdict rendu par le public.

- le vendredi 18 mars, pendant la journée, au théâtre Déjazet, Philippe BRUNET avec sa lyre, chante en grec ancien et en français, sa splendide traduction de l’Iliade (récemment parue aux éditions du Seuil). Et aussi, en latin, le Petit Chaperon rouge et les Trois petits cochons !
- vendredi soir, au grand amphithéâtre de la Sorbonne, 19 h : le concert classique d’exception "Les créatures du Prométhée" de Beethoven interprété au piano par Daniel CADE ; suivra un concert de musique antique par François Cam , et une pièce de théâtre présentant la descente d’Enée aux enfers.
- samedi matin 19 mars, l’hommage à Jacqueline de Romilly...
- et l’après-midi du samedi, Henriette WALTER, linguiste qui présentera des mots relatifs aux poissons et aux oiseaux ? sujet de son dernier ouvrage paru.

POUR PARTICIPER : S’inscrire !

- sur le site http://www.festival-latin-grec.eu
- par téléphone au 06. 24.58.78.64
- par courriel : latin.grec@orange.fr

EVENEMENT EXCEPTIONNEL : l’ANTIQUE PARADE !

Le dimanche 13 mars à 11 h, du Luxembourg aux Arènes de Lutèce, à Paris.

A ne pas manquer... la préfecture l’a autorisée, cette antique parade (on comprend le clin d’oeil !) Tous ceux qui ont préparé véhicules, bicyclettes et autres instruments de parade "habillés" à l’antique, se donnent rendez-vous aux jardins du Luxembourg (côté place du Luxembourg à l’extérieur) pour se diriger vers les Arènes de Lutèce. Et là, élèves et étudiants, costumés, présenteront une animation conviviale, avec également les danseurs de deux groupes grecs de Paris !

A savoir :

- Les moments forts du Festival seront filmés en vidéo et Canal Académie vous offrira la possibilité de les regarder (quelque temps plus tard..., un peu de patience).

Ecoutez et découvrez les festivals des années précédentes :

- A Luxembourg, le festival européen latin-grec, 6ème année !
- Le festival européen latin grec, 5ème année !
- Le 4ème festival européen latin grec 2008
- Le 3ème Festival Européen Latin-Grec
- Le 2ème festival du Latin-Grec

Ecoutez aussi Me Jacques Vergès (qui interviendra dans ce Festival en disant des vers de Baudelaire) : il avait donné une communication à l’Académie des sciences morales et politiques : La passion de défendre

Retrouvez les interviews d’Elizabeth Antébi sur Canal Académie :
- Rayon Gamma, facteur Epsilon ! dans laquelle une douzaine de scientifiques reconnaissent l’apport du latin et du grec dans leur parcours.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires