L’oreille aux Aguets : grève, efficacité, efficient, lenteur

La chronique qui prend les mots à rebrousse-plume, animée par Jeanne Bordeau et Olivier Desarthe
Pour cette nouvelle petite conversation autour de la langue, Jeanne Bordeau, de l’Institut de la qualité de l’expression et Olivier Desarthe, journaliste diplômé en didactique des langues, passent au crible le mot " grève" pour enchaîner, -mais faut-il y voir un lien malicieux ?- avec le mot "efficacité" et régler son compte à l’incertain "efficient". Pour terminer, ils abordent la vitesse et les nouvelles villes qui se veulent lentes...


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Oliver Desarthe
Référence : MOTS600
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/mots600.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida6294-L-oreille-aux-Aguets-greve-efficacite-efficient-lenteur.html
Date de mise en ligne : 31 octobre 2010

L’oreille aux aguets la suite… Afin « de prendre l’époque à rebrousse plume », Jeanne Bordeau osera disserter sur le mot « grève ». Voici un mot qui tire son origine d’un lieu qui a bel et bien existé (du moins jusqu’en 1830, située près des bords de Seine aux berges en graviers) : « la place de Grève », aujourd’hui rebaptisée « place de l’Hotel de Ville » à Paris.

Et, avec espièglerie, nous oserons vous donner à partager quelques mots d’esprits, comme celui que l’on doit à André Frossard, de l’Académie française : « Je n’ai jamais très bien compris pourquoi une semaine de « grève » s’appelle une « semaine d’action ».

De l’action à l’efficacité, il n’y a qu’un pas que nous franchirons avec curiosité. En effet, « efficacité » bénéficiera d’une radioscopie sur mesure. Nous y introduirons un de ces meilleurs ennemis, le vocable : « efficient » ! Cela pourrait nous mener à une séquence - devinez, devinez.. - : quelle différence existe-t-il entre efficacité et efficience ? Les auditeurs avisés que vous êtes savent déjà, sans doute, que « efficient » se soucie de la question des moyens utilisés pour parvenir à un résultat. Nous nous souviendrons également ensemble qu’ « efficace » a suscité de belles proses spirituelles, ainsi François Mauriac , lui aussi de l’Académie française, parlait-il des « oraisons jaculatoires efficaces ! »

Le temps s’accélère assez logiquement et avant de conclure, Jeanne Bordeau prendra le temps d’examiner le champ lexical de la vitesse toujours aussi présent dans le quotidien. Mais ces « accélérations » entraînent des réactions ; avez-vous déjà entendu parler des « villes lentes » ?

Afin de nous quitter avec harmonie, nous laisserons la parole à René Char qui composait en ces termes :

« Lenteur qui butine,

éparse lenteur,

lenteur qui s’obstine,

tiède contre moi.

Etres que nous chérissons,

nous vous aimons dans le meilleur

comme dans l’injustice de vous-mêmes,

hasardeusement, tels de cahotants papillons »

Et, si vous souhaitez prolonger cette petite musique des mots qui tintinnabulent à vos envies, vous pourrez découvrir « Entreprises et marques : les nouveaux codes de langage », nouvel ouvrage signé Jeanne Bordeau et édité chez Eyrolles.

Ecoutez également les autres émissions de cette chronique :
Oliver Desarthe

L’Institut de la qualité de l’expression : http://www.institut-expression.com/ ou sur son blog http://blog.institut- expression.com

Jeanne Bordeau est l’auteur du livre "Entreprises et marques Les nouveaux codes de langage" paru en septembre 2010 aux éditions Eyrolles.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires