Le loup dans les dictionnaires : une lecture fascinante ou effrayante !

avec Jean Pruvost, lexicologue, directeur de la collection "Champion les Mots" !
Dans les dictionnaires français, le loup a souvent fâcheuse réputation ! Jean Pruvost a répertorié les multiples articles qui lui sont consacrés depuis le XVIe siècle jusqu’à nos jours. Que vous vous laissiez fasciner ou effrayer, vous allez en tous cas dévorer cette émission !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Jean Pruvost
Référence : PAG804
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag804.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 29 août 2010

Quel est le tout premier dictionnaire français qui mentionne le loup ? Celui du françoislatin de Robert Estienne datant de 1539... (lequel écrit à l’époque dictionnaire avec un seul n, mais là n’est pas le sujet). On lui doit la première liste de mots français sur les loups, suivis de leur traduction en latin. Déjà on voit combien l’animal occupe fortement les esprits ! Jean Pruvost commence ainsi son ouvrage par dresser les portraits de famille des loups, puis arrive en 1571 dans le Dictionnaire des Epithètes de Maurice de La Porte au "Loup ravissant" ! (il faut comprendre qu’il est ravisseur et non charmant, bien sûr). Mais ce n’est là qu’un des innombrables adjectifs que l’on ajoute au mot.

Poursuivant sa quête dans les nombreux dictionnaires de sa collection (il en a environ 10 000), Jean Pruvost passe ainsi en revue les définitions de Nicot, de Richelet, de Rochefort (là, c’est un loup anglais), de Furetière, avant d’arriver, on l’attendait, au Dictionnaire de l’Académie française, lequel, dans son édition de 1694, la première, définit sobrement la louve comme "femelle du loup", avec l’exemple des deux jumeaux romains (ouf ! on retrouve nos repères !) mais précise que les louveteaux sont "alouvis", mot tombé en oubli qui signifiait affamés insatiables.

La Louve du Capitole (Rome)
La Louve du Capitole (Rome)

Arrive le Siècle des philosophes : ont-ils encore peur du loup et qu’en disent les Encyclopédistes ? Vous le découvrirez en lisant le chapitre IV de ce livre réjouissant où vous vous amuserez d’expressions surprenantes (être un enfant de loup, autrement dit un bâtard), de mots rares, de proverbes, de légendes, de citations (y compris d’académiciens, on ne saurait échapper à Hugo ni à Vigny !) et de mots tout autour du loup (la vesse-de-loup, le lupin, les lupercales, et même la louloupie de Balzac).

Et pour finir, vous pouvez même porter un loup pour lire ce livre, nul ne pourra vous en vouloir !

La préface de l’ouvrage est signée de la linguiste Henriette Walter.

Écoutez aussi l’émission sur le vin, dans cette même collection Le vin dans les dictionnaires : un voyage... enivrant !






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires