Le vin dans les dictionnaires : un voyage... enivrant !

avec Jean Pruvost, lexicologue, directeur de la collection Champion, les Mots !
Comment est présenté le vin dans les dictionnaires français depuis les toutes premières définitions ? Du XVI è siècle à nos jours, les dictionnaires - dont celui de l’Académie française - ont répertorié, souvent de façon insolite, le riche vocabulaire attaché au vin. Jean Pruvost, lexicologue et collectionneur de dictionnaires, nous invite à un voyage enchanteur au coeur du mot VIN ! Découvrez si vous êtes acratopote ou abstème... ou tout simplement amateur et curieux de ce trouble-cerveau resbaudissant !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard , Jean Pruvost
Référence : PAG803
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag803.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida6041-Le-vin-dans-les-dictionnaires-un-voyage-enivrant.html
Date de mise en ligne : 22 août 2010

La nouvelle collection thématique "Champion, les Mots" est lancée de façon réjouissante et colorée puisque le Vin en forme le premier volume ! Il s’agit de puiser au coeur des dictionnaires français, des plus anciens aux plus récents, ce qu’il est écrit sur le vin... La tête risque de nous tourner ! Car c’est par centaines que les formules, expressions, proverbes, et autres tournures, fourmillent au fil des pages des dictionnaires.

Dans ce volume, on ne manquera pas la superbe préface du linguiste Bernard Cerquiglini ("Monsieur le professeur" célèbre sur TV5, recteur de l’Agence Universitaire Francophone) qui a d’emblée été séduit par la formule thématique : "Prendre un thème et ses mots, les étudier à travers l’histoire relatée des représentations qu’offre le riche patrimoine de nos dictionnaires depuis le XVIe siècle, c’est s’embarquer pour un voyage étonnant et singulièrement enrichissant".

Comment s’organise ce voyage ? Suivez-nous !
- on plonge d’abord dans la toute première définition, celle de 1571 (lisez le livre, on ne vous dévoilera pas ici la surprise !)
- puis on apprend d’où vient le mot. Du latin bien sûr, mais encore ? Et Qu’en dit l’incontournable Littré ?
- On se porte à la Cour de Louis XIV, puis au siècle des Lumières, où les avaleurs de vin (oui, vous avez bien lu) appréciaient la liqueur bienfaisante. Cf le Dictionnaire de Richelet, celui de Furetière, et, bien entendu, celui de l’Académie française dans son édition de 1694, la première, en deux volumes.
- L’Académie met à jour ses définitions dans l’édition de 1835 (la 6ème) et là, la liste concernant le vin, cette "liqueur destinée à être bue que l’on tire du raisin" (sic) est impressionnante. Quelques exemples ? Le vin de copeau, le vin en cercles... Quant à Maurice Lachâtre, son Dictionnaire français illustré datant de 1856, est légèrement teinté... de rouge (non pas à cause de la couleur du vin mais parce qu’il était marxiste !).
- On découvre bien d’autres dictionnaires du XIXe siècle (le Littré, de 1873 entre autres) jusqu’au Larousse. Le Grand Dictionnaire universel (1876) et le Petit Larousse illustré (première édition en 1905). Là, les explications historiques et techniques abondent.

- Puis, sont décortiqués des expressions et des proverbes que les dictionnaires ne manquent évidemment pas de commenter. On ne peut tout citer, mais on prend plaisir à tout lire : ce qu’est un vin de couchier, un vin de l’étrier, un vin à deux oreilles, un vin boutin, etc. Et si certaines de ces expressions (comme "mettre de l’eau dans son vin") nous sont encore familières, d’autres méritent d’être réveillées !

- Place ensuite aux synonymes et aux mots de la famille du vin. L’argot n’est pas loin, mais Jean Pruvost cite ses sources (sérieuses évidemment) : le brouille-ménage, le rouquin, le pinard, le picrate, la bibine...Les mots rares sont également expliqués -abstème, acratopote, dipsomane... (si les dictionnaires ne mentionnaient pas les mots savants, ils n’auraient plus d’utilité !)

Il en est tellement qu’il faut bien s’arrêter pour vous laisser le plaisir de déguster. Le livre est petit en taille, (123 pages), modeste en prix (9 euros) et il s’offre aisément en cadeau, pour jeunes (qui ne boivent pas encore mais l’histoire du vin est un patrimoine !) et pour moins jeunes (qui savent déguster avec modération). Enfin, il est l’aîné d’une collection dont on attend les autres volumes en se régalant d’avance !

Ultime détail : Jean Pruvost a puisé sa documentation dans sa foisonnante collection de dictionnaires, plus de 10.000 ! Il se qualifie lui-même de "dicopathe" (est-ce dans le dictionnaire ?)

Jean Pruvost est professeur des Universités à l’Université de Cergy-Pontoise. Il y enseigne la linguistique et notamment la lexicologie et la lexicographie. Il y dirige aussi un laboratoire CNRS/Université de Cergy-Pontoise (Métadif, UMR 8127) consacré aux dictionnaires et à leur histoire. Et chaque année, il y organise la Journée Internationale des Dictionnaires.

Écoutez toutes les émissions de Jean Pruvost sur Canal Académie !

Retrouvez Jean Pruvost sur le site des Éditions Honoré Champion dont il est directeur éditorial. http://www.honorechampion.com






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires