Olivier Germain-Thomas : explorateur des mondes

Rencontre avec le voyageur éperdu au Festival de Fès 2010
Le Festival de Fès est l’occasion de rencontres extraordinaires... Écoutez Olivier Germain-Thomas, écrivain voyageur, lauréat de prix prestigieux dont celui de littérature Henri Gal 2006, décerné par l’Académie française. Il raconte, dans cette interview sur place, son goût de l’aventure et de l’ailleurs.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : FOC600
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/foc600.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida6025-Olivier-Germain-Thomas-explorateur-des-mondes.html
Date de mise en ligne : 15 août 2010

Au Festival de Fès de nombreuses personnalités se succèdent. Parmi elles, en 2010, un écrivain voyageur insatiable des beautés du monde : Olivier Germain-Thomas. Grand, frêle et solide comme un roc, il ne cesse d’arpenter les contrées lointaines et de braver l’impossible... à la recherche de quoi ?

La passion du voyage

- « J’aime pousser des portes fermées, j’ai le goût de ce qui échappe : essayer de découvrir quelque chose que l’on ne connaît pas. Pousser la porte d’une culture aussi étrange que celle de l’Inde, essayer de comprendre de l’intérieur en vivant dans des monastères ce qu’est le bouddhisme, au Japon en vivant dans des sanctuaires shintô, tout cela élargit, me semble t-il, la conscience. Mais il y a autre chose, tout de même : je pars avec des petits carnets, je note des petites phrases et cela donne des livres ; ce n’est donc pas complètement désintéressé ! »

Olivier Germain-Thomas
Olivier Germain-Thomas

Sur le bouddhisme et la réponse aux questions existentielles

« À travers le bouhhisme, j’ai trouvé la possibilité de concilier la non réponse sur l’existence ou la non existence de dieu qui m’habite depuis l’âge de 17 ans avec une recherche spirituelle de l’intérieur. En effet, Bouddha refuse de répondre à la question : Dieu existe-t-il ou pas ? Le sacré existe mais nous ne sommes pas capables de répondre à la question ontologique essentielle de l’après, cela me convient tout à fait. »

Au moment de l’interview (juin 2010), Olivier Germain-Thomas parle de son livre : Le Bénarès-Kyôto (éditions du Rocher, 2007) et Prix Renaudot du meilleur essai. Ce livre est le récit d’un périple accompli par voies terrestre et maritime à travers une grande partie de l’Asie qui correspond à la voie suivie par le bouddhisme. L’Inde, en train du nord au sud, les villages, l’amour sacralisé, la médecine traditionnelle. En Thaïlande, dans un site perdu au-dessus du Mékong, dialogue avec une jeune femme au bord du suicide. Dans les forêts du Laos, vie au sein d’une société « première ». Au Vietnam, un parfum colonial. Dans la Chine, découverte depuis le sud jusqu’aux bords de la Mongolie : les paysages des peintres, le Tao, Confucius, les villes de verre et d’acier. Au Japon, une marche rituelle dans la montagne, les jardins, l’amitié, le shintô…

Écrivain voyageur, Olivier Germain-Thomas parcourt les routes d’Asie depuis des années. Il a notamment publié La Tentation des Indes (Albin Michel, 1993), Images découpées en Birmanie (Fata Morgana, 1997), En chemin vers le Bouddha (Poche Albin Michel, 2001), La Traversée de la Chine à la vitesse du printemps (Le Rocher, 2003), Un matin à Byblos (Poche Motifs, 2009). Parmi ses romans : Princesse non identifiée (Flammarion, 1993, prix Valery Larbaud), Marion ou le corps enseignant (Le Rocher, 2000). En 2006, l’Académie française lui a décerné un Grand Prix de littérature pour l’ensemble de son œuvre (prix Henri Gall de l’Institut de France).

Olivier Germain-Thomas était présent au Festival de Fès en 2010. Il intervenait sur l’aventure de Marco Polo en Chine dont il dit quelques mots dans cette interview.

Son livre (dont le texte était inédit) "Marco Polo" est publié chez Folio biographies.

Le Festival de Fès des musiques sacrées du Monde est l’événement marquant de la Fondation Esprit de Fès. Fort de son rayonnement et de sa vocation, le Festival s’inscrit depuis 17 ans dans une mission universelle de paix et de rapprochement entre les peuples. L’impact et le rayonnement national et international de cet événement s’accroît et s’approfondit d’année en année. Le Festival de Fès parcourt les vastes espaces des chants et des rythmes que les cultures du monde ont créés depuis l’aube des temps. Le Festival des musiques sacrées du Monde s’est imposé comme un rendez-vous incontournable du dialogue des civilisations et des religions sur les deux rives de la Méditerranée.

En savoir plus :

- Le site web du Festival de Fès

- A écouter aussi sur Canal Académie : Rencontre avec un écrivain voyageur : Olivier Germain-Thomas






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires