Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Objet d’art : Le bidet de la Pompadour

Une chronique de Bertrand Galimard Flavigny

Insolite le bidet de Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour et favorite de Louis XV ? Certes, mais un amateur de salles de ventes tel que Bertrand Galimard Flavigny ne s’en étonne guère, sachant qu’à l’époque, même les objets les plus quotidiens des puissants était fabriqués avec art et raffinement. On ne lésinait pas sur la magnificence des « chaises de propreté » !


Bookmark and Share

S’il est un meuble qui prête à sourire, c’est bien le bidet, autrement dit une chaise de propreté. Les propos moqueurs qui entourent ce bel objet si nécessaire à l’intimité de l’humanité, sont sans doute provoqués par la pudeur dont on se défend. Toujours est-il que le bidet est de facture récente puisqu’il apparut sous la Régence. Nous le savons grâce à un texte qui le mentionne en 1710. Les bidets ont trouvé très vite leur forme en la demi[oire ; et ces cuvettes particulières ont trouvé leur place dans des caisses à côtés ouverts ou fermés montées sur pied.

Pour le confort, le fond pouvait être doublé de plaques d’étain, le rebord supérieur garni d’un bourrelet de cuir. La caisse était fermée le plus souvent par un dessus amovible, éventuellement à crochets, ou mobile, à charnières. Certains étaient même pourvus d’une petite serrure afin de conserver son usage d’une manière privative. Bref, le bidet était un meuble exclusif.

Jeanne-Antoinette Poisson, marquise de Pompadour (1721-1764), en possédait un. Particulièrement raffiné. Celui-ci (Haut. 82 cm - Long. 49 cm - Larg. 30) était en bois de hêtre, entièrement sculpté sur toutes ses faces. Il a été adjugé 16 000 €, à Saint-Germain-en-Laye par la société de ventes volontaires SGL enchères, assistée par Jean-Claude Dey. Un résultat moyen pour un tel souvenir historique, il avait été estimé 20-25 000 €. Ce meuble très personnel, nous le savons grâce aux grandes armes de la marquise sculptés dans la rocaille de ce meuble, est composé d’un dossier à décor de Neptune protégeant Amphitrite de la tempête.

Le couvercle à charnière découvre trois compartiments de rangement. L’assise à couvercle est entièrement sculptée à décor représentant Neptune enlevant Amphitrite sur son char tiré par deux chevaux. L’ensemble est donc orné de rocailles et de rinceaux feuillagés. On ignore quel est l’ébéniste qui réalisa ce bidet. Son décor n’est pas innocent. Neptune est, dans la mythologie romaine, le dieu des mers et des océans, ainsi que du règne aquatique. Celui-ci est ordinairement représenté nu, avec une longue barbe, et le trident à la main, tantôt assis, tantôt debout sur les flots de la mer, souvent sur un char traîné par deux ou quatre chevaux, quelquefois ordinaires, quelquefois marins, ayant la partie inférieure du corps terminée en queue de poisson. Or, nous le savons le patronyme de Mme(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires