Les Alliances Françaises de Brasov, Roumanie et de Plovdiv, Bulgarie

Entretien avec Elena Anghelescu, Ion Ciolacu, et Teophana Bradinska-Anguelova
Les représentants des Alliances Françaises en Roumanie et en Bulgarie ont fait le déplacement jusque dans nos studios parisiens pour nous faire vivre leur expérience dans leurs pays respectifs. La francophonie est à l’honneur dans les pays de l’Est !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Krista Leuck
Référence : SAV555
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/sav555.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 2 mai 2010
Elena Anghelescu, Ion Ciolacu et Teophana Bradinska-Anguelova
Elena Anghelescu, Ion Ciolacu et Teophana Bradinska-Anguelova

La Roumanie, « cette île de romanité dans une mer de peuples slaves » au Sud-Est de l’Europe, connaît depuis toujours une histoire mouvementée, qu’elle doit essentiellement à sa position de carrefour dans une région traversée pendant plusieurs siècles par toutes les vagues d’invasions qui ont traversé l’Europe. Divisée au Moyen-Âge en principautés menacées par les Turcs, les Habsbourg et les Russes, unifiées en 1859, la Roumanie ne devient indépendante qu’en 1877. Trois régions composent ce pays : la Transylvanie, la Moldavie et la Valachie, traversée par les Carpates. La population roumaine est à 20 % francophone. Le pays peut s’enorgueillir de quelques grandes figures littéraires et artistiques, pour ne citer que des Cioran, Ionesco, Elie Wiesel, Eliade ou encore le photographe Brassaï ou les sculpteur Brancusi.

L’ALLIANCE FRANÇAISE DE BRAŞOV

L’Alliance Française de Braşov fait partie de la grande famille des Alliances Françaises du monde entier ; c’est une association culturelle franco–roumaine ayant comme but la création d’un cadre légal de manifestation pour ceux qui désirent approfondir leurs connaisances de la langue, de la culture et de la civilisation française. L’Alliance Française agit dans le domaine de l’éducation et de la culture. Sa force réside dans le réseau étendu auquel elle appartient. La diversité est un atout important, représentant un multiplicateur d’idées et de projets potentiels.

En Roumanie, le réseau culturel français est représenté par le Service de Coopération et d’Action Culturelle auprès de l’Ambassade de France à Bucarest, l’Institut Français de Bucarest, les Centres Culturels Français de Cluj, Iaşi et Timişoara et les Alliances Françaises de Braşov, Constanţa, Piteşti et Ploieşti. L’Alliance Française de Brasov a été créée en 1991. Elle peut s’enorgueillir d’une moyenne de 250 élèves par an. Elle est administrée par un comité composé de 7 membres présidé depuis 2004 par Ion Ciolacu et géré par sa directrice Elena Anghelescu.

Trois missions principales :
- Offrir un large panel de cours de français
- Proposer la culture française dans une vaste médiathèque
- Promouvoir la culture à travers l’organisation de spectacles variés.

L’Alliance Française de Brasov collabore avec les partenaires roumains des institutions publiques et des sociétés civiles. Y sont organisées des manifestations et rencontres. C’est ainsi qu’elle : • favorise les contacts avec les institutions françaises, notamment avec les institutions culturelles ou du domaine universitaire et avec les institutions locales (mairies, conseils départementaux et régionaux) • organise des actions culturelles et scientifiques tout au long de l’année : spectacles, vidéo-clubs, concerts, manifestations d’envergure dédiées à la francophonie, manifestations scientifiques, musicales, colloques et séminaires, etc. • En outre, une riche médiathèque offre l’accès gratuit à une multitude de journaux et revues français, CD, DVD, et vidéos.

Aujourd’hui pays slave, située dans la péninsule balkanique, bordée par la Mer Noire à l’est, au sud par la Grèce et la Turquie et au nord par la Roumanie, la Bulgarie fait partie de l’Union Européenne depuis 2007. L’histoire de la Bulgarie, tout aussi mouvementée que celle de la Roumanie, est d’abord marquée par les Thraces, un peuple hautement civilisé pendant l’Antiquité. Ses vestiges constituent un patrimoine national. Encore aujourd’hui on y poursuit des fouilles dans les tumulus thraces, remontant à la lumière des trésors archéologiques tels que des bijoux et les célèbres masques d’or.

Au début de notre ère, ce territoire thrace fut intégré à l’Empire romain, et fit ensuite partie de Byzance jusqu’au XIIIe siècle. De multiples influences traversent le pays jusqu’à l’arrivée des Bulgares au VIIe siècle, des peuples et tribus venus de l’Asie centrale.

Plovdiv est une des plus belles villes historiques, dans la région des monastères bulgares et ses icônes byzantines.

Teophana Bradinska-Anguelova, sa directrice, nous fait découvrir son établissement et nous présente ses principales activités.

L’ALLIANCE FRANÇAISE DE PLOVDIV

Vues de Plovdiv
Vues de Plovdiv

L’Alliance Française de Plovdiv est la deuxième à avoir été créée en Bulgarie, après celle de Sofia créée en 1904. Elle voit le jour à la suite de quelques réunions préliminaires visant à mettre en place les statuts et le rôle de la future association. Le 31 mai 1907, la première Assemblée Générale est convoquée. Ses buts, comme dans toutes les filiales mondiales de l’Alliance Française de Paris, sont d’enseigner la langue et la littérature françaises et de cultiver l’esprit français. Pour ce faire, une bibliothèque et des salles de cours ouvrent leurs portes et très vite l’association participe à la vie culturelle de la ville et diffuse la culture française en organisant conférences, concerts ou pièces de théâtre.

De plus, Plovdiv, en ce début de siècle dernier, est considéré comme le foyer de la culture française en Bulgarie. De ce fait, et grâce aux objectifs nobles qu’elle s’est fixés, l’Alliance de Plovdiv gagne rapidement la sympathie des intellectuels et rassemble les élites de la ville sans distinction de sexe, de nationalité ou même de religion (ce qui, peu de temps après la libération du pays de la domination ottomane, est un fait remarquable). Ainsi, malgré les changements économiques et politiques du premier tiers du XXe siècle, l’Alliance Française de Plovdiv réussit à rester un lieu d’échanges et de culture, contrairement aux autres associations binationales qui, elles, étaient plutôt des lieux de propagande politique. Notre invitée Teophana Bradinska-Anguelova en est la directrice.

Festival international de la chanson francophone

Une des manifestations majeures organisées par l’Alliance Française de Plovdiv est le Festival international de la chanson francophone, en coopération avec d’autres Alliances Françaises de la région, notamment avec celle de Brasov en Roumanie. Tout à fait dans l’esprit de la grande famille du réseau des Alliances Françaises. Le fondateur de ce Festival de la chanson francophone "Clef d’or", Bernard Rouhaud, vient chaque année pour présenter les concerts avec une vedette de la télévision bulgare. En 2006 c’est la vedette de la chanson française Georges Moustaki qui était l’invité spécial de ce Festival.

Pour en savoir plus :

Alliance Française de Brasov, Roumanie

Alliance Française de Plovdiv, Bulgarie

Festival international de la chanson francophone « Clef d’Or », Plovdiv, Bulgarie






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires