Les mammifères au temps des dinosaures

Dans le cadre de l’exposition Dans l’ombre des dinosaures au Muséum national d’histoire de Paris
Dans l’ombre des Diplodocus et autres Théropodes vivent des petits mammifères rongeurs, marsupiaux et autres ornithorynques. Anne-Camille Bouillé nous présente cette faune avant, pendant et après l’extinction des dinosaures. Les plus beaux spécimens sont actuellement exposés au Muséum dans l’exposition Dans l’ombre des dinosaures.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : foc571
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/foc571.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida5612-Les-mammiferes-au-temps-des-dinosaures.html
Date de mise en ligne : 11 avril 2010


Les dinosaures et les mammifères sont apparus en même temps, il y a 220 millions d’années. Ils ont cohabité jusqu’à l’extinction des dinosaures, il y a 64 millions d’années. (Nous vous invitons à découvrir l’histoire de plusieurs dinosaures peu avant leur extinction : Les dinosaures Bambiraptor et SuperCroc racontés par Philippe Taquet, membre de l’Académie des sciences !).
De la taille d’une musaraigne ou au mieux d’un blaireau, les mammifères avant l’extinction des dinosaures sont le plus souvent nocturnes et insectivores. On imagine que leur lignée est peu diversifiée, même si les paléo-mammalogistes disposent encore de très peu de vestiges pour l’affirmer. Il faut dire que chercher des petites dents dans plusieurs mètres cubes de sédiments ne facilite pas les découvertes !

Tombaatar est un multituberculé, un groupe de mammifères aujourd'hui éteint mais particulièrement florissant au crétacé. Comme les rongeurs actuels, Tombaatar a des incisives coupantes et des molaires broyeuses qui lui permettent de manger des végétaux durs. Il vit sans doute dans un terrier qu'il ne quitte que la nuit.
Tombaatar est un multituberculé, un groupe de mammifères aujourd’hui éteint mais particulièrement florissant au crétacé. Comme les rongeurs actuels, Tombaatar a des incisives coupantes et des molaires broyeuses qui lui permettent de manger des végétaux durs. Il vit sans doute dans un terrier qu’il ne quitte que la nuit.
© Bernard Faye/MNHN

« Nous présentons au cours de l’exposition un marsupial du paléocène inférieur, ancêtre des opossums dont la lignée s’est éteinte par la suite. C’est un exemplaire unique, au squelette presque complet et incroyablement conservé », explique Anne-Camille Bouillé. « Il nous vient de Bolivie et c’est le chercheur français Christian de Muizon qui l’a découvert. »
Chose extraordinaire, la femelle fossilisée a conservé avec elle le crâne d’un tout petit fœtus entre ses jambes.

L’extinction des dinosaures : une aubaine pour les mammifères

Au moment de la crise, il y a 64 millions d’années, les dinosaures s’éteignent petit à petit (hormis les oiseaux) (cf émission Les dinosaures Bambiraptor et SuperCroc racontés par Philippe Taquet, membre de l’Académie des sciences !). Les mammifères résistent également à la crise même si certaines lignées disparaissent. Ils profitent surtout de la libération de niches écologiques laissées vacantes par les dinosaures. « On assiste au tertiaire à une période de tâtonnements sur le plan de l’évolution, avec des animaux un peu plus gros, des spécialisations plus poussées », ajoute Anne-Camille Bouillé. Mais là encore, des lignées s’éteignent. « Il faut attendre 55 millions d’années pour voir une explosion de la diversité et une spécialisation des espèces. C’est aussi à cette période que l’on voit apparaître les ancêtres des mammifères actuels. »

Plesiadapis appartient à un groupe frère des primates qui s'est éteint au début de l'éocène. Il grimpait en s'accrochant avec ses griffes aux troncs et aux branches comme les écureuils actuels.
Plesiadapis appartient à un groupe frère des primates qui s’est éteint au début de l’éocène. Il grimpait en s’accrochant avec ses griffes aux troncs et aux branches comme les écureuils actuels.
© Bernard Faye/MNHN

Ainsi, l’ancêtre du cheval, qui ne mesure pas plus de 30 cm commence à voir sa taille augmenter. « Sa cheville devient surtout « anti-torsion », bloquée pour ne bouger que dans le sens dorso-ventral, plus apte à une course rapide » précise Anne-Camille Bouillé.
Même schéma pour l’ancêtre de l’éléphant qui ne pèse pas plus de 15 kg...

L’exposition présente une grande diversité de spécimens venus de toute l’Europe mais aussi de Chine, du Canada et d’Allemagne. Parmi tous les mammifères présentés au cours de l’exposition, Anne-Camille Bouillé a un faible pour Eurotamuandua. Ce mammifère vieux de 47 millions d’années, ancêtre des actuels pangolins (sorte de fourmilier), a été découvert à Messel, un des plus importants sites fossilifères de la planète, proche de Darmstadt.

Eurotamandua a une mâchoire sans dents et très peu mobile, un museau tubulaire et une langue agile, très pratique pour « coller » les fourmis et les termites.
Eurotamandua a une mâchoire sans dents et très peu mobile, un museau tubulaire et une langue agile, très pratique pour « coller » les fourmis et les termites.
© Wolfgang Fuhrmannek/Hessisches Landesmuseum Darmstadt

Avis aux jeunes en quête d’inspiration, la paléo-mammologie est un métier d’avenir : on estime qu’un à trois milliards d’espèces ont vécu depuis 3,8 millions d’années. Or à ce jour, on ne connaît que 500 000 espèces de fossiles... Les découvertes sont encore nombreuses à faire !

Ce petit animal à incisives coupantes et molaires broyeuses est un des premiers représentants des rongeurs modernes, l'ordre des mammifères qui compte le plus grand nombre d'espèces aujourd'hui.
Ce petit animal à incisives coupantes et molaires broyeuses est un des premiers représentants des rongeurs modernes, l’ordre des mammifères qui compte le plus grand nombre d’espèces aujourd’hui.
© Thierry Hubin/Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

Anne-Camille Bouillé est conceptrice d’exposition au Muséum national d’histoire naturelle.

En savoir plus :

- Visitez l’exposition Dans l’ombre des dinosaures, qui se déroule du 14 avril 2010 au 11 février 2011 au Muséum national d’histoire naturelle de Paris

- Écoutez Philippe Taquet présenter quelques spécimens de dinosaures présents au cours de l’exposition dans l’émission Les dinosaures Bambiraptor et SuperCroc racontés par Philippe Taquet, membre de l’Académie des sciences !






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires