La Table d’écriture, prises de paroles sur Jean Tordeur, Secrétaire perpétuel de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique

Les femmes écrivains, la chronique de Jean Mauduit avec Marie-Ange Bernard
Pour cette chronique consacrée aux femmes écrivains, Jean Mauduit reçoit Marie-Ange Bernard pour nous parler d’un livre où elle a réuni et annoté des textes sur Jean Tordeur : La Table d’écriture, prises de paroles. Jean Tordeur fut Secrétaire perpétuel de l’Académie Royale de langue et de littérature françaises de Belgique.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Jean MAUDUIT
Référence : CHR597
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/chr597.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 21 mars 2010

Jean Tordeur, journaliste et écrivain, décédé en février 2010, était membre de l’Académie Royale de Belgique. A ce titre il a prononcé de nombreux discours de réception que Marie-Ange Bernard, philologue, directrice de la revue « Francophonie vivante » a réunis, commentés, et présente en un livre d’analyse critique. Jean Mauduit l’interviewe dans le cadre de sa chronique « Les femmes écrivains ».

Dans l’exercice très ritualisé du discours académique, Jean Tordeur s’est révélé un orfèvre. Dès sa propre réception, lorsqu’il fut accueilli au sein de la compagnie par Charles Bertin, il prononça un éloge de son prédécesseur Roger Bodart qui s’avéra d’emblée un modèle du genre. Et par la suite, chaque fois qu’il est invité à présenter un nouveau membre, notamment durant le mandat de Secrétaire perpétuel qu’il exerça de 1985 à 1995, son intervention excelle à tracer la personnalité de l’auteur, à évoquer son parcours et à synthétiser son œuvre, de sorte que c’est à une manière de monographie que le public de la séance publique, puis les lecteurs du Bulletin de l’Académie et les visiteurs de son site, ont chaque fois droit.

Ce rassemblement de prises de parole dotées d’une valeur à la fois littéraire et historique demandait d’être éclairé par un effort de contextualisation que Marie-Ange Bernard a assumé avec rigueur : ses notes complètent généreusement les portraits et analyses de Tordeur, permettent de mieux en percevoir les résonances. Voilà donc une manière d’approche en deux temps de quelques-uns de nos écrivains appelés en son sein par l’Académie, autant d’explorations d’univers très divers, que Jean Tordeur a sondés en subtil exégète, démarche dont cette édition commentée permet de mesurer l’ampleur et la richesse.

Sous le titre La Table d’écriture, prises de paroles, l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, conjointement avec les AML (Archives et Musée de la littérature, Bibliothèque Royale) et la maison d’édition Le Cri, ont édité les discours de Jean Tordeur, qui fut non seulement secrétaire perpétuel mais aussi critique littéraire et poète. "J’ai rempli avec beaucoup de joie, explique notre invitée, la mission de réaliser cette édition commentée dont le but est d’établir le lien entre les lecteurs d’aujourd’hui et de demain avec cette période très faste de la littérature française de Belgique. Il fallait recréer le contexte et donner envie de se plonger dans ces oeuvres qui ne sont pas des moindres".

Le livre contient les discours suivants :
- Réception de Jean Tordeur lui-même par Charles Bertin, et sa réponse sur Roger Bodart,
- réception de Jeanine Moulin, Philippe Jones, Alain Bosquet (à titre de membre étranger), Liliane Wouters, Pierre Mertens, Henry Bauchau, Jacques De Decker.
- Y est adjointe une conférence de Jean Tordeur sur la princesse Marthe Bibesco.
- Le livre est complété par un CD reprenant l’enregistrement du discours de Jean Tordeur sur Roger Bodart.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires