Le Prix et la Fondation Olivier Lecerf, présentés par Bertrand Collomb

avec l’ancien Président directeur général de Lafarge, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Bertrand Collomb a créé la Fondation Olivier Lecerf, du nom de son prédécesseur à la société Lafarge,abritée par l’Académie des sciences morales et politiques. Il en explique ici l’esprit : économie libérale et humanisme, à l’occasion de la remise du troisième prix Olivier Lecerf le lundi 14 juin 2010.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : PDM546
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pdm546.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 13 juin 2010

Bertrand Collomb a été élu à l’Académie des sciences morales et politiques en 2001 dans la section Economie politique, statistique et finances, en succédant à Gaston Défossé. Il fut le président directeur général de Lafarge (de 1983 à 1985) puis du Groupe Lafarge (jusqu’en 2003), société française, qui existe depuis 1833 et qui reste leader dans la production de ciments, mais aussi une société engagée, engagée dans le développement local, dans les régions du monde où elle s’est implantée, et engagée aussi dans le développement durable. Lafarge Ciments est ainsi associé à de nombreuses réalisations prestigieuses : le Canal de Suez, la Bourse de New York, la gare TGV de Lyon Saint-Exupéry, le Viaduc de Millau.

Bertrand Collomb est également membre du World Economic Forum de Davos depuis 1997, et président du World Business Council for Sustainable Development depuis 2004.

Dans cette émission, il évoque la figure de son prédécesseur à la tête de Lafarge, Olivier Lecerf (1929-2006) qui présida aux destinées de la société entre 1974 et 1989, et qui a toujours défendu et illustré une conception humaniste du management de l’entreprise, conception qu’il a exprimée par la formule « Mettre l’homme au cœur de l’entreprise ».

La Fondation à son nom a pour but de récompenser des réalisations, des travaux ou des ouvrages « qui s’inscrivent dans l’approche humaniste du management des entreprises ».

Les deux premiers lauréats furent :

- Xavier Grenet, pour son livre Joies et tourments d’un DRH, vers une conception humaniste de l’entreprise. Écoutez-le : Joies et tourments d’un DRH, vers une conception humaniste de l’entreprise

- Xavier Fontanet, P.D.G. d’Essilor, qui fut président du comité d’éthique au Medef (2003-2007) et auteur d’un ouvrage intitulé Les 35 heures, une approche critique (2000). Le lundi 14 juin 2010 un colloque s’est tenu autour de ce lauréat.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires