Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

La collection du milliardaire Ben Weider sur Napoléon, léguée au Musée de Montréal

Rencontre avec la directrice du Musée, Nathalie Bondil, par Bertrand Galimard Flavigny
Découvrez le fascinant collectionneur Ben Weider, homme d’affaires visionnaire (il fit fortune dans le body building !), passionné pour la vie et le destin de Napoléon. Il a réuni un ensemble exceptionnel de souvenirs liés à la personne de l’Empereur. Président-fondateur de la Société napoléonienne internationale, conférencier, il est l’auteur de plusieurs ouvrages historiques sur Napoléon, fruit de nombreuses recherches. Le Musée des beaux-arts de Montréal consacre une galerie Empire à Napoléon 1er. Visite sur place, en compagnie de Nathalie Bondil, directrice du Musée.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Bertrand Galimard Flavigny
Référence : CARR632
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr632.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 24 janvier 2010
Logo Art absolument

Bertrand Galimard Flavigny vous emmène à Montréal au Musée des beaux-arts pour un voyage napoléonien exceptionnel dans la collection léguée par Ben Weider (1924-2008)

Ben Weider, homme d’affaires visionnaire, s’est passionné pour la vie et le destin de Napoléon ; il était parvenu à réunir un ensemble tout à fait exceptionnel de souvenirs historiques liés à la personne de l’Empereur. Président-fondateur de la Société napoléonienne internationale, conférencier, il était également l’auteur de plusieurs ouvrages historiques sur Napoléon, fruit de nombreuses recherches

Après avoir servi dans les forces canadiennes, Ben Weider, personnage bien connu dans le domaine du bodybuilding dont il fut président de la fédération internationale, a participé au lancement de la carrière d’Arnold Schwarzenegger. Il est aussi reconnu comme un spécialiste autodidacte de l’histoire napoléonienne. Il fut président de la Société napoléonienne internationale qui défend la mémoire de Napoléon Ier.

- « Napoléon était un géant de l’histoire et une des figures les plus marquantes du XIXe car il avait contribué à définir l’âge moderne. »

Le Musée des beaux-arts de Montréal a donc inauguré début 2010 de nouvelles salles permanentes consacrées à Napoléon ainsi qu’aux arts sous le Premier Empire.

Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal
Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal

Selon Nathalie Bondil, directrice du Musée : « cette donation remarquable, comme la passion généreuse de Ben Weider à faire connaître Napoléon, nous a permis de rassembler un ensemble de prêts à long terme, et même de susciter d’autres dons, permettant au Musée d’avoir – enfin – une galerie Empire. Le patrimoine montréalais, tout comme le patrimoine canadien, s’en trouvent enrichis car cette période faste des arts y était jusqu’à présent peu représentée, pour des raisons historiques évidentes. Nous en serons toujours extrêmement reconnaissants à M. Weider. »

Des effets personnels ayant appartenu à l’Empereur figurent dans cette présentation, notamment le fameux bicorne – unique en Amérique du Nord – porté par Napoléon durant la campagne de Russie en 1812, un cartonnier provenant de la bibliothèque de la Malmaison, un pot à lait

Chapeau de la campagne de Russie de Napoléon 1er
Chapeau de la campagne de Russie de Napoléon 1er

aux armes de Napoléon et de Marie-Louise, réalisé par l’orfèvre Martin-Guillaume Biennais, un écritoire-rouleau avec plumier, une botte et des gants de cavalier, ainsi qu’une chemise. Des tableaux, des sculptures, des miniatures et des objets d’art ainsi qu’un grand nombre d’estampes et divers documents de nature historique, reliés au souvenir napoléonien, accompagnent cette donation majeure. On verra, entre autres, un majestueux portrait en buste de Napoléon Ier en costume de sacre dans son exceptionnel cadre d’époque, peint par l’Atelier du baron Gérard, un rare buste en marbre de l’atelier néoclassique de Berthel Thorvaldsen, L’Apothéose de Napoléon 1er, et un bronze de Jean-Léon Gérôme, Bonaparte entrant au Caire.

Une centaine d’œuvres et d’objets liés aux arts sous le Premier Empire, et en particulier à la personne de Napoléon ont été ainsi réunis. Ces œuvres proviennent de la collection de Ben Weider, mais aussi de dons et de prêts à long terme d’autres collections particulières, appartenant notamment à l’honorable Serge Joyal, c.p., o.c., à Power Corporation du Canada, à Roger Prigent de New York, ainsi qu’à Élaine Bédard et Alexandre de Bothuri Báthory, auxquelles s’ajoutent des œuvres des collections du Musée. Cet ensemble souligne un lien historique et ancien d’affection, souvent méconnu, entre le Québec, l’Acadie et la France au travers de l’épopée et de la légende napoléoniennes.

A gauche : « Portrait en buste de Napoléon 1er en costume de sacre », huile sur toile, vers 1805, atelier du baron François-Pascal-Simon Gérard, Rome 1770 - Paris 1837 ; à droite, « l’Apothéose de Napoléon 1er », marbre, vers 1830, atelier de Bertel Thorvaldsen, Copenhague 1770- Copenhague 1844. © Musée des beaux-arts de Montréal

De tous les rois, empereurs, souverains, chefs militaires que l’histoire de l’humanité a connus, Napoléon demeure l’un des personnages les plus célèbres. C’est à son sujet qu’ont été écrits, et se publient encore, le plus grand nombre d’œuvres littéraires, de récits historiques, de poèmes épiques, de pièces de théâtre, de symphonies, de films, voire de comédies musicales, mais plus que tout, c’est l’aura mythique du personnage qui continue de fasciner aujourd’hui. Par ailleurs, la figure de Napoléon, personnifiant la patrie perdue et la fierté nationale, fut un important facteur de cohésion au sein du Canada français où l’Empereur devint un symbole de la résistance aux Britanniques. Les idées laïques et républicaines de Napoléon vont influencer les milieux intellectuels montréalais, en particulier le Parti canadien de Louis-Joseph Papineau. Le Code civil du Québec, rédigé en 1866 et toujours en vigueur, est fortement inspiré du Code civil français de 1804, reconnu par la population comme « le Code Napoléon ».

Les salles Napoléon du Musée des beaux-arts de Montréal constituent l’un des plus importants lieux de rassemblement d’objets consacrés à Napoléon Ier (1769-1821) en Amérique du Nord. Elles sont ouvertes gratuitement au public, en tout temps.

En savoir plus :

http://www.societenapoleonienne.com/french/BenWeiderCollectionneur.htm
- Le Musée des beaux-arts de Montréal

Canal Académie propose plusieurs émissions sur Napoléon. Tapez ce mot clé !

- Achetez le livre Armorial du Premier Empire par Philippe Lamarque






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires