Les robes rouges, entretien avec vingt cardinaux de l’Eglise catholique

par Caroline Pigozzi, invitée de Christophe Dickès
Caroline Pigozzi , auteur de plusieurs livres sur l’Eglise, vient de publier "Les robes rouges" consacré aux cardinaux de l’Eglise catholique. Grand reporter à Paris Match, spécialiste des questions religieuses, elle fait partie des rares journalistes à avoir pu approcher régulièrement le pape Jean-Paul II. Avec elle, on entre dans le milieu secret et discret des hommes en rouge qui, au sein du Sacré Collège, contribuent au gouvernement de l’Eglise.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Christophe Dickès
Référence : ecl620
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/ecl620.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 7 février 2010

Cet émission "Éclairage" vous propose de partir à la découverte de ces hommes en rouge que sont les cardinaux de l’Eglise catholique. Peu connus, souvent décrits comme des hommes de pouvoir, secrets, parfois même comme des personnages en décalage avec la réalité contemporaine, ces « robes rouges » sont pourtant bel et bien entrés dans le IIIe millénaire.

Ces cardinalis sanctæ romanæ Ecclesiæ -tel est leur titre officiel-, sont au nombre de 185 aujourd’hui. Parmi eux, 112 sont électeurs – les autres ayant atteint la limite d’âge des quatre-vingts ans. Sur-diplômés, polyglottes, ils forment tous le Sacré Collège pour assister le pape dans le gouvernement de l’Eglise et se réunissent régulièrement en consistoire ordinaire ou extraordinaire. Présents sur les cinq continents, ils sont italiens, français, américains mais aussi irakiens, brésiliens, africains... Le jour "où ils se sont humblement agenouillés dans la basilique Saint-Pierre devant le Saint Père pour recevoir la barrette et le pallium, ils se sont engagés à servir l’Eglise jusqu’à l’effusion de leur sang." Des risques bien réels, comme le montre notamment ce personnage si attachant qu’est le patriarche de Babylone des Chaldéens, Emmanuel III Karim Delly créé cardinal par Benoît XVI.

Dans son ouvrage intitulé "Les Robes rouges", Caroline Pigozzi a retenu vingt cardinaux qu’elle interviewe, après une brève présentation. Nous découvrons à travers ces entretiens la présence internationale de l’Eglise catholique. Mais Caroline Pigozzi nous offre aussi, au cours de cette émission, une véritable leçon de journalisme qui, en cette époque de crise de la presse, devrait être méditée. Elle décrit ainsi son parcours et son travail d’approche au sein d’un monde fermé et secret. Ses angoisses, ses inquiétudes et ses incertitudes, mais aussi la joie d’un travail accompli par peu de personnes avant elle. Des qualités qui l’ont amenée, finalement, à approcher le pape Benoît XVI. Elle commente, en toute fin d’émission, ce pontificat controversé.

Caroline Pigozzi et le cardinal polonais Dziwisz, confident de Jean-Paul II
Caroline Pigozzi et le cardinal polonais Dziwisz, confident de Jean-Paul II
Copyright Jean-Claude Deutsch

L’invitée.

D’origine italienne, Caroline Pigozzi effectue ses études au sein de l’institut San Domenico de Rome. Après des études de journalisme à la New York University, elle commence par travailler au Figaro Magazine avant de devenir grand reporter pour Paris Match pour lequel elle se spécialise dans les questions religieuses.

Dès 1996, elle a été une des rares journalistes à s’entretenir régulièrement avec le pape Jean-Paul II. En 2005, elle tire de ses entretiens un livre, "Jean-Paul II intime", paru aux éditions Robert Laffont. Cet ouvrage, traduit en huit langues a été primé par l’Académie française. Par deux fois, elle eut aussi le privilège d’approcher le pape Benoît XVI. Elle vient de publier, en cooédition Plon-Desclée de Brower, un nouveau livre intitulé « Les robes rouges ».






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires