Les grands hommes du sculpteur Ousmane Sow

Hugo, De Gaulle, Mandela... Entretien avec l’artiste
De ses mains, sont déjà nés des hommes et des femmes d’Afrique, des Indiens d’Amérique. Inspiré par le souvenir de son père, l’artiste a décidé d’entreprendre une nouvelle série de sculptures représentant ceux qui l’ont aidé à ne pas désespérer du genre humain. Ses grands hommes s’appellent Victor Hugo, Nelson Mandela, le Général De Gaulle, Gandhi, Moctar Sow ... Ousmane Sow fait vivre ces héros, figures illustres, méconnues ou anonymes de l’histoire par ses sculptures géantes, grands bronzes colorés, métissés de forces, loin du monumental et de la gloire pour mieux nous aider à en voir la grandeur d’âme.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : CARR652
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr652.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida5131-Les-grands-hommes-du-sculpteur-Ousmane-Sow.html
Date de mise en ligne : 7 décembre 2009


En 2009, Ousmane Sow accueillait dans son show-room parisien, notre journaliste Marianne Durand-Lacaze pour cette interview. Au cours de la séance plénière du mercredi 11 avril 2012, l’Académie des beaux-arts a procédé à l’élection de trois nouveaux membres Associés Étrangers dont Ousmane Sow, au fauteuil précédemment occupé par Andrew Wyeth.

Sculptures d'Ousmane Sow dans sa maison parisienne, au premier plan L'Immigré, puis Nuba, et en arrière plan, Victor Hugo, 14 novembre 2009
Sculptures d’Ousmane Sow dans sa maison parisienne, au premier plan L’Immigré, puis Nuba, et en arrière plan, Victor Hugo, 14 novembre 2009
© Canal Académie

En 2002, à la demande de Médecins du Monde, pour la Journée du refus de l’exclusion et de la misère, Ousmane Sow a créé une grande sculpture du poète Victor Hugo dont il réalisé un bronze commandé et installé en 2003 par la municipalité de Besançon, ville natale du grand écrivain. Il l’a représenté regardant sa montre à gousset dans les habits de Jean Valjean, le héros des Misérables, à propos duquel Victor Hugo écrivait "Jean Valjean est la fourmi que la loi sociale écrase". Le sculpteur se souvient encore du poème Après la bataille : « Mon père , ce héros au sourire si doux... » qu’il a appris enfant et voue à l’écrivain une sincère admiration.
De même qu’il se souvient de son père qui a fait la guerre de 1914/1918, il a représenté De Gaulle, dont le nom est pourtant davantage attaché à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, en uniforme de la "Der des Der", à ses yeux, symbole d’un homme debout tout au long de sa vie. « Je lui suis reconnaissant d’avoir éviter à l’Afrique noire francophone une guerre d’indépendance » dit Ousmane Sow.

En hommage aux grands hommes qui ont marqué sa vie, il entreprend une série d’effigies monumentales, dans le sillage de cette sculpture de Victor Hugo et celle de De Gaulle déjà réalisées.
Dans cet entretien, il évoque simplement ceux qu’il a choisis de représenter, en hommage à leur courage, celui de son père, ou celui d’un pompier qui sauve des vies. Pour l’instant, dans cette série qui s’intitulera Merci , seules les sculptures de De Gaulle, de Victor Hugo, de Nelson Mandela, de son père sont nées de ses mains. Gandhi, Mohammed Ali (Cassius Clay), Martin Luther King, Rosa Luxemburg, une résistante sénégalaise à la colonisation Aline Sitoé Diatta , et d’autres encore, les rejoindront. L’ensemble sera installé à Dakar, dans un musée conçu par l’artiste.

Ousmane Sow face à sa sculpture de Victor Hugo, Paris 14 novembre 2009
Ousmane Sow face à sa sculpture de Victor Hugo, Paris 14 novembre 2009
© Canal Académie

Pour en savoir plus

- Ousmane Sow a créé et réalisé l’épée d’académicien deJean-Christophe Rufin de l’Académie française
- Site Internet officiel d’Ousmane Sow
- Fonderie de Coubertin

Sur Canal Académie :

- L’épée de l’académicien Jean-Christophe Rufin : l’œuvre du sculpteur Ousmane Sow

- Béatrice Soulé, Même Ousmane Sow a été petit , Actes-Sud septembre 2009, deuxième édition. Ouvrage réalisé avec le concours de la Fondation Dapper
- DVD de Béatrice Soulé, Le soleil en face . Ce film a reçu le prix du meilleur documentaire au Festival International du Film d’art de Montréal (FIFA 2001)
- Ouvrage collectif, Béatrice Soulé, Jacques-A Bertrand, Germain Viatte , Emmanuel Daydé , Ousmane Sow , 250 pages, Actes Sud, octobre 2006, Collection Beaux Livres

Livres et DVD sur Ousmane sow






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires