Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Entretien avec Adrien Goetz, lauréat du prix Victor-Noury de l’Académie française

Un jeune romancier de l’art et du patrimoine, à découvrir avec David Gaillardon

Lauréat du Prix Victor-Noury que lui a décerné l’Académie française en 2007, Adrien Goetz est l’auteur de plusieurs romans tels que La Dormeuse de Naples, Intrigue à l’anglaise ou encore Intrigue à Versailles. A travers ses livres, il tente de transmettre ce qu’il aime et ce qu’il connait, notamment le monde des musées et des monuments historiques.


Bookmark and Share


Ancien élève de la rue d’Ulm, agrégé d’histoire, Adrien Goetz est aussi le rédacteur en chef de Grande Galerie, la revue de l’actualité du Louvre.

S’entretenant avec le journaliste David Gaillardon, il explique la place que l’art et l’histoire occupent dans sa vie. Revenant sur l’intrigue d’Intrigue à Versailles, il nous livre les clefs d’un pol’art qui est aussi le prétexte à s’interroger sur la notion de conservation du patrimoine aujourd’hui ou sur la politique d’acquisition des trésors nationaux.

A propos d'Intrigue à Versailles, il confie : «Je voulais que ce roman soit celui du château de Versailles, mais aussi celui du parc et de la ville. Versailles ne ressemble à aucune autre ville. C'est une entité à elle toute seule. Afin que le lecteur puisse à chaque instant se poser de vraies questions sur ce qu'est réellement Versailles.

Quant à son roman La Dormeuse de Naples, il avait comme point de départ un tableau qui appartenait à Murat et qui a disparu dès 1815. Il a donc voulu écrire un roman sur ce tableau disparu, en imaginant qu'il avait traversé les ateliers entre l'Italie et la(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires