Les murs de Paris et leurs plaques commémoratives

Une manière originale de graver l’Histoire, avec Alain Dautriat
Alain Dautriat, expert en marketing et communication, renoue avec ses passions d’historien et se lance à la découverte des plaques commémoratives qui, à leur manière, raconte Paris. Une première ! Voici deux mille plaques commentées pour rapprocher la géographie de la capitale de son histoire !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : PAG660
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag660.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida4898-Les-murs-de-Paris-et-leurs-plaques-commemoratives.html
Date de mise en ligne : 22 novembre 2009


Consultant et professeur de stratégie à l’Institut Supérieur de la Communication, l’ISCOM, Alain Dautriat est un expert reconnu du marketing et de la communication, doublé d’une expérience professionnelle acquise dans l’exercice de fonctions élevées dans différents groupes bancaires. On lui doit notamment d’avoir introduit en France, avec quelques pionniers, la logique de la "banque à distance" dans les années 80, processus qui devait progressivement révolutionner la distribution des banques à réseaux.

Il présente ici sa dernière parution Sur les murs de Paris : Guide des plaques commémoratives de la capitale qui bénéficie de l’apport de ses connaissances et de ses compétences.

Une première s’il en est, car paradoxalement, il n’y avait jamais eu à ce jour d’ouvrage réunissant une telle visibilité. Voici une forme originale de l’histoire de la capitale. Conçu de façon didactique, illustré, avec un index et un classement par arrondissement et genre, ce livre rapproche l’histoire et la géographie. Il s’adresse non seulement aux touristes nationaux ou étrangers, mais aussi aux résidents qui découvriront l’opportunité d’une rencontre originale avec leur quartier. Pas moins de 2000 plaques commémoratives, classées, commentées ...

Alain Dautriat
Alain Dautriat

Alain Dautriat revient dans cet entretien avec Jean-Louis Chambon, sur la diversité des origines des personnalités qui contribuent à titre posthume à entretenir leur renommée et la fiabilité de la circulation parisienne avec sans doute, une touche de nostalgie, aux embarras de Paris ... des fausses plaques, des plaques volées, les plaques multiples et les absences de plaques pour "les oubliés de l’histoire" parmi lesquels, au grand dam d’Alain Dautriat, Napoléon... Il nous fait part aussi de ses découvertes et des surprises diverses qui ont accompagnées cette recherche. Son coup de cœur fut pour la plaque d’Alain Fournier (rue Cassini où l’auteur du Grand Meaulnes a vu le jour) dont il a lui même initié la pose, réparant ainsi un oubli particulièrement injustifiable.

En savoir plus :

Homme d’action et de réflexion, Alain Dautriat est aussi un homme de plume, exerçant ses talents d’auteur aux confins de la littérature, de l’histoire et de la culture. Il aime jongler avec la langue française, avec les mots ; il est grand amateur des "traits d’esprit" des "grands hommes" (qui sont d’ailleurs souvent des dames), il s’est construit un périmètre d’excellence : l’aphorisme. Son ouvrage, Pensées de sel reste une des références de ce domaine où cohabitent les formes pétillantes de la pensée et l’humour à des niveaux à géométrie variable, susceptibles de fortement solliciter les zygomatiques !

Ce qui fit écrire à Alain Absire, président de la Société des Gens de lettres :"ces pensées nous font mal, comme le sel sur les plaies....chez Alain Dautriat il y a la poésie, le charme des mots, l’étrange douceur des images qui vont droit au cœur." Spécialiste de Napoléon (en toute logique eu égard au domaine où il professe, la stratégie), il a fait paraître chez Calmann-Levy La photobiographie de Napoléon. Il a également contribué par un article " Rotondes" à l’ouvrage collectif "les hauts lieux de la grande guerre", paru chez Giovan Angeli en 2006.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires